Accueil Côte d'Ivoire Watchard Kedjebo (SG) du parti Concorde exhorte ces pères à l’ adhésion au Rhdp

Watchard Kedjebo (SG) du parti Concorde exhorte ces pères à l’ adhésion au Rhdp

Discours de Watchard Kedjebo

Diabo – Watchard Kedjebo (SG) du parti Concorde :
«  hier Watchard Kedjebo était opposé au Rhdp dans cette région en Côte d’ivoire,et aujourd’hui Watchard Kedjebo se met dans l’élan du rhdp parlant au nom du président Alassane Ouattara … »

Le secrétaire général du parti politique « Concorde » Congrès pour la consolidation de la République et le développement, Kouassi N’dri Ferdinand alias Watchard Kedjebo était face à ces parents Gbloh ce samedi 9 février 2019 au foyer des femmes Nanan Amani Daho dans la localité de Diabo à environ 17km de Bouaké, pour véhiculer le message de remerciemens du président Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’ivoire suite au congrès qui c’était tenu les 25 et 26 janvier 2019 à Abidjan. « nous sommes ici pour dire merci à nos parents pour cette forte mobilisation, et aussi expliquer la vision du chef de l’état, président du Rhdp » a t’il annoncé. Natif de cette localité, Watchard Kedjebo a expliqué le bien fondé de ce parti unifié « vous savez cette vision à été inspiré par Dieu lui même au président Alassane Ouattara qui a décidé de rassembler tous les enfants de Côte d’ivoire, tous ceux et celles qui se reconnaissent en Félix Houphouët Boigny qui défendent ces valeurs ils fallait que nous venons sur le terrain pour expliquer partout la vision du président Ouattara aux ivoiriens et aujourd’hui la région de Gbêkê à compris ce message . Effectivement, hier Watchard Kedjebo était opposé au Rhdp dans cette région en Côte d’ivoire,et aujourd’hui Watchard Kedjebo se met dans l’élan du Rhdp parlant au nom du président Alassane Ouattara c’est un symbole pour dire que la paix n’a pas de prix et il y’a des actes qu’il faut poser pour la paix et nous et aujourd’hui nous sommes acteurs et artisans de cette paix. Revenu d’exil j’ai pris ma part en tant que ivoirien j’ai pris ma place dans la côte d’ivoire et j’œuvre pour que la côte d’ivoire puisse avancer avec le président Alassane Ouattara, parce qu’il incarne les institutions de la République les mêmes institutions que j’ai défendu hier avec le président Laurent Gbagbo, parce que les hommes passent et les institutions demeurent. On fait la politique pour obtenir quelque chose, il nous faut changer de comportement sinon nous obtenons rien, On ne se fâche pas pour faire la politique. » a déclaré Kedjebo. Dans ce même élan le secrétaire général du parti d’Alcide Djédjé a exhorté ces parents a un changement de mentalité: « Il faut qu’on change de comportement il faut faire la politique autrement pour ne pas qu’elle soit dangereuse pour la côte d’ivoire. L’essentiel c’est le rassemblement des enfants de ce pays, aucun ivoirien doit prendre le risque de brûler la côte d’ivoire.

> Lire aussi  Le Général Doumbia Lassina injustement accusé
Discours de Watchard Kedjeb face à ces parents Gbloh ce samedi 9 février 2019 au foyer des femmes Nanan Amani Daho dans la localité de Diabo à environ 17km de Bouaké.
© Coteidvoire.News –
Rodemi Yao

Nous avons tous le devoir de protéger la paix comme la prunelle de nos yeux autour du président Alassane Ouattara qui le démontre chaque jours que Dieu fait. Depuis le 26 il y a plus d’autres partis à part le Rhdp. Le président Ouattara a toujours mené des démarches vis à vis de son aîné Henri Konan Bedié. On acceptera pas que l’on vienne vous utiliser comme des boucliers. A l’époque nous étions pas Rhdp et aujourd’hui il y a une divergence entre le président Ouattara et le président Bedié du fait que chacun a interprèté l’appel de Daoukro mais nous prions pour que le président Ouattara et Bedié puissent se rencontrer encore. Personne n’a été exclu .» A t’il précisé. Avant de lancer un appel :« je Profite de cette occasion pour lancer un appel à tous les ivoiriens et ivoiriennes, faisons en sorte que l’essentiel soit préservé, il faut que la côte d’ivoire soit préservée. Nous avons connu des tumultudes il ne faut plus qu’on provoque le diable. Chaque acteur doit prendre des engagements afin que nous ne puissions plus rechuter. Nous sommes des exemples, des réfugiés nous sommes rentrés dans notre pays parce que nul n’est mieux que chez soit. Nous avons droit au bonheur et on ne doit pas nous manipuler, les baoulés n’appartiennent pas à un parti politique, non, nous cherchons le développement, le bonheur on est pas attaché à quelqu’un. On appartient à celui qui peut nous apporter le bonheur, la cohésion à la Côte d’Ivoire et qui rassure les ivoiriens. On ne fait pas la politique pour regarder les beaux yeux des autres, on fait la politique pour les intérêts, pour améliorer sa condition sociale, pour aider son pays. On fait de la politique pour faire prospérer les idées parce qu’on veut avancer, améliorer les conditions de vie. Le chef de l’Etat jouit d’une reconnaissance et d’un leadership énorme au plan international » a t’il déclaré.

> Lire aussi  APF : Guillaume Soro fait appel à ses avocats

Vous pouvez aussi aimer