Bouaké : L’Union Nationale des Enfants du Grand Centre de Côte d’Ivoire (Unegraci) prépare son investiture

par Rodemi Yao
0 Commentaire

Le Comité scientifique de l’union nationale des enfants du grand centre de Côte d’Ivoire (Unegraci), a procédé à la mise en place des commissions de travail et de réflexion pour l’organisation avenir de leur investiture qui aura lieu dans moins de trois mois. Cette rencontre a vu la présence des différents délégués de sections de l’union venu des quatre coins de la Côte d’Ivoire. C’était ce mercredi 10 Avril 2019 au cours de la réunion de préparation que l’information a été livrée dans les locaux de la mairie de Bouaké par son président national. « il s’agit de Réunir tous les enfants du  »V » baoulé, pour leur parler de cohésion sociale. En plus de célà, il était question pour nous d’avoir une réunion de concertation pour l’organisation de l’investiture de l’union pour se faire connaître et cet événement aura lieu dans moins de trois mois. L’objectif de l’union, c’est que tout le monde se connaissent et sachent qu’il y’a une union qui existe également faire recours à l’union en cas de besoin. Je demande aux ivoiriens d’avoir le bon ton, parce que célà fait un bon moment que nos frères et sœurs ont changé de langage tout le monde devient violant à travers les moyens de communications, que les gens sachent que hormis la politique nous sommes tous des frères », a expliqué Pascal Yao Okala, président de l’union nationale des enfants du grand centre de Côte d’Ivoire (Unegraci), avant d’ajouter :«  La politesse commence au bas âge, c’est l’éducation de chacun de nous et je pense pas que chacun de nous a reçu une éducation de violence à sa naissance. Mais aujourd’hui la politique a changé nos parents et nous leurs demandons de mettre un peu d’eau dans leur eau, parce que si ça explose nous tous subissons les conséquences. Nous avons connu la guerre en Côte d’Ivoire et nous encore avons été la pour prôner la réconciliation et la recherche de la paix. Ils faut avoir un comportement de réconciliateur et éviter de parler de paix sans toutefois fois indexer personne ». A t’il exhorté. Venues de toutes les contrées, au nom de la délégation Konan Martin section Daloa (Unegraci) s’est réjouis de cette belle initiative et se dire fier d’appartenir à cette union prône la paix et la réconciliation. 

> Lire aussi  Alliance FPI – PDCI : un journaliste met en garde le parti de Bédié

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.