Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé en route pour la Présidence

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

INTERVIEW BLE GOUDE – Depuis son acquittement qui remonte au 15 janvier, Charles Blé Goudé s’était seulement limité à quelques interventions sur les réseaux sociaux. L’ancien ministre de la jeunesse sous l’ère de Laurent Gbagbo vient de livrer sa toute première interview à France 24. Dans cet entretien exclusif, l’ancien leader des jeunes patriotes dévoile sa vision et son projet pour la Côte d’Ivoire. Et ce n’est plus un secret de polichinelle, l’ancien ‘‘général de la rue’’ se prépare déjà à une marche périlleuse qui le conduirait probablement un jour à la Présidence.

Charles Blé Goudé a étalé sa vision pour son pays dans une interview exclusive accordé à la chaîne France 24. Soupçonné par certains d’avoir des ambitions politiques pour son pays, l’ancien leader des jeunes patriotes a confirmé qu’il envisage un jour de diriger la Côte d’Ivoire. Pour avoir les chances de réaliser ce rêve, le président du Cojep doit absolument être adoubé par son mentor Laurent Gbagbo. Cependant, l’ancien leader de la jeunesse patriotique ne projette aucune candidature à la présidentielle de 2020, un tournant décisif dans la vie politique ivoirienne. S’il a déjà dévoilé ses ambitions politiques, le président du Cojep reste discret sur son calendrier. Mais en attendant sa libération définitive, l’ex-dirigeant de la Fesci ne s’est pas fait prier pour remettre en cause le bilan social et économique de l’actuel régime.

La toute première interview de Charles Blé Goudé était très attendue par les sympathisants de l’ancien régime, dont certains le qualifient déjà d’héritier de Laurent Gbagbo. Apôtre de la réconciliation nationale depuis sa remise en liberté conditionnelle, l’ancien leader des jeunes patriotes a dévoilé les grandes lignes de son offre politique pour son pays. Comme de nombreux leaders de sa génération, Charles Blé Goudé n’a pas hésité un seul instant à annoncer qu’il envisagait un jour de conduire les destinées de son pays : «La Côte d’Ivoire elle-même a changé, la situation en Côte d’Ivoire a changé, les populations ont changé, je veux participer au changement de la Côte d’Ivoire, je veux participer au débat politique en Côte d’Ivoire en tant qu’acteur principal parce que sur les 25 millions d’ivoiriens si j’ai été celui qui est venu à la Haye aux côtés de Laurent Gbagbo Rechercher Gbagbo cela veut dire que je suis un acteur principal. J’ai un projet sur l’avenir de ma nation et pendant que je n’y suis pas je ferai de la politique en tant qu’acteur principal. J’ai des ambitions pour un jour diriger mon pays avec une équipe qui comprendra ou qui aura compris qu’il faut faire la politique autrement en Côte d’Ivoire. Nous avons une offre politique pour la Côte d’Ivoire. Aucune ambition politique n’est au-dessus de la vie de la Côte d’Ivoire et tous ceux qui y vivent». Comme il l’a si bien indiqué, la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire n’est nullement sa priorité, contrairement à Jean-Louis Billon ou Guillaume Soro qui est actuellement en campagne dans le pays.

> Lire aussi  Journée du bloggeur : découvrez trois bloggeurs ivoiriens exceptionnels

Faire ressentir la croissance dans les assiettes

«Venons-en aux projets, à l’offre politique, aux actions, à l’idéologie et à la vision de ces hommes d’Etat. Un homme d’Etat il bâtit dans le temps, il construit, il prépare pour les générations futures. Un politicien il prépare les élections futures. En Côte d’Ivoire, j’ai bien peur qu’on ait plus affaire aux hommes politiques et qu’on manque d’hommes d’Etat. Les ivoiriens ont besoin d »être soignés, d’une éducation et ont besoin de ressentir la croissance dans leur assiette. C’est de cela qu’il s’agit. Les gens qui fuient la CI et qui traversent la méditerranée au prix de leur vie pour venir en Europe pour être ouvrier. Ils fuient la misère et le désespoir. C’est cela que ma génération veut changer», a fait savoir Charles Blé Goudé/

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.