Accueil Côte d'Ivoire Journée de l’enfant africain célébrée a Bouaké

Journée de l’enfant africain célébrée a Bouaké

Journée enfant Bouaké

8000 enfants migrants visés mais a ce jour 7000 enfants touché dans la région de Gbêkê. Selon le « représentant bureau local Save the children »

La commémoration de la journée de l’enfant (Jea), a pour objectif général de se révèler a la communauté de Bouaké, pour lutter contre les dangers de la migration irrégulière impliquant les enfants en suscitant son implication dans la lutte. Cette commémoration a eu lieu au complexe socio-éducatif de koko Bouaké, ce mardi 18 juin 2019 en présence des différents partenaires, autour du thème : « Luttons contre la migration à risques des enfants afin de garantir leurs droits » . Cette commémoration vise a réduire la vulnérabilité des enfants en côte d’Ivoire, sensibilisation et information sur les risques et alternatives à la migration irrégulière. Selon, le directeur régional de Gbêkê du ministre de la famille de la famille et de l’enfant  M. M’Bra Benoît, il faut mettre en évidence l’importance de cette journée qui a pour but de faire le point sur la situation de violation des droits de l’enfant et de prendre des mesures appropriées afin d’assurer davantage son mieux-être : « la migration existe et nous recensons depuis le projet rabbat process en partenariat avec save the children 2700 enfants qui se déplacent de parts et d’autres, qui descendent et montent soit du sud ou du nord un peu partout dans notre région. Sur cette migration nous interdisons pas cette migration, l’État n’intervient pas dans cette migration, mais l’État a travers le ministère de la famille de la femme et l’enfant souhaite que l’enfant soit protégé, que les enfants se déplacent dans les conditions meilleures de protection complète de l’enfant, parce que l’enfant c’est l’avenir de l’État » , a t’il exhorté. A son tour le représentant du bureau local de Save the children M. Maxime Yapo a expliqué le projet rabbat precess : « Ce thème nous interpelle tous, car il s’agit de l’avenir de tous les enfants et jeunes, mieux du devenir de toute la nation ivoirienne face aux vulnérabilités émergentes au nombre desquelles est citée la migration irrégulière, Save the children n’est pas contre la migration mais pour une migration moins dangereuse et sécurisée.

> Lire aussi  Reforme commission électorale: «Cette CEI est contestable» (Pickass)
Ci-dessus, des jeunes jouent une scène pour la Journée des Enfants de Bouaké

Les raisons de cette migration sont nombreuses certaines du au fait de vouloir améliorer sa situation sociale mais quelques fois ces migrations sont objets de violences, d’abus et d’exploitation a ce titre Save the children a mis en place deux projets pour la protection des droits de l’enfant, le projet a mobilité contre les abus et violences depuis l’année 2014. Et nous sommes dans la seconde Phase et ce projet vise a appuyer les capacités des familles » , a t’il expliqué avant de poursuivre : « pour mieux saisir cette migration irrégulière on a mis en place le projet rabbat, qui vise à gérer le flux migratoire pour collecter les données pour connaître le nombre exact des enfants qui traversent nos frontières qui vont et qui viennent et qu’elles sont les opportunités que nous pouvons leur apporter pour une migration sécurisée, voici les différents projets. En effet pour la région de gbêkê c’était sensé toucher 8000 enfants migrants mais nous environ 7000 aujourd’hui  et le projet prendra fin en juin 2019 » a t’il confié, avant de lancer un appel à l’endroit des parents : « Nous recommandons aux parents quelque soit les motifs ou questions qui poussent les enfants à migrer, de mettre des sanctions de sécurisation en accord avec l’État a travers les structures étatiques et les Ongs pour faciliter la migration de leurs enfants » a conseillé le représentant local de Save the children. Cette 29 ème Commémoration était sous le parrainage du préfet de la région de Gbêkê en la personne de M. Tuo Fozié qui c’est fait représenter.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.