Accueil Côte d'Ivoire Saison des pluies : un jeune emporté par les eaux lors d’une traversée mortelle

Saison des pluies : un jeune emporté par les eaux lors d’une traversée mortelle

Saison des pluies : un jeune emporté par les eaux lors d’une traversée mortelle

SAISON PLUVIEUSE ABIDJAN – A l’approche des fortes précipitations, le gouvernement procède à la sensibilisation des populations dans plusieurs quartiers sensibles de la capitale économique ivoirienne. Mais force est de constater que certains foulent aux pieds les consignes à suivre pendant les fortes pluies.

La saison des pluies à Abidjan approche chaque année avec son corollaire de victimes, en plus des nombreux dégâts matériels causés par les eaux. Soucieux de veiller au bien-être des populations, le district d’Abidjan a pris les devants en sensibilisation les populations résidant dans les zones à risques. Le préfet de la ville d’Abidjan a récemment effectué une visite dans la commune d’Attécoubé pour inviter les habitants des zones à risque à prendre certaines dispositions. Les fortes pluies qui se sont abattus dans la commune d’Anyama ont malheureusement fait une victime. Cinq jeunes ont tenté de braver les eaux malgré les dangers, une traversée mortelle qui a coûté la vie à l’un d’entre eux.

La saison des pluies à Abidjan a fait une nouvelle victime dans la commune d’Anyma. Cinq jeunes ont tenté une traversée mortelle après la montée des eaux pluvieuses dans ledit quartier. Quatre ont réussi à avoir la vie sauve, tandis que le cinquième a été malheureusement emporté par les eaux pluvieuses. L’information a confirmée par le préfet d’Abidjan en déplacement dans la commune sinistrée : «Il y a 48h une forte pluie s’est abattue sur Anyama. 5 jeunes hommes qui tentaient de traverser une rue inondée ont été emportés par les torrents d’eau. 4 ont pu être sauvés des eaux mais leur ami est décédé et le corps retrouvé à plusieurs kilomètres plus loin. Nous sommes allés apporter la solidarité à la famille éplorée, en compagnie de la Mairie et des forces de sécurité et avons fait du porte à porte pour poursuivre la sensibilisation sur les attitudes à avoir en saison de pluies. Encore une fois, nous demandons aux populations de quitter les zones à risques déjà identifiées et non constructibles pendant cette saison». Après une visite de plusieurs zones à risque, le prefet d’Abidjan a réitéré le message de sensibilisation du gouvernement aux populations habitant les zones potentiellement dangereuses : «Dans le cas d’Anyama particulièrement, nous rappelons aux jeunes des quartiers Christiankoi 1, RAN et du Carrefour Caisse de ne pas jouer ni tenter de braver les eaux. Écoutez et suivez les instructions des Autorités !  Leur ami est décédé pendant qu’ils s’amusaient tous dans la bonne humeur à le filmer pendant la traversée». Rappelons que l’année dernière, l’un des collaborateurs de Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée Nationale ivoirienne, avait été emporté par les eaux pluvieuses alors qu’il tentait de se rendre à son lieu de travail dans la commune du Plateau. Son véhicule, emporté par la force des courants des eaux, s’est retrouvé coincé dans un caniveau. L’occupant du véhicule n’a pu hélas sortir de son véhicule avant que le pire ne se produise. L’année dernière, la saison des pluies à Abidjan a fait environ une vingtaine de morts, principalement dans la commune de Cocody.

> Lire aussi  Yéo Mitantai Baba (pro-Soro): «Bédié s’est beaucoup sacrifié pour la Côte d’Ivoire»

Sensibilisation sur le terrain

«En exécution des décisions du Gouvernement relativement à la protection des couches fragiles et à la prévention des catastrophes, nous sommes allés faire du porte à porte au quartier Boribana, pour parler à nos frères, à nos sœurs, à nos mamans et à nos papas.  Ne pas obstruer les caniveaux, ne pas s’installer dans les zones dont les sols hydromorphes favorisent une montée rapide des eaux, respecter les consignes de déplacement en cas d’alerte particulière sur une zone, nous aidera à gérer efficacement la saison», a fait savoir le préfet d’Abidjan après une tournée dans la commune d’Attécoubé. Comparé à l’année dernière, la saison des pluies a pour l’instant fait moins de victimes à Abidjan.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.