Au lancement du BAC, un DRENET révèle, « sur les copies désormais tout est codé »

par Rodemi Yao
0 Commentaire

Dans le Gbêkê, ce sont 13.435 candidats officiels et libres des DRENET 1 et 2, répartis dans 21 centres qui feront face aux différentes épreuves

C’est après les examens du BEPC et du CEPE, c’est au tour du Baccalauréat avec les différents élèves de terminale, candidats officiels et libres de toutes séries confondues de prendre part aux épreuves écrites qui se démarrent ce lundi 08 Juillet sur toute l’étendue du territoire national. Le ministre de la Communication et des Médias Sidi Touré c’est officiellement adressé aux candidats lors du lancement du Baccalauréat session 2019 au lycée moderne Nimbo de Bouaké : « C’est l’aboutissement de 12 mois de travail qui couvre plusieurs années, depuis le CP1 jusqu’à la terminale donc c’est pas maintenant qu’il faut hypothéquer cela. Il faut rester concentré et donner le meilleur de soi-même pour que les parents soient fiers.» a conseillé le ministre de la Communication et des Médias Sidi Touré aux candidats lors du lancement du Baccalauréat session 2019, ce Lundi 08 Juillet au Lycée Moderne Nimbo de Bouaké. Prenant la parole le Directeur Régional de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Technique de Bouaké 1, des innovations pour empêcher la fraude ont été instaurées : « Vous verrez que sur les copies des candidats, il n’est plus question d’écrire les noms et prénoms comme on le faisait dans le temps. Sur les copies désormais, tout est codé et les codes sont enregistrés depuis le sommet. Ensuite, les corrections vont se faire à partir des codes et logiciel qui a été mis en place et permettra d’identifier chaque élève à partir

> Je regarde  La Banque Atlantique lance le service de transfert d’argent via les guichets automatiques

Vous pouvez aussi aimer

>