Accueil Côte d'Ivoire Réforme CEI : un pro-Soro appelle les députés RHDP à voter contre le projet

Réforme CEI : un pro-Soro appelle les députés RHDP à voter contre le projet

Réforme CEI : un pro-Soro appelle les députés RHDP à voter contre le projet

REVISION DE LA COMMISSION ELECTORALE – Adoptée en commission, le projet de loi sur la réforme de la CEI devra désormais être approuvé par les élus de l’Assemblée Nationale. Sauf revirement inattendu, le texte ne devrait avoir aucun mal à être adopté dans une Assemblée où la majorité parlementaire est détenue par le pouvoir en place.

L’opposition parlementaire ivoirienne  a fustigé dans son ensemble le projet de loi sur la réforme de la CEI adopté en commission la semaine dernière. Les députés ivoiriens devront donc se prononcer à leur tour sur ce texte qui prévoit une recomposition de l’organe électorale, en lieu et place de la révision en profondeur exigée par une partie de l’opposition. Mais l’adoption de ce texte par les élus ne devrait poser aucun problème, puisque le RHDP reste à ce jour le groupe majoritaire à l’Assemblée Nationale, devant le parti démocratique de Côte d’Ivoire. Proche conseiller de Guillaume Soro, Mamadou Traoré a lancé un appel aux élus ivoiriens avant l’adoption de ce texte, en particulier aux députés de la majorité présidentielle. Le pro-Soro a appelé les élus du pouvoir en place à voter contre le projet de loi à l’Assemblée Nationale.

En dépit de la nouvelle ossature présentée par le gouvernement, la réforme de la Commission électorale laisse encore l’opposition ivoirienne sur sa soif. D’accord dans le fonds, opposition et gouvernement se chamaillent depuis des mois sur la forme que devrait prendre la nouvelle CEI. Pour l’opposition ivoirienne, les représentants de partis politiques doivent être évincés de la présidence de l’institution. Malgré les changements apportés par le pouvoir en place, la nouvelle commission électorale indépendante est loin d’être équilibré selon Maurice Kacou Guikahué, le président du groupe parlementaire PDCI à l’Assemblée Nationale. C’est l’une des raisons pour lesquelles le groupe parlementaire Vox Populi a appelé le gouvernement à retirer ce projet de loi : «Monsieur le Président, le Groupe parlementaire Vox Populi craint, que de ces interprétations discordantes de la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, pourtant sans équivoque, les conditions de futurs troubles aux prochaines opérations électorales soient en train d’être réunies….Fort de ce qui précède, le Groupe parlementaire Vox Populi ne peut pas accompagner le gouvernement dans son élan et s’associe de fait à l’appel lancé par la classe politique significative à l’endroit du gouvernement, pour reprendre les discussions relatives à la Commission Electorale Indépendante. C’est pourquoi, le Groupe parlementaire Vox Populi ne prend pas en compte le présent exposé des motifs et demande le retrait pur et simple de ce projet de loi». Emboitant le pas aux élus ivoiriens, Mamadou Traoré, proche conseiller de Soro Guillaume, a appelé les députés RHDP à voter contre le projet de loi.

> Lire aussi  Baisse de 39% du chiffre d’affaires de la société multinationale de bitume au 3ème trimestre 2016

Les élus Rhdp face à l’histoire

«Si vous votez le projet de loi relatif à la réforme de la CEI, réforme décriée par toute l’opposition significative et par la majorité silencieuse des ivoiriens , sachez que vous serez responsables de la crise qui en résultera.  Il est encore temps. Il n’est pas trop tard pour vous de ramener le gouvernement à sa copie comme vous l’avez fait courageusement lors du vote du projet de loi sur le statut du leader de l’opposition…Le peuple n’est pas amnésique.  Il se souviendra que vous êtes ou serez à l’origine de la mise en place de la CEI qui risque de provoquer en 2020 une autre crise postélectorale si Dieu fâché par votre couardise refuse de nous protéger.  De grâce chers frères et sœurs députés du RHDP, ayez pitié des ivoiriens. Dites non au vote de cette loi sur la CEI et le peuple vous en sera reconnaissant.  Pour une fois, démontrez au peuple que vous êtes avec lui puisque vous êtes ses représentants.», a révélé le pro-Soro sur sa page ce vendredi.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.