Présidentielle 2020: «Ouattara fait partie de nos options» (Bictogo)

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ELECTION PRESIDENTIELLE IVOIRIENNE – Le président du RHDP, Alassane Ouattara, n’écarte pas l’idée d’une candidature lors de la prochaine échéance électorale en Côte d’Ivoire. Mais l’actuel président sortant évoque qu’il prendra sa décision sur la base de ce que lui conseillera sa formation politique. Toutefois, le président ivoirien a déclaré qu’il pourrait bien céder la place à certains dauphins. Sans avoir à citer de noms, le dirigeant ivoirien a indiqué qu’il avait quatre ou cinq noms déjà en tête pour sa succession en 2020. Interrogé par RFI, Adama Bictogo a confirmé que l’option Ouattara n’était pas du tout écartée par le Rassemblement des Houphouëtistes.

A l’instar des autres formations politiques en Côte d’Ivoire, le Rassemblement des houphouëtistes sera amené à désigner son candidat à la prochaine présidentielle ivoirienne prévue dans moins de quatorze mois. Si Alassane Ouattara pense déjà à sa succession, le dirigeant ivoirien n’écarte pas l’idée d’une candidature en 2020 pour prétendre à un troisième mandat. Mais il faudrait attendre l’année prochaine pour connaître la position du président ivoirien. A l’occasion d’une interview accordée à RFI, Adama Bictogo, le président du directoire du RHDP, a indiqué que le candidat du parti sera connu au cours d’une convention des houphouëtistes, convention qui devrait avoir lieu entre avril et mai. Pour le responsable politique de l’alliance houphouëtiste, le président ivoirien fait partie des options envisagées par le parti unifié pour la course au fauteuil présidentiel qui aura lieu l’année prochaine.

Il y’a six mois, Alassane Ouattara évoquait la possibilité d’une troisième candidature à la présidentielle en Côte d’Ivoire. L’opposition martèle sans cesse que l’actuelle constitution ne permet pas au chef d’Etat de briguer un troisième mandat, un avis qui ne partage pas le président du RHDP. Dans une interview accordée à Rfi, le président ivoirien révélait que tous les avis juridiques qu’il a consultés confirmaient qu’il pouvait encore prétendre à la course à la présidentielle en Côte d’Ivoire en 2020. Concernant sa réponse au sujet d’une éventuelle candidature, les ivoiriens devront patienter jusque l’année prochaine, avant d’en savoir d’avantage. Interrogé par Rfi, Adama Bictogo a indiqué que le candidat du RHDP en 2020 sera désigné à l’issue d’une convention du parti, convention qui devrait avoir lieu entre avril et mai de l’année prochaine : «Il a dit : dans le premier trimestre de 2020. Mais ce qui importe pour lui, c’est l’appareil, c’est le RHDP. C’est que nous avancions en équipe. En tout état de cause, que ce soit le président Alassane Ouattara ou pas, quel que soit le candidat qui aura été désigné par la convention du RHDP. Avril, mai… Et, quel que soit le candidat, le RHDP se donnera les moyens de soutenir avec toute son énergie le candidat qui aura été désigné par la Convention pour gagner les élections en 2020». Concernant l’idée d’une candidature du président ivoirien, Adama Bictogo révèle que le président Ouattara Alassane est une chance pour la Côte d’Ivoire, mais que la décision revenait au président et au parti. Mais le chef du directoire exécutif du parti unifié indique que le président ivoirien est une option parmi tant d’autres en 2020.

> Lire aussi  Réforme CEI : un pro-Soro appelle les députés RHDP à voter contre le projet

Plusieurs options au RHDP en 2020

«Il y a plusieurs options, plusieurs scénarios. Si le scénario, au regard du contexte et de l’enjeu, impose au parti que le président Alassane Ouattara soit notre candidat, le parti se prononcera. Si, de notre analyse, quelqu’un d’autre devra être candidat, le parti se prononcera. Donc, acceptez que nous revenions vers vous pour vous dire dans quelques mois qui est notre candidat. Mais en tout état de cause, pourquoi pouvons-nous accepter que le président Bédié ou le président Gbagbo fassent partie des options des autres partis, et que pour nous, Alassane Ouattara n’en fasse pas partie ? Il est donc une des options. Le président Alassane Ouattara fait partie, aussi, de nos options. Nous avons plusieurs options au sein du RHDP.», a fait savoir Adama Bictogo.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.