Accueil Côte d'Ivoire Présidentielle 2020 : la plateforme de Bédié peaufine sa stratégie

Présidentielle 2020 : la plateforme de Bédié peaufine sa stratégie

Scrutin présidentiel d’octobre – Si la campagne électorale n’est pas officiellement lancée, opposition et parti au pouvoir sont déjà à pied d’œuvres pour les grandes manœuvres avant la prochaine élection présidentielle, une élection cruciale très attendue par les opposants, en l’occurrence le Pdci Rda. Pour faire le poids dans cette bataille face au RHDP de Ouattara Alassane, Henri Konan Bédié a lancé une coalition de l’opposition dénommée CDRP. L’alliance regroupe pour l’instant 17 partis politiques, sans les poids lourds de l’opposition, en l’occurrence le FPI qui tarde à se prononcer sur son adhésion à cette alliance.

La Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix, plateforme de l’opposition mise en place par Henri Konan Bédié, est déjà à pied d’œuvre pour la présidentielle de 2020. La CDRP, une alliance non-idéologique qui regroupe pour le moment 17 formations politiques, a tenu une nouvelle conférence à Daoukro, conférence qui était présidée par Henri Konan Bédié, le président de cette nouvelle alliance de l’opposition. Plusieurs sujets en lien à le prochain scrutin présidentiel étaient à l’ordre du jour de cette rencontre qui s’est déroulée en début de soirée le mercredi. Et a en croire le communiqué final de cette réunion des 17 partis politiques, un nouveau meeting conjoint de l’opposition serait actuellement en cours d’élaboration. Pour l’heure, la date ou encore le lieu de ce Giga meeting que prépare l’opposition ivoirienne, plus exactement la plateforme d’Henri Konan Bédié. Rappelons que le manifeste de la CDRP a été officiellement adopté lors de cette conférence qui s’est tenue sur les terres du président du Pdci Rda.

La plateforme d’Henri Konan Bédié se prépare à conquérir le terrain avant la présidentielle d’octobre 2020. Une conférence qui a vu la participation des 17 partis membres de cette nouvelle alliance, s’est tenue dans la ville de Daoukro dans la soirée du mercredi. Le processus électorale, notamment la réforme de la commission électorale indépendante, était au cœur de cette importante réunion : «Le Président de la conférence a fait le point de sa rencontre avec la mission de l’ONU chargée de l’évaluation du processus électoral. Au cours de cette rencontre, le Président Henri KONAN BÉDIÉ a réitéré la ferme volonté de l’opposition de la mise en place d’une CEI neutre, indépendante et impartiale, capable de garantir des élections pacifiques, justes, crédibles et transparentes.», lisons-nous dans le communiqué final de cette réunion de la CDRP à Daoukro. Dans le cadre de la mise en place de sa stratégie politique pour 2020, la plateforme de Bédié procèdera dans quelques jours au lancement officiel de ses activités sur toute l’étendue du territoire national : «Après délibérations, la date du jeudi 28 novembre 2019 a été retenue pour le lancement officiel des activités de la CDRP. La cérémonie se tiendra au Siège du PDCI-RDA, à COCODY.», rappelle le porte-parole de l’alliance dans le communiqué. Les discussions ont également porté sur l’organisation d’un nouveau meeting conjoint de l’opposition ivoirienne, après le succès de celui de septembre qui a réuni dans la même arène politique deux partis idéologiquement opposés, à savoir le FPI et le PDCI RDA.

> Lire aussi  CEI : Georges Ouégnin dénonce un passage en force du gouvernement

Meeting conjoint acte 2 en vue

«Après le franc succès du premier meeting de l’opposition ivoirienne organisé le 14 septembre 2019, au Parc des Sports de Treichville, la conférence des Présidents de la CDRP a décidé de l’organisation d’un second meeting de l’opposition, dans les jours à venir sur les thématiques relatives à la CEI consensuelle et à la gratuité des cartes nationales d’identité. À cet effet, instructions ont été données au Secrétaire Permanent de préparer cette rencontre avec toutes les forces vives de la nation et en liaison avec EDS…Les Présidents de la Conférence des Présidents des Partis politiques membres de la CDRP, demandent à leurs militantes, militants, sympathisants et sympathisantes de se mobiliser et de rester à l’écoute des mots d’ordre de la Conférence des Présidents.», rapporte la nouvelle coalition de l’opposition dans son communiqué final. Rappelons que le FPI n’a pas encore adhérer à cette plateforme.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.