Présidentielle 2020 : Alpha Touré souhaite une candidature de Gon

Présidentielle en Côte d’Ivoire – Le RHPD, parti dirigé actuellement par Ouattara Alassane, n’a pas encore désigné son candidat à la prochaine élection en Côte d’Ivoire. Parmi les options encore à l’étude, une candidature de l’actuel président de la République en 2020. Le chef de l’Etat a d’ailleurs réservé sa réponse pour l’année prochaine. Mais sur qui se rabattre dans l’hypothèse d’un désistement du président actuel ? Pour le député Touré Alpha Yaya, le premier ministre serait le choix idéal du parti unifié pour 2020.

Si quelques candidatures ont été déjà officialisées en Côte d’Ivoire pour la présidentielle de 2020, les principaux partis politiques entretiennent encore le mystère sur l’identité de leur candidat. Le RHDP qui vise un troisième mandat présidentiel reste pour l’instant suspendu à la décision que prendra Ouattara Alassane, le président du parti unifié. Interrogé à maintes reprises, le dirigeant ivoirien évoquait non seulement la possibilité pour lui d’être candidat, mais insistait sur le fait qu’il pourrait bien envisager une nouvelle candidature en Côte d’Ivoire. Lors de sa visite d’Etat dans le Hambol, Ouattara Alassane annonçait qu’il pourrait être amené à se lancer dans la course à la présidentielle, si toutefois des personnalités de sa génération se lançaient aussi à la quête du fauteuil présidentiel. Pour le député de la circonscription de Gbon, Amadou Gon Coulibaly semble être le candidat idéal pour succéder à Ouattara Alassane, si le président actuel renonçait à une candidature l’année prochaine.

Ouattara Alassane pourrait bien être le candidat du RHDP à la présidentielle de 2020. Interrogé sur son troisième mandat, le président ivoirien a martelé que la Nouvelle Constitution ivoirienne l’autorisait à se présenter s’il le souhaitait à nouveau : «C’est très clair. Je peux me représenter si je le souhaite…C’est une toute nouvelle Constitution. Et tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment que si je veux être candidat en 2020, je peux l’être. Et ce serait conforme à la Constitution.», confiait l’actuel dirigeant ivoirien dans un entretien au mois de février. Mais cette candidature reste à confirmer puisque le président ivoirien dit réserver sa réponse pour l’année prochaine, sans avancer de calendrier précis. Mais comme on peut déjà s’en douter, Ouattara Alassane n’est pas l’unique option du parti unifié en 2020. Pour le député ivoirien Alpha Yaya Touré, le RHDP devrait se rabattre sur Amadou Gon Coulibaly l’année prochaine, si Ouattara Alassane décidait de ne pas être candidat à la prochaine présidentielle ivoirienne : «Quel profil pour la succession du bâtisseur Alassane ouattara ?  De quel leader la Côte d’Ivoire a-t-elle besoin pour son développement dans la continuité des grandes réalisations mises en place par l’actuel régime?  Il faut certainement un technocrate, un homme, moralement, techniquement et technocratiquement au top.  AGC, Amadou Gon Coulibaly, semble être le meilleur profil pour continuer les grandes actions de développement de notre pays.  Sa présence à la tête du gouvernement est une preuve palpable qu’il peut conduire la destinée de notre pays après Le Grand bâtisseur Alassane Ouattara. L’objectif de la politique est de créer une nation viable et respectable et cela est aujourd’hui une réalité grâce au leadership du Président Alassane Ouattara.», a indiqué l’élu ivoirien.

AGC, le choix d’Alpha Touré en 2020

«On peut ne pas aimer la personne d’Amadou Gon Coulibaly, certains lui reprochent d’être sectaire et de ne s’occuper que de ses parents ce qui est d’ailleurs un pur mensonge. Puisqu’il ne travaille pas qu’avec ses parents ou ses proches. La vérité est que rien ne semble l’empêcher d’accomplir la mission qui lui a été confiée, à savoir la gestion des affaires de l’Etat.  Au surplus, aimer sa famille ne saurait être un défaut puisque même Dieu a préféré le peuple d’Israël, ce qui ne l’empêche pas de bien gérer que tous les habitants du monde.  En tout cas, en attendant le choix du père de la nation, le mien est désormais AGC jusqu’à ce que le contraire me soit démontré.»,  a fait savoir le député ivoirien ce mardi.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.