Covid-19 : les mesures sociales de Gon Coulibaly

Nouveau Coronavirus – L’activité économique tourne quasiment au ralenti dans les plus grandes industries de la planète. Comme on peut déjà s’en douter, le continent africain n’est pas épargné par cette crise économique sans précédent provoquée par le Coronavirus. En Côte d’Ivoire, le premier ministre a détaillé une série de mesures économiques visant à soulager les entreprises de leurs obligations fiscales dans cette période de crise sanitaire.

En Côte d’Ivoire, les mesures sociales du gouvernement face au Covid-19 étaient très attendus. C’est le premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui a dévoilé dans la soirée du mardi, les grandes lignes des actions sociales engagées par le gouvernement dans cette crise sanitaire qui paralyse l’activité économique. Si le pays tablait sur une croissance d’environ 7% pour cette année, les prévisions ont été revues à la baisse par le premier ministre ivoirien en raison de l’épidémie de Coronavirus. Le secteur privé qui sera particulièrement très touché par cette crise ne sera pas laissée pour compte. Le chef du gouvernement a égrené une série de mesures visant à assister les entreprises du secteur privé dans cette période de crise mondiale où les plus grandes économies de la planète sont menacées. Amadou Gon Coulibaly a aussi apporté réponse à une des vives inquiétudes des ivoiriens durant cette crise, à savoir le paiement des factures d’électricité et d’eau. Selon le premier ministre ivoirien, aucune facture ne sera remise aux abonnés des compagnies d’électricité et d’eau en Côte d’Ivoire pour les mois d’avril et de mai. Les paiements des factures n’ont pas été suspendues mais reportées au mois de juillet et août pour celles qui devaient être réglées au mois de mai.

«A l’instar de plusieurs pays dans le monde, notre pays fait face à la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) qui constitue un défi de santé publique à l’échelle de la planète. Aujourd’hui, cette pandémie touche environ 200 pays et territoires dans le monde avec plus de sept cent mille (700 000) cas confirmés, près de 35 000 décès et plus de 150 000 qui ont été guéris. Dans notre Pays, nous enregistrons, 168 cas confirmés, 1 décès et 6 patients guéris à la date du 30 mars 2020…Selon les données actuelles, la croissance économique estimée à 7,2% pour l’année 2020 serait réduite de moitié et s’établirait à 3,6%, dans l’hypothèse d’une maîtrise de la pandémie à fin juin 2020…Ainsi, en complément au plan de riposte sanitaire, le Gouvernement a engagé des consultations avec l’ensemble du secteur privé, les différentes organisations professionnelles et entre le 24 et le 30 mars 2020, j’ai pu organiser plusieurs séances de travail téléphoniques et par visioconférence avec mon Cabinet et le Ministère de l’Economie et des Finances. Ces consultations ont permis d’élaborer un Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire évalué à 1700 milliards de FCFA, soit environ 5% du PIB.», rapporte le premier ministre ivoirien le mardi au cours d’une allocution. Outre ce plan de soutien à l’économie ivoirienne dans cette crise du Coronavirus, le chef du gouvernement a aussi annoncé des mesures sociales à l’endroit des populations, notamment au niveau du paiement des loyers, des factures d’électricité et d’eau.

Le paiement des factures différé

«Au titre des mesures sociales, le Gouvernement entend :
• décaler, pour l’ensemble des abonnés, les dates limites de paiement des factures d’électricité et d’eau, d’avril à juillet 2020, et de mai à août 2020. A cet effet, des facilités de paiement seront proposées pour soulager les populations ;

• prendre en charge les factures d’électricité et d’eau, devant être payées en avril et en mai 2020, des couches défavorisées c’est-à-dire des ménages abonnés au tarif social d’électricité, et des ménages facturés uniquement dans la tranche sociale pour l’eau. Cela concerne plus d’un million de ménages soit environ 6 millions de nos concitoyens ;

• Inciter les propriétaires de logements à faire preuve de souplesse et à discuter avec leurs locataires ;», rapporte le premier ministre ivoirien.

Vous pouvez aussi aimer