Présidentielle 2020 : nouveau soutien à la candidature de Bédié

Election en Côte d’Ivoire – Sollicité par la direction de son parti, Henri Konan Bédié a officiellement déposé sa candidature à la convention de désignation du candidat PDCI à la prochaine élection présidentielle ivoirienne. Depuis des semaines, l’ancien dirigeant fait l’objet de nombreuses attaques, notamment en raison de son âge. Dans le même temps, plusieurs voix s’élèvent au sein de son pari pour plébisciter sa candidature.

Henri Konan Bédié a officiellement fait acte de candidature à la prochaine convention du PDCI RDA, convention durant laquelle sera désignée le futur candidat du PDCI RDA pour le scrutin présidentiel d’octobre prochain. Face à lui, Kouadio Konan Bertin, transfuge du parti qui avait participé à l’élection d’octobre 2015, malgré les injonctions de Bédié, souhaite cette fois bénéficier de l’investiture officielle de son parti avant de se lancer dans la quête du pouvoir. Les soutiens se multiplient autour de Bédié, notamment au sein de la direction du parti. Rappelons que la candidature du sphinx de Daoukro fait suite à une décision de la direction du parti. Malgré les attaques sur son âge, HKB bénéficie de nombreux soutiens pour cette candidature. Parmi les personnalités du parti qui plébiscitent sa candidature, l’ancien candidat du PDCI à la mairie de la commune de Grand-Bassam, Georges Ezaley.

«Vous savez, le président Bédié, il faut l’observer. Je pense qu’en d’autres occasions, on pourra revenir sur tout ça. Mais, il faut l’observer. C’est un monsieur, moi, qui me fascine. Il a été très lucide, très engagé, avec beaucoup de maestria, très fin, il a refusé que le Pdci soit liquidé. Or en face, ils ont tous les moyens. Ils auraient pu arriver à leurs fins. Mais, le président a réussi ce premier combat qui n’était pas évident. Il faut qu’on le sache. Parce qu’aujourd’hui, tous les partis sont divisés au profit d’un seul parti, sauf le Pdci. Donc, c’est une bataille importante que, de manière extraordinaire, le président a remportée. On emmène la justice contre le Pdci-Rda, du jamais vu. On a pris son logo de force, on a créé des mouvements : « En marche », « Pdci-renaissance ». Tout ça pourquoi ? C’était pour liquider le Pdci. Aujourd’hui, on dit que tel parti est par ici, tel autre est par là, mais le Pdci est entier. Comme j’ai l’habitude de le dire, le tronc Bédié est là, la racine Houphouët est en bas, les branches et les feuilles que nous sommes, nous sommes-là. Même si des branches ont été enlevées pour aller quelque part, le Pdci est là. Il tient grâce à Bédié. Donc, ce monsieur-là, c’est le seul qui a su tenir tête à cette puissance d’en face, avec maestria, sans bruit. Le Pdci est là plus que jamais, debout. C’est ce monsieur-là qui va aller nous reprendre le pouvoir d’Etat le 31 octobre 2020.», a déclaré l’ancien candidat PDCI à la mairie de Grand Bassam. Pour l’heure, seul KKB a fait acte de candidature à la convention de désignation du candidat Pdci à la prochaine élection présidentielle. Jean-Louis Billon qui était pressenti pour une candidature s’est finalement retracté.

N’Dohi Raymond recadre les détracteurs de Bédié

«En Afrique, on dit que l’âge est un signe de sagesse. Nous pensons que dans la posture actuelle de la Côte d’Ivoire qui est dans la tourmente, l’expérience de Bédié, son passé, son vécu, son âge sont un atout majeur pour sauver la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas pour rien que, de façon naturelle, les autres partis vont vers lui. On ne prend pas toujours conseil chez quelqu’un qui est dépassé. Certains s’en orgueillaient  quand ils étaient avec lui. Maintenant, ils trouvent que son âge est un handicap. Le président Bédié a encore suffisamment de ressources pour sortir le pays de la situation actuelle et le repositionner pour les nouvelles générations.», a récemment déclaré N’Dohi Yapi Raymond, l’ancien maire de la commune de Koumassi, par ailleurs Vice-président du Pdci Rda.

Vous pouvez aussi aimer