Mort de Gon Coulibaly : Laurent Gbagbo et Blé Goudé lui rendent hommage

Hommage à Gon Coulibaly – Ancien secrétaire général de la présidence, Amadou Gon Coulibaly avait été élevé au rang de premier ministre en 2017, à la faveur d’un remaniement ministériel. Désigné candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre 2020, il avait rejoint la France il y’a quelques mois pour un contrôle médical. Rentré de la France il y’a quelques jours, le premier ministre ivoirien a été pris d’un malaise après le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 8 juillet. Dans les heures qui suivront, le décès du premier ministre ivoirien sera annoncé sur les antennes publiques.

La mort d’Amadou Gon Coulibaly est une lourde perte pour le RHDP, mais aussi pour toute la Côte d’Ivoire. Désigné comme le dauphin de Ouattara Alassane à la présidentielle d’octobre 2020, le premier ministre ivoirien est décédé dans la journée du mercredi, après avoir pris part à un conseil des ministres qui s’est tenu le 8 juillet au palais de la Présidence. Pris d’un malaise, il sera conduit d’urgence à la polyclinique internationale Sainte Anne Marie d’Abidjan. Son décès a fait réagir toute la classe politique ivoirienne. Depuis l’étranger, Laurent Gbagbo n’a pas manqué de rendre un hommage à l’ancien secrétaire de la présidence, nommé chef du gouvernement il y’a de cela trois ans. Depuis la Haye Charles Blé Goudé a également rendu hommage au premier ministre ivoirien décédé après avoir passé près de deux mois en France pour un contrôle de santé.

Les hommages à Amadou Gon Coulibaly se succèdent aussi bien au niveau national que sur la scène internationale. Désigné candidat du RHDP à la présidentielle, Amadou Gon Coulibaly est décédé mercredi après avoir pris part à un conseil des ministres présidé par Ouattara Alassane. Depuis Bruxelles, l’ancien dirigeant ivoirien a rendu hommage à Amadou Gon Coulibaly : «Le mercredi 08 juillet, en début d’après midi, c’est avec consternation et une vive émotion que la Direction du Front Populaire Ivoirien (FPI) a appris le décès inattendu du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY.  Au nom de son Président, son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, le FPI s’incline avec respect devant la mémoire du grand serviteur de l’Etat qu’a été l’illustre disparu.  Le FPI rappelle que le Premier Ministre Amadou COULIBALY a été un compagnon politique du président Laurent GBAGBO dans le cadre du Front Républicain, du temps de feu Djéni KOBINAN. Il a été aussi membre de son gouvernement, en qualité de Ministre de l’Agriculture. Au plan familial, il est bon de souligner que Monsieur Amadou Gon COULIBALY était le neveu du Ministre Issa Malick COULIBALY, Vice-président du FPI et de feu Laciné Gon COULIBALY qui fut aussi un proche collaborateur du Président Laurent GBAGBO.  La disparition du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY est donc ressentie par le président Laurent GBAGBO comme celle d’un ancien compagnon, d’un ancien collaborateur et d’un frère. En cette douloureuse circonstance, le FPI et son président s’associent pleinement à la douleur qui étreint sa famille biologique, son épouse, ses enfants et sa famille politique.», explique Assoa Adou dans un communiqué. Depuis la Haye, Charles Blé Goudé a lui aussi rendu un hommage au premier ministre ivoirien décédé dans l’après-midi du mercredi 8 juillet à Abidjan.

L’hommage de Blé Goudé

«C’est avec tristesse que j’ai appris le décès du Premier ministre de Côte d’ivoire, Son Excellence monsieur Amadou Gon Coulibaly.  Au regard des circonstances de sa mort, on peut conclure que le Premier Ministre est tombé les armes à la mains. Même si on ne partageait pas la même vision sociétale, il n’en demeure pas moins que la disparition du Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, est une grande perte pour la Côte d’ivoire.  Je voudrais humblement m’incliner et présenter mes condoléances à la famille biologique du disparu ainsi qu’à sa famille politique, le RHDP. Que son âme repose en paix.», révèle le président du Cojep dans un communiqué rendu ce jeudi.

Vous pouvez aussi aimer