Transhumance politique : Kader Diarrassouba recadre Alphonse Soro

Retrait de GPS – Alphonse Soro, président de l’Alliance Nationale pour le changement, comptait parmi les fervents soutiens de Guillaume Soro pour la présidentielle du 31 octobre dernier. Mais à l’instar de Kanigui Soro, le président de l’ANC prendra ses distances avec le GPS de l’ancien chef du parlement ivoirien, une décision commentée par Kader Diarrassouba, l’un des conseillers en communication de l’ex-Pan.

Kader Diarrassouba n’y est pas allé de main morte avec Alphonse Soro, le président de l’Alliance Nationale pour le Changement. Après avoir apporté son soutien à l’ancien chef du parlement ivoirien, l’ANC a décidé de mettre fin à toute collaboration avec le mouvement GPS de Guillaume Soro. Alphonse Soro a récemment été reçu par le maire de la commune de Yopougon, Gilbert Kafana Koné, l’un des principaux soutiens du président Ouattara Alassane. L’ANC devrait sans surprise annoncer son adhésion au RHDP, comme l’a fait il y’a quelques semaines le RACI de Kanigui Soro. Conseiller du président du GPS depuis des années, Kader Diarrassouba n’a pas manqué de réagir à ce qu’il a qualifié de traitrise à l’endroit de son leader Guillaume Soro.

«Prenant acte du non renouvellement des classes dirigeantes à la tête des anciennes formations politiques ;  – Prenant acte de la volonté populaire qui n’a pas adhéré à la proposition politique d’un changement générationnel en 2020 ;  – Prenant acte des divergences profondes avec le management, le langage politique, les méthodes et l’absence d’une vision qui rassure les ivoiriens quant au maintien d’une paix durable ; – En l’absence pour l’heure d’une offre politique susceptible de sauvegarder et de poursuivre la dynamique de développement entamée par le Président Alassane OUATTARA ;  L ‘Alliance Nationale pour le Changement (ANC) :  1. Annonce la fin de toute collaboration avec le mouvement citoyen GPS. 2. Annonce la fin de toute collaboration avec les Plateformes et les Partis politiques de l’opposition en Côte d’Ivoire. 3. Annonce sa participation à la vie publique, politique et au processus électoral à venir.», révélait il y’a quelques semaines le président de l’ANC Alphonse Soro. Tout comme le président du RACI, Alphonse Soro a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec l’ancien chef du parlement ivoirien. Conseiller de Soro, Kader Diarrassouba n’a pas mâché ses mots à l’endroit d’Alphonse Soro : «Souviens-toi de la réunion du 3 juillet 2020 avec presque tout le cabinet, présidée par la Ministre Affoussiata Bamba Lamine, nous avions su que tu avais rendu compte de tout ce qui avait été dit ce jour en expliquant à tes interlocuteurs d’en face comment même tu avais frappé du poing sur la table. Dans le groupe de travail clôturé à dessein, il avait été mentionné la présence d’une taupe dans la nommer. En fait, tout le monde te regardait du coin de l’œil et faisait l’âne pour avoir le foin. Ta tendance à ergoter tout le temps avait fini de nous convaincre sur ta véritable capacité politique et intellectuelle et, on savait que d’un moment à l’autre compte tenu des circonstances, tu adopterais une attitude. Tu veux te tailler aujourd’hui une réputation de parangon de vertus alors que tu as participé à toutes les actions contre le 3 eme mandat anti-constitutionnel de M. Alassane Dramane Ouattara avec une fougue et énergies déconcertantes. Palsambleu ! Tu n’échappes donc pas à cette règle qui veut que tous les traîtres ont une faculté déconcertante de se convaincre eux-mêmes de la sainteté de leurs intentions.»

Alphonse Soro, un traitre ?

«Grand frère Alphonse, mange, rampe, rase les murs, courbe-toi, demande pardon, trouve même à redire sur tes anciens compagnons d’hier comme tu en as redit sur tes amis d’avant-hier redevenus entre-temps  tes amis d’aujourd’hui. Mais, tu n’arriveras à convaincre personne qu’un traître n’est pas plus dangereux qu’un fou ! Alassane Dramane Ouattara, pardon faut tirer une photo avec lui il va nous laisser en paix.», a déclaré le conseiller en communication de Guillaume Soro.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer