in

Tournée de mobilisation et de sensibilisation du Pdci-rda dans le Gbêkê

Yobouet Lazare PDCI
Yobouet Lazare, doyen d'âge des cadres du PDCI de la région de Gbêkê appelant à la mobilisation. Souce : Rodemi Yao © Cotedivoire.News



Yobouet Lazare : “Le PDCI Renaissance, n’a jamais existé et Le mariage n’est pas obligatoire”

Venues de toutes les 4 localités de la région de Gbêkê pour répondre à l’appel du plus vieux parti politique de la côte d’ivoire ils ont répondu nombreux à l’appel des différents vices-présidents, entre autres Konan Konan Denis, ex-maire de la commune de Bouaké et membre du conseil de discipline du PDCI-RDA, Nguessan Kouame Lambert, délégué communal Bouaké-Gbekekro, Yobouet Lazare, vice-President et doyen d’âge des cadres du PDCI de la région de Gbêkê, Kouame Kra Joseph, vice-président et ex-maire de la commune de Botro, Jacques Mangoua, vice-président et président du conseil régional de Gbêkê, dame N’Dia Kouame Marie Ange, vice-présidente et député de Sakassou, et le ministre Alain Caucotrey, Sénateur de la région de Gbêkê, par ailleurs président du groupe parlementaire des sénateurs. cette cérémonie c’est tenue ce samedi 2 mars 2019 au centre culturel Jacques Aka de Bouaké . En effet, Toute cette équipe venue donner un coup d’accélérateur pour ne pas être surpris en 2020 au élections avenir. A cette rencontre nous avons remarqué la forte mobilisation des différents délégués du parti, et secrétaires généraux de toutes les localités de la région de Gbêkê étaient aussi représentés et cela a permis aux vice-présidents, d’avoir des échanges sans tabous avec ces différentes délégation , sur les grands problèmes qui minent les délégations de cette région, en vue de parvenir à trouver des solutions idoines le plus rapidement possible, pour une reconquête du pouvoir à l’horizon 2020. « Le PDCI Renaissance, n’a jamais existé,  Le mariage n’est pas obligatoire. La grande question, c’est la remobilisation, et  la sensibilisation.  Le but de la réunion est la remobilisation parce que nous allons à des échéances majeures et il faut que tout le monde soie à la même phase.» a déclaré Yobouet Lazare, doyen d’âge des cadres du PDCI de la région de Gbêkê, 
également vice-président de son parti. Prenant la parole à son tour afin de faire à savoir à chaque délégation d’étaler ses préoccupations, Jacques Mangoua, vice président du PDCI, a salué la présence massive des militants de son parti qui ont effectué le déplacement. A son tour Mme N’Dia Kouame Marie Ange, vice-présidente et député de Sakassou, on doit faire attention
«  On a perdu nos postes le fait d’avoir fait des campagnes pour des candidats. A cette allure c’est nous qui souffrons et pour ce fait nous devons redoubler d’effort. Soyons réveillé pour ne pas être réveillé par eux . on les connaît  2020 n’est pas loin. Nous savons que la politique n’est pas forcément une histoire d’argent mais la fidélité dans le militantisme. Vous connaissez ce qui se passe actuellement, pratiquons la discipline et vaincrons
» . A lancé l’honorable Dame Dia. 



Centre culturel Jacques Aka de Bouaké : Réunion à échanges sans tabous avec ces différentes délégation
Rodemi Yao

Écrit par Écrit par

Secrétaire national CEECI

Grève des enseignants : Le comité des élève et étudiants de Côte d’ivoire (CEECI) accuse le gouvernement

PDCI RDA : Bédié évince les pro-RHDP du nouveau secrétariat exécutif