Accueil Côte d'IvoireBouaké L’université Alassane Ouattara bientôt une clinique juridique verra le jour.

L’université Alassane Ouattara bientôt une clinique juridique verra le jour.

Poamé Lazard et Maître Kauffman Jonathan

BOUAKÉ – La faculté des sciences   juridiques d’administrations et de gestions (Sjag) procède au lancement de sa clinique juridique

La journée de lancement de la clinique juridique de l’Ufr sciences juridiques d’administrations et de gestions de l’université Alassane Ouattara de Bouaké c’est tenu ce mardi 9 avril 2019 en présence des autorités administratives et des étudiants à l’amphi B de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, et avait pour thème: clinique juridique et enseignement universitaire : qu’elle complémentarité ?. Cette clinique a pour objectif d’associer la pratique à la théorie pour obtenir une maîtrise de profession judiciaire. Dans sa prise de parole, le Pr. Silué Nanga, a indiqué que pour concevoir ce Master qui sera mis en œuvre l’année prochaine, le département travaillera en partenariat avec le monde professionnel notamment avec les avocats, les notaires, les huissiers de justice et les procureurs sur les modules de formation pour répondre aux besoins des employeurs. Un atelier sera également mis en place pour permettre à tous les étudiants et auditeurs de mieux comprendre son fonctionnement.

Université Ouattara : Les conférenciers posant avec les doyens de la faculté de droit.

Université Ouattara : Les conférenciers posant avec les doyens de la faculté de droit.  par Rodemi Yao © Cotedivoire.News

A son tour, le président de l’université Alassane Ouattara le professeur Poamé Lazard à tenu à rassurer les étudiants de la mise en place effective de cette clinique dans un bref délai : « D’abord, je veux remercier les doyens pour la mise en place de cette clinique qui pourra permettre aux étudiants d’allier merveilleusement la théorie et la pratique, pour avoir des juristes de bonne facture vraiment utiles pour la nation, pour l’université et pour leurs propres familles. Nous ferons tout pour que cette clinique voit le jour pour la fierté de l’université Alassane Ouattara» a t’il promis. Dans ce même élan deux conférenciers ont exposés sur le même thème, il s’agit  En premier, du maître Kauffman Jonathan, avocat et directeur exclusif de l’ong advocates for community, diplômé de l’université d’Havard et le docteur Yoboué Michel juriste et directeur d’ONG aussi dans le domaine juridique qui ont expliqué le bien fondé de cette clinique : « travailler dans une clinique vous aide à réfléchir à la manière d’utiliser la loi pour quelque chose de bien. Les cliniques juridiques vous apprennent à utiliser la loi pour promouvoir la justice sociale et créer un monde meilleur pour les citoyens ordinaires. L’université Alassane Ouattara est à l’avant garde d’une avancée majeure dans l’éducation et la prestation juridique des services juridiques en Afrique. Vous découvrirez que les apprentissages sur les cas vous serez très enrichissant et vous gagnerez en expériences», ont-ils expliqués. 

> Lire aussi  Quand la mairie de Bouaké sensibilise ses concitoyen à payer ses taxes

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.