Conférence des Centres régionaux des œuvres universitaires de Côte d’Ivoire

par Rodemi Yao
0 Commentaire


La 1ère session ordinaire de la  conférence des directeurs des Centres régionaux universitaires de Côte d’Ivoire (CODICROUCI)  en vue de l’harmonisation des activités sur les campus universitaires pour le mieux-être des étudiants s’est tenue ce lundi 29 avril à Bouaké, à la cité du lac vert du crou de Bouaké dans le but de finaliser les réflexions.

C’est  après de longues heures de travaux émaillés souvent de vives discussions intellectuelles et constructives, que se sont accordés les différents présidents de Crous en vue de donner de nouvelles orientations à la Codicrou-CI. La Conférence des Directeurs de CROU de Côte d’Ivoire (CODICROU-CI) est l’association des différents directeurs des Centres Régionales des Œuvres Universitaires (CROU) de Bouaké, d’Abidjan (CROU 1 et 2), de Korhogo et de Daloa. pour  Le président de la conférence des directeurs de Centre régionaux des œuvres universitaires de Côte d’Ivoire, Bamba Issiaka, par ailleurs directeur du CROU de Daloa, a indiqué qu’il s’agit de faire en sorte que les étudiants bénéficient de bonnes prestations au niveau du logement, de la restauration et qu’ils aient plus de possibilités de s’épanouir sur le plan socioculturel et sportif : «Tous les CROU ont les mêmes missions. Donc les enfants ont droit au même avantages, donc il n’est pas intéressant que d’un CROU à un autre, il y ait des prestations différentes. Nous devons regarder dans la même direction parce que nous gérons  les mêmes enfants de la Côte d’Ivoire. Nous contactons une avancée notable au niveau de tous les Crous parce que nous avons mis en place une gestion transparente et aujourd’hui étudiants et parents se plaignent de moins en moins ». A-t-il indiqué, avant de poursuivre « le nombre de lit est insuffisant et a notre niveau des efforts sont en cours par le gouvernement pour que les étudiants soient soulagés. Les nouvelles orientations consistent à harmoniser les différents Crous. Nous gérons les mêmes étudiants mais nous n’avons pas les mêmes réalités, a cela les différents directeurs de Crous se réuniront chaque 3 mois pour conjuguer nos efforts, parce que nous devons tous regarder dans la même direction et faire en sorte que tous les étudiants aient les mêmes statuts ». A-t-il rassuré.

> Je regarde  L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire procède a l'inauguration de l’antenne Campus France

M. Bamba Issiaka president du CODICROU-CI au (centre) madame Brou née Kouassi N’goran Thérèse, directrice du Crou de Bouaké.
Rodemi Yao © 2019
 

Avant lui madame Brou née Kouassi N’goran Thérèse, directrice du Crou de Bouaké a souhaité la cordiale bienvenue a ces condisciples « je voudrais vous souhaiter à tous et à toutes la bienvenue. Cette rencontre a une importance singulière cas elle donne l’occasion d’informer, de faire le point, de rendre compte des résultats obtenus dans nos différentes gestions mais également de relever les difficultés afin de poser de meilleures ». A-t-elle précisée.  

A la sortie de cette rencontre, la codicrou-ci a pris l’engagement d’accompagner le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans cette mission qui lui est assigné par le président de la république.

 Il faut noter que le CROU a pour missions d’assurer la gestion des résidences universitaires, des restaurants universitaires et des services qui s’y rattachent ; d’assurer les soins de santé aux étudiants, de développer les activités sportives et culturelles au profit des étudiants, etc.

Vous pouvez aussi aimer

>