Accueil Côte d'IvoirePrésidentielle 2020 Candidat RHDP en 2020: les révélations de Bruno Koné

Candidat RHDP en 2020: les révélations de Bruno Koné

Candidat RHDP en 2020: les révélations de Bruno Koné

ELECTION PRESIDENTIELLE 2020 – Le parti au pouvoir envisage de briguer un troisième mandat présidentiel à la faveur des prochaines élections attendues pour octobre 2020. Pour l’heure, c’est toujours le grand mystère sur l’identité du candidat qui représentera le parti unifié dans ce scrutin présidentiel très attendu par l’opposition ivoirienne. Et toutes les pistes restent ouvertes au sein du RHDP, y compris l’éventualité d’une candidature du président Ouattara Alassane. Interrogé à plusieurs reprises sur sa candidature, Ouattara Alassane annonce qu’il pourrait éventuellement se présenter, mais dit réserver sa réponse pour l’année prochaine. Ministre de la construction désormais, Bruno Koné a donné sa position concernant le candidat du parti unifié.

Le candidat du RHDP aux prochaines élections présidentielles en Côte d’Ivoire sera connu l’année prochaine. Si le parti au pouvoir doit présenter un ticket double à l’instar des autres formations politiques (président et vice-président), tous les yeux sont actuellement rivés vers celui qui sera désigné pour le fauteuil présidentiel par la coalition au pouvoir. Le président ivoirien évoquait il y’a quelques mois qu’il avait déjà plusieurs noms en tête pour sa succession en 2020, sans pour autant s’avancer sur l’identité de ces présidentiables au sein du parti unifié. Ouattara Alassane figure lui-même parmi les personnalités qui pourraient briguer le fauteuil l’année prochaine. Si l’opposition juge illégitime ce troisième mandat, le président actuel estime qu’il est juridiquement éligible à ce poste encore en 2020. Mais le mystère sur sa candidature ne sera levé que dans quelques mois, l’année prochaine pour être plus précis.

Comme tous les partis politiques, le RHDP n’est pas à l’abri de division internes, surtout à l’approche de la présidentielle de 2020. A l’instar du FPI et du PDCI, le parti unifié sera amené à désigner un candidat pour cette prochaine élection prévue pour octobre 2020. Et le choix du candidat au RHDP pourrait ébranler la solidité de la coalition, si la personnalité désignée ne fait pas l’unanimité au sein de la coalition composée rappelons-le, de plusieurs formations politiques. Pour Bruno Koné, le parti doit être en mesure de surmonter ces divisions internes pour aller de l’avant. Concernant le choix du candidat du RHDP en 2020, le ministre de la construction annonce qu’il s’alignera sur le choix opéré par le président de sa formation politique, à savoir le président Ouattara : «La force de tout parti politique c’est la discipline de ses membres vis à vis des instances dirigeantes du parti, s’il n’y a pas de discipline il n’y a plus de parti. Des divergions d’opinion peuvent surgir au sein d’un parti, mais une fois qu’une décision est prise elle doit pouvoir s’imposer à tous. Le militant engagé c’est celui qui est prêt à aller dans le feu si son parti lui demande, mais bien évidemment notre parti ne vous dira jamais d’aller dans le feu, l’idée est d’amener chacun à se conformer aux décisions prises pour que notre parti demeure fort. Aujourd’hui je ne peux pas vous dire qui sera le candidat du RHDP, mais je m’alignerai sur le choix que fera que le président de la République Alassane Ouattara».

> Lire aussi  Les révélations de Blé Goudé sur la candidature de Simone Gbagbo

Le président sortant toujours en course

«C’est très clair. Je peux me représenter si je le souhaite. C’est une nouvelle Constitution qui a touché non seulement à l’exécutif, avec un poste de vice-président, qui a touché au législatif avec la création d’un Sénat, qui a touché au judiciaire, avec la création de nombreuses cours plutôt que des chambres. C’est une toute nouvelle Constitution. Et tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment que si je veux être candidat en 2020, je peux l’être. Et ce serait conforme à la Constitution.», expliquait le président ivoirien au cours d’une interview accordée à RFI. Outre la candidature de Ouattara, le RHDP pourrait très bien porter son choix sur l’actuel premier ministre Amadou Gon Coulilaby, un homme qui bénéficie de la confiance absolue du président actuel, confiance qui a été renouvelée il y’a quelques jours par sa reconduction à la tête du nouveau gouvernement ivoirien.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.