in

L’histoire des cinq femmes noires les plus influentes de tous les temps

L’histoire américaine des leaders noirs ne s’est pas écrite qu’au masculin. Elle s’est aussi largement déclinée au féminin avec des personnalités dont les noms résonnent encore aujourd’hui. Elles se sont inscrites dans les grandes luttes pour l’acquisition des droits civiques de leur communauté victime d’un racisme séculier.

Rosa Park l’héroïne du bus

La figure de Rosa Park est indissociable de l’anecdote qui deviendra l’emblème du militantisme et de la révolte. Cette couturière s’est rendue célèbre quand, le 1er décembre 1955, elle a refusé de céder son siège à un blanc dans un autobus à Montgomery en Alabama. Jusque-là, à cause de la ségrégation raciale, les places dans les lieux publics étaient séparées. Son acte est vu comme l’expression d’un ras-le-bol face au racisme. Grace à son appel au boycott elle a accéléré la prise de conscience des noirs américains quant à leur destinée. Elle obtiendra de la Cour Suprême l’abolition de la ségrégation dans les bus. Rosa Park continuera ensuite à militer aux côtés de leader tel que Martin Luther King.

Harriet Tubman où la Jeanne d’Arc des évasions d’esclaves

Esclave très maladive, elle fera pourtant preuve de combativité et de bravoure extraordinaires. En effet elle réussit à s’évader en 1849 en Philadelphie. Son escapade est considérée comme la plus extraordinaire faite par un esclave. Jamais rattrapée, elle aidera d’autres esclaves à s’évader. Elle soutiendra d’ailleurs, avec fierté, qu’elle n’a jamais échoué dans ses tentatives de remise en liberté d’esclaves. Surnommée la « Moïse noire », elle aura bâti un véritable réseau de clandestins et de fugitifs qui donnera la liberté à environ soixante-dix esclaves lors de treize expéditions.

Angela Davis la militante black pour la cause féminine

Pionnière du black-féminisme, Angela Davis œuvra toute sa vie pour la défense et la promotion des droits de la femme aux Etats Unis. Alors membre des Black Panthers, une organisation militante afro-américaine dans les années 1970, elle fut recherchée puis arrêtée par le FBI pour ses activités de « subversions » et d’appels à « l’insubordination civique ». Ce professeur de Philosophe s’insurgera contre toutes les atteintes aux droits des citoyens américains d’origine africaine. Aujourd’hui encore elle est célébrée par les noirs, les femmes et plusieurs communautés comme les LGBT pour son courage et son appartenance à une organisation qui était essentiellement masculine et qui était engagée dans des actions violentes.

Maya Angelou ou la poésie engagée

Cette écrivaine de métier a mis sa plume au service du militantisme pour les droits civiques des américains noirs. A travers ses textes et poèmes devenus légendaires, elle s’inscrira dans la liste des femmes noires aux USA à avoir lutté pour la cause des siens. Ses prises de positions et ses textes sont encore une référence pour les intellectuels noirs et les féministes.

Joséphine Baker Ella, la petite militante aux grandes actions

Simple secrétaire du NAACP (National Association for the Advancement of Colored People) en 1940, Ella Baker dirigea les branches du mouvement en Virginie sa ville natale, de 1943 à 1946. Par la suite elle aidera à s’organiser une autre organisation revendicatrice la Southern Christian Leadership Council.
Les femmes noires aux Etats ne sont pas restées en marge de l’histoire de leur pays. Se faisant, elles sont devenues des pionnières de la lutte pour les droits des minorités particulièrement celles des femmes.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Emissions de la RTI : Tonnerre, la caravane musicale qui parcourt tout le pays

Hommes Noires histoire USA

Les 5 personnalités noires américaine les plus influentes des Etats-Unis