in

Jeux de la Francophonie : Abidjan prochaine capitale de la langue française

Abidjan accueille la prochaine édition des Jeux de la Francophonie à partir du 21 juillet et ce jusqu’au 30 de ce même mois. C’est l’occasion pour la ville de refaire peau neuve. Les 77 Etats composant cette communauté sont attendus sur les bords de la Lagune d’ici peu pour célébrer ensemble la fraternité et la langue française à travers les compétitions sportives et culturelles.

Abidjan 8e capitale de la Francophonie

Depuis 1989, date de sa création, les jeux de la Francophonie se tiennent régulièrement toutes les quatre années. Abidjan accueille la 8e édition et en tant que telle la ville devient la 8e capitale où se joueront les jeux. Avant Abidjan il y a eu 7 destinations que sont Casablanca et Rabat au Maroc en 1989, Paris-Bondoufle en France en 1994, Antananarivo en Madagascar en 1997, Ottawa-Hull au Canda en 2001, Niamey au Niger en 2005, Beyrouth au Liban en 2009 et Nice en France en 2013. C’est donc la première fois que la Côte d’ivoire accueillera cette compétition, une raison de plus pour parfaire les préparatifs.

Les infrastructures sollicitées pour l’évènement

Pour recevoir les différentes délégations Abidjan prévoit rénover certaines infrastructures déjà existantes telles que le Stade Felix Houphouët Boigny qui verra l’essentiel des compétitions sportives telles que l’Athlétisme, le saut et le lancer. Ainsi depuis plusieurs mois la vieille enceinte subit des travaux de relooking. Hormis ce stade d’autres sites ont été réquisitionnés comme le Parc des Sports et le Palais de la Culture pour la danse ou le conte et le Canal aux Bois à Marcory pour les activités de jonglerie, les arts de rue et les freestyles Hip hop. Pour l’hébergement des athlètes les cités universitaires seront vidées, c’est pourquoi les autorités ont suggéré aux acteurs de ces établissements d’accélérer les programmes. Ce choix a d’ailleurs suscité quelques manifestations de la part des étudiants qui s’estiment spoliés de leurs cadres d’études. En outre plusieurs autres stades sont en construction dont celui qui accueillera le basket.

Des tribunes et des vitrines de la culture ivoirienne

A côté de ces installations sportives les officiels ivoiriens du Comité d’Organisation ont prévu la création d’espaces gastronomiques pour la restauration des athlètes, des spectateurs et des touristes. Au menu la gastronomie ivoirienne dans sa diversité mais aussi les mets des pays reçus. Parallèlement des espaces d’animation verront le jour afin de promouvoir la culture ivoirienne.

Une compétition avec une forte affluence et une notoriété

La communauté francophone n’est pas constituée que de pays ayant en partage la langue française (la Métropole et ses ex colonies). D’autres pays qui ont des minorités francophones et même qui n’ont rien à voir avec la langue française font partie de cette organisation. Il s’agit entre autres de l’Egypte, la Grèce ou la Moldavie. D’où une certaine réputation de l’organisation qui se veut la concurrente du Commonwealth anglais. Cette année plus de 4000 athlètes et artistes venant de 77 Etats sont attendus. Le comité d’organisation espère pour cette édition comptabiliser 500 millions de téléspectateurs et 50 millions d’auditeurs, lecteurs et internautes.
Nous ne sommes qu’à un peu plus d’un mois de ce grand rendez-vous dont la Côte d’ivoire doit relever le défi. Les gouvernants ont pris les manettes des jeux ce qui est de bonne augure. Déjà la ville se pare des drapeaux de la communauté et partout la publicité sur cet évènement est visible.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Hommes Noires histoire USA

Les 5 personnalités noires américaine les plus influentes des Etats-Unis

Musique du Sénégal : Viviane Chidid la lionne de la Téranga en « WuYuma Tour »