in

Prissy en spectacle : la chroniqueuse et animatrice s’essaie au One-man-show

Prissy la degameuse, comme elle se fait appeler, donne rendez à tous les amateurs de ses blagues le samedi 27 mai prochain au théâtre de la Cité à Cocody Cité Rouge. A l’instar de ses pairs que sont Agalawal et Joël, Prissy l’animatrice des réseaux sociaux et de la télévision nationale veut jauger sa popularité et son talent de comédienne devant un réel public.

Prissy alias la degameuse est en one man show ce samedi 27 mai 2017 du côté de la Cité Rouge à CocodY. Cet évènement majeur pour sa jeune carrière sera parrainé par de grosses têtes de l’humour en Côte d’ivoire telle qu’Adama Dahico, le président du Dromican.

Qui est Prissy la chroniqueuse de C’MIDI sur la Une

De son vrai nom Ibo Laure Prisca, Prissy est une femme avec plusieurs facettes dans la vie quotidienne. Esthéticienne, coiffeuse, chorégraphe et designer, animatrice radio et chroniqueuse. C’est sous cette casquette que le grand public la découvre sur les antennes de la RTI précisément à l’émission C’MIDI animé par une équipe de dégantée composée de Carolina Dasylva, Jean Michel Onin ou encore Docteur Phylo. Prissy tient une chronique intitulée Prissy en mission dans laquelle la chroniqueuse nous plonge au cœur de reportage sur des sujets banals du quotidien un peu du genre du paparazzi.

Prissy ou l’humour décalé

Prissy c’est la chroniqueuse habillée comme une écolière : petite culotte, sac au dos, l’air juvénile, un style en parfaite symbiose avec l’esprit de la rubrique. Elle se veut le Kpakpato (affairée, le paparazzi) qui s’immisce avec une agréable brusquerie parmi les vendeurs de choucouya, les mariés à l’hôtel de ville. Plus encore sur la toile, où elle fut repérée par la télévision, la comédienne entretient son public avec des séquences vidéo de degamage qui deviennent avec le temps sa marque de fabrique. Elle touche à tous les sujets mêmes les plus sensibles, à tous les tabous, à toutes les polémiques mais avec une pointe d’humour et un air badin qui finissent par déconcerter, d’hilarités, même les plus sérieux d’entre nous. Grâce à Didier Bleou elle rentre dans le cercle des animatrices sur Fréquence 2 avec l’émission La Matinale où Joseph Andjou le producteur de C’MIDI l’a ensuite sollicitée.

Un buzz construit sur les réseaux sociaux

C’est sur les réseaux sociaux que Prissy construit sa notoriété avec des vidéos sur des sujets qui touchent au quotidien des ivoiriens. Cependant, malgré le succès qu’elle engrange sur la chaine nationale, la chroniqueuse n’a pas oublié, ou du moins c’est ce qu’elle dit, tous ses abonnés de Facebook qui l’ont faite. Après avoir fait rire la toile et les auditeurs de la radio et les téléspectateurs de la RTI, elle veut faire le grand bon ce samedi 27 mai.

Vivement ce samedi du côté de la Cité Rouge

Son one man show a pour marraine la diva de la musique ivoirienne Aïcha Koné dont elle a été chorégraphe il fut un temps et pour parrains artistiques Adama Dahico et Léa Dubois. D’ores et déjà les tickets sont disponibles au prix de 3000 F et 10000 FCFA pour les places VIP.
Le public et particulièrement les amateurs de ses chroniques et blagues attendent de la voir monter sur scène ce samedi pour leur procurer un one man show ou plutôt un one woman show inoubliable.

Qelasy Start up : la tablette qui révolutionne l’éducation en Côte d’ivoire

Beauté des femmes ivoiriennes : oh miroir, dis-moi qui est la plus belle ?