in

Top 5 artistes ivoiriens les plus connus : ils font la pluie et le beau temps en Côte d’ivoire

La Côte d’ivoire, l’on le sait, est une terre de musique qui a connu et connait de très grandes gloires nationales et internationales.

Ces artistes font danser ou tout du moins bouger les mélomanes d’ici et d’ailleurs. Ils sont adulés, respectés voire même déifiés et de ce fait ils figurent en bonne place dans la liste des artistes africains les plus influents ou les plus riches. Nous nous réservons le droit de vous proposer dans cet article une liste de cinq d’entre eux.

Sommaire

  1. Tiken Jah Fakoly numéro 5 des plus populaires
  2. Serges Beynaud l’artiste l’intello du Coupé décalé
  3. 3ème le plus connu, Asalfo Magic System le Super Gaou
  4. Dj Arafat le tonitruant maître du coupé décalé ivoirien
  5. Alpha Blondy est le chanteur reggae le plus connu au monde

Le top 5 des artistes ivoiriens les plus connus, est un classement objectif qui repose sur la popularité nationale et internationale, effective et virtuelle ainsi que sur une certaine influence ou une certaine aura parmi les jeunesses ou leurs pairs africains. Vous savez peut être déjà la plus part des noms qui figureront sur cette liste ou peut-être pas du tout car il y a toujours de grosses surprises. Faire le buzz dans tel ou tel endroit ou dans tel ou tel milieu n’est pas forcément synonyme de célébrité. Sans plus tarder rentrons dans le vif du sujet avec les cinq majeurs de la musique ivoirienne actuelle.

Tiken Jah Fakoly ou l’artiste éternellement engagé

Tiken Jah Fakoly, de son vrai nom Doumbia Moussa Fakoly, est né le 23 juin 1968 à Odienné une ville au nord-ouest de la Côte d’ivoire. Il est connu pour être un auteur-compositeur, interprète et chanteur de reggae toujours flanqué dans son pantalon treillis et son et son boubou marron de Dozo (chasseurs traditionnels du nord de la Côte d’ivoire). Bien qu’issu de caste de forgerons, Tiken Jah s’est très vite orienté vers la musique en formant son premier groupe Djelys en 1987 et connaitra son premier succès international en France notamment lors du Festival d’Angoulême en 2003 et en 2005. Plus encore que ces succès musicaux, Tiken Jah Fakoly se fera davantage remarquer dans l’arène politique avec ses prises de position qui lui vaudront la foudre du pouvoir comme au Sénégal sous Wade et en Côte d’ivoire lors de la crise militaro-politique. Il est l’auteur d’une discographie abondante dont Mangecratie en 1996, Françafrique en 2002 ou L’Africain en 2007. Il participera à plusieurs featurings (Soprano in Ouvrez les frontières ou Akon dans Soldiers) et films (Plus jamais ça ou Mon pays va mal). Avec Alpha Blondy il fait partie de la crème de la crème de la musique mondiale Reggae.

Serges Beynaud l’artiste qui a donné ses lettres de noblesses au Coupé décalé

Guy Serge Beynaud, c’est son vrai nom, est né le 19 septembre 1987 à Yopougon(Abidjan) la plus grande comme de Côte d’ivoire, mais aussi la plus « chaude ». Le chanteur s’est d’abord fait remarquer par la composition et l’arrangement avant de se lancer dans la chanson avec « Kouma lébé » en 2009 dont le succès l’encourage à continuer. Sous la houlette de David Monsoh le célèbre producteur, il sort son premier album, Seul Dieu, en 2012 considéré depuis comme l’un des albums les plus réussis du genre. Il est aussi connu pour être le plus grand rival d’Arafat Dj d’où leurs incessants clashs sur la toile. Son coupé décalé de style afro pop est beaucoup apprécié pour sa pureté et ses paroles respectueuses. Le chanteur dont la renommée s’étend aujourd’hui à l’Afrique centrale et australe et même en France est classé 9e artiste africain le plus influent et le 2e ivoirien après son rival Arafat.

Asalfo Magic System le Super Gaou

Salif Traoré, plus connu sous son nom d’artiste Asalfo, est un artiste chanteur, lead vocal du groupe zouglou interplanétaire Magic System. Né le 5 octobre 1977 à Abidjan le chanteur est issu d’une famille très pauvre dans laquelle une lueur lui apparait. Avec un frère guitariste, il se passionne pour la musique et quitte bientôt les bancs pour s’y consacrer à plein temps. En 1997, il contribue à la création d’un groupe musical, Magic System, qui sort un an plus tard un tube, le morceau « 1er gaou » qui fit danser le monde entier. Avec ce succès engrangé les 4 gaous débarquent en France où leur style de zouglou un électro occidental fait fureur avec des sons comme « Bouger Bouger », « Zouglou danse » ou « Ambiance à l’africaine » qui ne font pas toujours l’unanimité au pays parce qu’on qualifie ce zouglou de travesti. Quoiqu’il en soit Asalfo et les siens déchainent les foules en Afrique et en Europe où ils ont récemment eu le privilège de prester lors de la cérémonie de célébration de la victoire du nouveau président français Emmanuel Macron.

Arafat le tonitruant maître du coupé décalé ivoirien

On retrouve sans surprise Arafat à la deuxième place du classement.

Il s’appelle Yôrôbô, Commandant Zabra, Termistocle, Inflenmento et plus encore. Ange Didier Houon est né le 26 janvier 1986 à Abidjan en Côte d’ivoire d’un père musicien Pierre Houon et d’une mère très glamour de la musique ivoirienne, Teenah Spencer ou Glamour. Selon un récent classement Forbes c’est l’artiste africain le plus influent du moment devant toute la crème nigériane, c’est dire combien DJ Arafat est populaire auprès des jeunesses ivoirienne et africaine. Le deux fois Koraman est considéré comme l’enfant terrible de la musique coupé décalé voire de la musique ivoirienne tout court. L’Influenmento est l’auteur entre autres des tubes « Tapis vélo », « Maplorly », « Vladimir » « Kpankata »…,

Alpha Blondy est le plus connu, star mondiale du reggae

Alpha Blondy, né Seydou Koné, est un reggae man et compositeur ivoirien né le 1er janvier 1953 à Dimbokro une ville du centre du pays. Il fera ses premières études à Korhogo où il nourrit l’idée d’embrasser une carrière musicale. Ainsi il crée une bande avec des amis, Atomic Vibrations, qui enchante la cité. Puis il part au Liberia apprendre l’anglais puis aux Etats Unis où il suit des études supérieures. Là-bas il rencontrera de grandes sommités du reggae jamaïcain qui l’orienteront vers le genre de musique qui le rendra célèbre. De retour au pays il fait sortir quelques sons sans grands succès jusqu’aux fameux « Brigadier » ou « Fanta Diallo ». Dès lors il crève le plafond du reggae et hisse la Côte d’ivoire au rang de 3e pays du reggae après la Jamaïque et le Royaume Uni terres d’origines de Bob Marley. Respecté même des mélomanes et des plus grands artistes de la Jamaïque Alpha Blondy est assurément le plus grand chanteur ivoirien de tous les temps.

Secrets de beauté des ivoiriennes : le Nappy ou comment sublimer par les cheveux

Belles femmes Ivoirienne

Top 10 des plus belles femmes ivoiriennes : elles font rêver par leur beauté et leur grâce