in

Les dix ethnies au Cameroun les plus importantes du pays

Pays d’Afrique centrale avec une superficie de 475.442 Km² et une population estimée à 23.739.218 habitants, le Cameroun est l’un des ensembles linguistiques les plus denses d’Afrique avec plus de 200 ethnies locales outre le Français et l’Anglais.

Parmi ces nombreux groupes ethniques il y en a qui se démarquent de par leurs nombres ou leurs influences politiques. C’est à ces derniers que nous nous attaquerons dans cet article.

Le top 10 des ethnies les plus importantes du Cameroun est un listing des groupes humains les plus nombreux du pays, mais aussi les plus influents notamment du point de vue politique. Il faut en revanche faire une précision de taille : ici nous parlons d’ethnies et non de langues même car les langues les plus parlées au Cameroun ne renvoient pas toujours aux ethnies les plus importantes, quoique…

Les Bamoun

Le peuple Bamoun fut autrefois célèbre avec son royaume du même nom crée au XIVe siècle. L’ethnie Bamoun est localisée dans l’ouest du Cameroun c’est-à-dire dans les régions dites de l’ouest principalement dans la province de Bafoussam, chef-lieu de région. C’est un peuple proche des Bamiléké et des Tikar avec lesquels il partage à peu près les mêmes structures locales et la langue. Ils vivraient particulièrement de l’artisanat, du commerce et de l’agriculture.

Les Tikar

Les Tikar sont un peuple établi au sud-ouest du Cameroun dans la région qu’on appelle Grassland. Ce sont des proches cousins des Bamiléké et des Bamoun avec qui ils partagent les ancêtres communs entre autres. Ce peuple parle le Tikar une langue qui comptait plus de 30.000 locuteurs dans les années 90.

Les Ghomala

Le Ghomala est une branche des Bamilékés. Cette ethnie est installée dans les régions ouest du pays dans le Mifi, le Koung-Khi ou encore les Hauts-Plateaux. Au début des années 90, les Ghomala étaient au nombre de 300.000.

Les Chamba

L’ethnie Chamba est établie dans la région du Grassland comme toutes les autres citées ci-dessus. Les Chambas représentent 2,4% de la population camerounaise et ont des coutumes apparentées à ceux des Tikar ou des Bamoun.

Les Douala

Les Douala comme pressentis forment un groupe ethnique installé sur le littoral autour de la ville de Douala, la capitale économique du Cameroun. Peuple fortement christianisé du littoral, les Doualas pratiquent des activités fortement tournées vers la mer telles que la pêche et les courses de pirogue.

Les Bakoko

Les Bakoko sont un people spécifique au Cameroun. Ils font partie du groupe des Ba-Sow, lui-même issu du grand groupe des Bantous. De ce fait ils entretiennent d’étroits liens avec des peuples comme les Bassas.

Les Bassa

Egalement issus du groupe Bantou, les Bassa résident essentiellement dans le centre et le littoral du Cameroun autrement dit dans le département de Nyong-et-Kéllé et de la Sanaga-maritime. Il parait que c’est un peuple aux spécialités culinaires hors pairs.

Les Haoussas

Les Haoussas sont un groupe ethnique établi au nord du Cameroun dans les régions nord et nord-est près du Nigeria et du Tchad. Bien que représentant 1,2% de la population camerounaise, ils sont très importants au plan national dans le bipolarisme culturel et linguistique entre le nord et le sud.

Ewondo

L’éthnie Ewondo aussi appelé Kolo est une ethnie située au centre et au sud du Cameroun. Ses locuteurs seraient aujourd’hui plus de 600.000, ce qui fait d’eux l’un des groupes les plus importants du pays.

Peul

L’ethnie Peul du Cameroun aussi appelé Fulfuldé sont un groupe ethnique très important du nord du pays, une partie en majorité anglophone. Quoique très important numériquement, les Fulfuldé demeurent très minoritaires dans l’administration et la vie politique camerounaise.

1 Point ou Zéro ?

2 points
Upvote Downvote

Total votes: 2

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Sénégal: Quelles sont les dix ethnies les plus importantes du pays ?

Zokora Didier: un nouveau tatouage du football provoque des railleries