in

Groupe ethnique du Benin: Découvrez les dix ethnies du pays

Le Benin est l’un des plus petits pays d’Afrique par sa superficie d’un total de 114.763 Km².

Sa population s’élève à ce jour à plus de 10.448.647 habitants. Ceux-ci sont issus d’une vingtaine de langues qu’on retrouve dans la plus part des paysans voisins. Nous verrons quelques-unes de ces ethnies, principalement les plus importantes.

Ce top 10 des ethnies du Benin regroupe les ethnies majoritaires du pays et il est bien évident que nous y retrouverons les mêmes groupes dont les langues sont les plus parlées. Question de logique mais pas toujours le cas. Voici en effet les peuples les plus nombreux du Benin.

Les Peuls

Les Peuls sont un peuple présent dans une vingtaine d’Etats en allant de la Sierra Leone au Cameroun ou Sénégal. Au Benin on en retrouve un petit groupe principalement dans la province des Savanes au nord du pays. Ils représenteraient à ce jour 2% de la population béninoise. Ce sont généralement des groupes très nomades qui ont été obligés de se sédentariser après les tracés de frontières.

Les Dendi

Comme les Peuls ils sont installés dans le nord du pays, dans la région dit des Savanes. Comme ces derniers ils faisaient partie de l’Empire Songhaï, pratiquent le commerce itinérant, mais en plus ils font de l’agriculture de subsistance. Les Dendi représentent 3% de l’ensemble des Béninois.

Les Tem

Peuple que l’on retrouve également au Ghana, au Burkina Faso et au Togo, les Tems constituent 4% de la population béninoise. Bien que fortement islamisés, les Tems n’ont rien perdu de leurs croyances animistes et pour contenter tous les dieux, ils pratiquent le syncrétisme religieux propre d’ailleurs à beaucoup de groupes ethniques du Benin. Ils sont installés au sud-est du pays vers la frontière togolaise.

Les Batammariba

Les Batammariba parlent la langue ditammari, une langue gur de la grande famille des langues nigéro-congolaises. Ce peuple qui représente 5% de la démographie béninoise vit dans le nord-ouest du pays ainsi que de l’autre côté de la frontière, au Togo.

Les Aïzo

8% des Béninois sont des Aïzo, une peuplade propre au Benin. Aussi appelé Ayizo-gbe, ils sont issus du groupe ethnolinguistiques gbe présent autour de Porto-Novo où ils auraient autrefois formés un puissant empire.

Les Adja

Les Adja qui parlent l’adja-gbe sont à la fois installés au Benin et au Togo où réside la plus grande communauté qui a autrefois fondé royaume très florissant sur toute la côte. Ils habitent les côtes ouest du Benin.

Les Goun

Egalement présent au Nigeria, les Goun vivent dans la région de Porto-Novo au Benin. Leur langue est le goun-gbé, mais ils utilisent couramment le fon aussi. C’est un peuple majoritairement vaudou avec des rituels et des coutumes très ésotériques.

Les Bariba

Les Baribas constituent 13% de la population du Benin mais résident aussi au Burkina, au Togo et au Nigeria. Au Benin ils vivent dans les provinces du nord appelées Savanes précisément au nord-ouest.

Les Yoruba

Avec 14% d’individus dans la population nationale, le Yorouba est le 2e groupe le plus important du Benin. Au Nigeria il tient le même rang. Au Benin on les appelle aussi Anango et ils sont installés dans le Centre du pays.

Les Fon

Premier groupe le plus important du Benin, les Fon constituent près de la moitié de la population avec 44%. Egalement présents au Togo, au Benin ils occupent la majeure partie du sud du pays. De langue fon-gbe, les Fon pratiquent un syncrétisme religieux fait de vaudou et de catholicisme.

Rencontre Macron-Rihanna : les internautes mangent crû le président français

Connaitre les dix ethnies en Guinée les plus importantes du pays ?