in

Le Khassonké: quelle est cette langue du Mali ?

Le Mali est un pays d’Afrique de l’ouest dont la population est évaluée à ce jour à 17.994.837. Ce pays a connu un passé glorieux avec plusieurs grands empires dont l’Empire du Ghana, l’Empire du Macina ou encore l’Empire du Mali.

Langue Khassonké Mali

Ce creuset de civilisation a vu la naissance de langues qui sont des sortes de croisement entre deux groupes ethnolinguistiques distincts. La langue Khassonké s’inscrit dans cette catégorie très rare en Afrique de l’ouest. Notre article s’occupera uniquement de jeter des lumières sur cette langue particulière du Mali.
La langue Khassonkés est assurément l’une des langues les moins connues du Mali où l’on connait davantage des dialectes comme le Bambara, le Peul, le Soninké ou le Dogon. Raison de plus pour nous pencher sur le Khassonké pour en apprendre plus sur elle et sur l’aménagement linguistique en du Mali en général.

Des origines de la langue Khassonké

Les Khassonkés, qui parlent la langue Khassonké, seraient issus d’un métissage entre Malinké et Peul du Mali. La classification des langues veut donc qu’ils appartiennent au grand groupe Mandingue également constitués de Bambaras, Malinkés, Dioulas ou encore Soninkés. Fort de cette influence tout azimut, la culture Khassonké et la langue elle-même auraient profité d’apports Maures et Soninkés majeurs. Plus justement, au XVIe siècle, les Peuls alors sous le joug des Malinkés dans le Fouta Toro, se révoltèrent et purent s’émanciper. Après cet épisode, cependant, ils durent cohabiter avec certaines communautés Malinkés, Maures et Soninkés également présentes dans la région. C’est ainsi qu’est née l’ethnie Khassonké qui se divise aujourd’hui en deux groupes se réclamant chacun des deux langues d’origine que sont le Malinké et le Peul. Néanmoins tous partagent la même langue qui se rapprocherait beaucoup du Bambara actuel dans sa formulation même. Au Mali on compterait au moins 700.000 locuteurs Khassonkés soit 3% de la population totale du pays, vivant principalement dans la région de Kayes, dans les cercles de Bafoulabé et de Kayes, anciens territoires du Royaume du Khasso.

Univers linguistique du Khassonké

L’alphabet Khassonké hérite du projet d’harmonisation des langues nationales du Mali adopté dès le début des indépendances sur initiative de l’UNESCO, soucieuse de sauvegarder les langues humaines et particulières africaines très peu conservées. Cet alphabet est inspiré de l’alphabet latin et compterait 25 lettres. Les caractères suivants seront accompagnés de leur prononciation standard en Khassonké (Xaasongue) : a-b-c-d-e-f-g-h-i-j-k-l-m-ɲ -ŋ –o-p-r-s-t-u-w-x-y. Donnons quelques précisions judicieuses : « c » est l’équivalent de « tch », « j » de « dj » ; « x » de « kh », « u » de « ou » entre autres. Comme le Soninké les voyelles longues sont doublées dans le genre du « aa », « oo », « ii » ou « ee ».

Parlons et écrivons Khassonké

Le vocabulaire Khassonké est une mixité de langues telles que le Soninké, le Malinké, le Peul ou le Bambara. Ainsi le Khassonké mélange des termes originaux et des mots étrangers souvent « khassonkénisés ». Sans plus tarder prenez connaissance du Khassonké.
Mange : Alu domolo ke
Viens : Na
I horl ! : Cours !
Pendant toute la nuit il n’a pas pu dormir : Suwo muume a korita sinnoxola
Est-ce qu’un jeune homme est venu ? : Xamarin nata ba ?
Elle s’est lavée, après elle a fait la bouillie : A xe ku xa saagi xa mono ke

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Rencontre de la langue Soninké du Mali

Langue Kongo Gabon

La langue Kongo: la part d’Afrique centrale du Gabon