in

Langue Kassena du groupe Gourounsi au Burkina-Faso

Langue kassena burkina

Le Burkina Faso est un pays d’Afrique de l’ouest qui compte à ce jour plus d’une soixantaine de langue parmi lesquelles la langue Kassena.

Ce dialecte appartient à la famille des langues Gourounsi avec le Lélé ou le Sissala. Quelle est cette langue ? Comment se présente-t-elle ? Se demandera-t-on à juste titre.

La langue Kassena est une langue parlée au sud-est du Burkina Faso à la frontière du Ghana, où l’on retrouve une autre communauté.

Des origines de la langue Gourounsi

La langue Kassena figure parmi les langues les moins parlées du Burkina Faso. La langue Kassena est issue du groupe linguistique Gourounsi ou Gurunsi commun au Burkina et au Ghana. L’histoire de la langue Kassena n’est donc pas distincte de celle du groupe Gourounsi. Les Kassenas, qui parlent la langue Kassena, sont venus du Lac Tchad au XIIe siècle et se sont installés dans une région qui est actuellement à cheval entre le Burkina Faso et le Ghana. Selon le découpage actuel, l’aire d’influence de la langue Kassena se situe dans la région du centre-ouest autour de Pô. Cette langue aurait subi l’influence du Mossi installé au nord dont elle serait même issue selon des sources non encore attestées. Aujourd’hui les locuteurs du Kassena seraient au moins 83.000 soit environ 0,5% de la population burkinabé. Les Kassenas se subdivisent en deux groupes qui ne se différentient que par leur architecture. Il s’agit des Kassenas de l’ouest établis à Guiaro ou à Koumbili et les Kassénas de l’est qui sont les plus nombreux. Ceux-ci vivent dans des villages comme Kampala, Tiébélé, Guenon et Kaya. Ces Kassenas sont moins homogènes linguistiquement par rapport à ceux de l’ouest. Cette caractéristique serait due au fait qu’ils ont été assimilés par les Nankana, une autre variante du groupe Gourounsi.

Univers linguistique et écriture

La langue Kassena est une langue du groupe oti-volta lui-même une variante de la famille des langues nigéro-congolaises. Bien que voisine de la langue Mossi qui eut une influence certaine sur elle, la langue Kassena est restée, dans l’ensemble, très authentique hormis peut-être celle pratiquée à l’est. Elle se pratique à travers l’alphabet national burkinabé adopté officiellement par décret le 2 février 1979. Il comporte 42 symboles à savoir 31 consonnes et 11 voyelles. Il s’inspire évidemment de l’alphabet latin et se veut un alphabet normalisé des langues voltaïques. C’est le suivant : a-ǝ-c-b-c-d-ɗ-e-ɛ-f-g-h-i-ɩ-j-k-l-m-n-ny-ŋ-o-ɔ-p-r-s-t-u-ʋ-v-w-y-z.

Parlons et écrivons Kassena

Les exemples ci-dessous concernent l’univers linguistique de la langue Kassena. Quelques expressions les plus usuelles vous sont uniquement proposées. Pour plus de simplicité nous les écrivons dans la forme latinisée.
Comment tu t’appelles : Nmu yiri bée
Je m’appelle : A yiri mu
Poule : Coro
Eléphant : Tuu
Enfant : Bu
Père : Ko
Mère : Nu
Où vas-tu : N maa ve yen
Je vais au marché : A maa ve yaga
1 : Kalu
4 : Nna
8 : Nana
50 : Fiinnu
Argent : Sebu

Eléphant : Tuu
La langue Kassena fait partie des langues minoritaires au Burkina Faso car elle ne compte que pour 0,5% de la population nationale. En revanche comprendre le fonctionnement de cette langue permettra de jeter des lumières sur les langues nationales du Burkina Faso. Le Kassena n’est qu’une variante de la langue Gourounsi qui n’est pas lui-même une langue constituée, mais une dénomination donnée par les Mossis pour designer des dialectes non policées selon leurs termes.

CAN 2019 : qu’en est-il de l’organisation de la CAN au Cameroun ?

Ghana: pays en Afrique de l’Ouest