in

Côte d’Ivoire : Savez-vous les 5 langues les plus parlées du pays ?

On estime à ce jour à environ 70 le nombre de langues parlées en Côte d’Ivoire, pays où cohabitent plus d’une soixantaine de groupe ethniques. Zoom sur les cinq dialectes les plus parlés du territoire ivoirien.

Langues ethniques Côte d'ivoire

Avec une population estimée à plus de 22 millions d’habitants, la Côte d’Ivoire est l’un des rares pays de la sous-région ouest africaine où l’on recense près de 70 langues parlées au quotidien. D’un dialecte à un autre, le nombre de locuteur varie tout naturellement mais certaines langues sortent carrément du lot pour avoir des centaines de milliers de locuteurs sur le territoire ivoirien. En nous basant sur certaines données fournies par l’Institut national de la statistique, notre rédaction a essayé d’établir le classement des principales langues les plus parlées en Côte d’Ivoire. Nos investigations ont été également appuyées par quelques documentations qui nous donnent des chiffres approximatifs de nombre de locuteurs de chacun des cinq dialectes parlés sur le territoire ivoirien.
Absente dans ce top 5, la langue bété fait tout de même partie des langues les plus parées en Côte d’Ivoire. Principalement parlé dans la partie Ouest du pays. Certes, le bété n’est pas un dialecte commercial, mais il est bien couramment utilisé en Côte d’Ivoire, notamment par les chanteurs Zouglou qui composent très souvent des chansons entières dans cette langue.

5e La langue Dan ou Yacouba

Majoritairement installés à l’ouest de la Côte d’Ivoire (Man, Danané, Zouan-Hounien, Sipilou, Biankouman), l’ethnie Dan ou Yacouba représente 5,9% de la population selon les chiffres donnés par l’INS (Institut National de la Statistique). Avec une communauté de locuteurs estimée à environ 800.000 personnes, la langue Yacouba occupe la cinquième place du classement ivoirien des dialectes les plus parlées.

4e La langue Senoufo

Situés au nord du pays, les Sénoufos font partie des cinq groupes ethniques les plus importants du pays. Même si elle n’est pas une langue commerciale en Côte d’Ivoire, elle compte cependant une forte communauté de locuteurs principalement installés dans la partie Nord du pays. D’après les chiffres de l’INS, l’ethnie et la langue sénoufo représenterait 9,7% de la population ivoirienne. Sur la base des informations que nous avons recueillies, cette langue serait parlée par environ 1.300.000 locuteurs sur le sol ivoirien, voire même plus. Rappelons qu’en dehors de la Côte d’Ivoire, le dialecte sénoufo est aussi parlé au Burkina Faso et au Mali.

3e La langue Baoulé

Il existe de nombreuses variantes de la langue baoulé présentée aujourd’hui comme le groupe ethnique le plus important de la famille Akan. Principalement parlé dans le centre du pays (Yamoussoukro, Dimbokro, Bouaké, Bocanda, Daoukro, Sakassou, Béoumi), le dialecte a une communauté de de locuteurs estimés à 2.130.000 de personnes. Mais d’après certaines informations, le nombre de locuteurs de cette langue atteindrait la barre des 7 millions de personnes en Côte d’Ivoire.

2e La langue Dioula

La langue Dioula est la langue commerciale qui s’est imposée en Côte d’Ivoire comme l’un des principaux dialectes voit sa communauté de locuteurs croître de jour en jour. A ce jour, le dioula compte des locuteurs dans toutes les grandes régions du pays, même s’il s’agit d’un dialecte majoritairement parlé dans le nord et par le groupe Malinké. D’après l’INS, le dioula serait la langue maternelle commune à environ 14,8% de la population en Côte d’Ivoire. La langue serait aujourd’hui parlée par quelques 7 millions de locuteurs au pays.

1er La langue française

En raison de son statut de langue officielle du pays, le français vient tout naturellement en tête du classement des 5 dialectes les plus parlés en Côte d’Ivoire. Sur la base des données fournies par l’Institut National de la Statistique, « environ les deux tiers de la population âgée de six ans et plus pratique une forme de français. », souligne l’INS dans un rapport.

1 Point ou Zéro ?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 66.666667%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 33.333333%

Côte d’Ivoire : La consommation des stupéfiants en milieu scolaire inquiète

Equitation CEDEAO : La Côte d’Ivoire lauréate du grand prix à Grand Bassam