Coupé décalé : Ariel Sheney surclasse Arafat et Beynaud avec «Amina»

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ARIEL SHENEY AMINA – Après avoir quitté l’écurie de DJ Arafat, le colonel Lobofoué suit une carrière solo depuis plus d’un an, une carrière qui lui réussit bien, étant donné qu’il vient de réaliser une performance incroyable dans le coupé décalé.

Sous l’aile de DJ Arafat, il était brillant et jouissait d’une réputation incontestée dans le coupé décalé. Mais Ariel Sheney n’a rien perdu de sa notoriété, même s’il n’est plus membre de la fameuse Yorogang. Après son concert au Bataclan, le Yoro a écarté de son écurie le colonel Lobofouê qui était pourtant promu à un bel avenir sous l’aile du numéro 1 du coupé décalé. Mais il faut croire que le divorce entre le jeune poulain et son mentor a été un véritable déclic dans la carrière de l’interprète du tube à succès ghetto.

Ariel Sheney est très parti pour créer la surprise à la deuxième édition des Primud, la cérémonie de distinction musicale qui a succédé aux Awards du coupé décalé. L’année dernière, c’est Safarel Obiang qui était proche de créer la surprise en remportant le Primud d’or face à Serge Beynaud, plusieurs tenors du coupé décalé ayant décidé de boycotter l’évènement artistique. Mais Serge Beynaud remportera la plus haute distinction de l’évènement, le consacrant ainsi au sommet du coupé décalé en 2018. Mais pour cette année, les barons du coupé décalé ont du souci à se faire avec la montée en puissance de la nouvelle génération. Pour la deuxième édition du Primud, les boss de la tendance musicale n’auront pas seulement à se méfier de Safarel Obiang, l’homme aux multiples concepts. Ariel Sheney s’est invité dans la bataille au Primud d’or cette année. Après l’énorme succès de son single «sympa» qui approche les 10 millions de vues sur YouTube, le colonel Lobofouê vient de marquer l’histoire du coupé décalé avec un nouveau single baptisé «Amina». Quatre jours après la diffusion du clip sur YouTube, Ariel Sheney a franchi la barre du million de vues, un record qu’aucun artiste coupé décalé n’avait réussi à atteindre, pas même DJ Arafat et Serge Beynaud, ni Debordo Leekunfa. En six jours, le clip approchait la barre des 1,8 millions de vues. Sans avoir à jouer les devins, le clip devrait atteindre les 2 millions de vues avant 10 jours, ce qui serait un nouveau record dans l’histoire du coupé décalé. Mais les performances du clip «Amina» sur YouTube ont également donné lieu à diverses interprétations. Plusieurs fans de la Yorogang ont laissé entendre qu’Ariel Sheney avait eu recours à l’achat de vues pour atteindre une telle performance si rapidement, un avis qui était même émis par DJ Arafat qui, à en croire certaines langues, serait en conflit son ancien protégé.

> Je regarde  Langue Moré ou mòoré du Burkina Faso, parlée par les Mossi

Ariel Sheney dément tout conflit avec Arafat

De passage sur le plateau de Vibe Radio, Ariel Sheney a nié être en conflit avec le numéro 1 du coupé décalé en Côte d’Ivoire : «Arafat ne peut pas être jaloux de moi, je suis son fils, il est mon père. Il fait partie de ceux qui ont fait la pub de la chanson Amina. Il a kiffé le clip, il n’a pas hésité à m’appeler pour me dire Félicitations. Je ne suis pas en conflit avec Arafat, c’est quelqu’un qui m’a aidé, nos relations à ce jour sont bonnes». Interrogé sur ses possibles ambitions, notamment dans le coupé décalé, il faut croire que l’élève vise plus haut que son ancien maître : «Je n’ai pas besoin du titre de numéro 1 du coupé décalé. Ce’ n’est pas ce que moi Sheney je recherche. Mes objectifs sont plus vastes [ ] Les gens parlent un peu trop vite. J’ai pas envie d’être le boss, le numéro du coupé-décalé. Je veux un jour devenir le numéro 1 au niveau international et faire la fierté de la Côte d’Ivoire. Et qu’on dise un jour que le numéro 1 du monde vient de la Côte d’Ivoire».

Vous pouvez aussi aimer

>