Accueil Dossier Enquête Jambon : des labels incompréhensibles pour les consommateurs

Jambon : des labels incompréhensibles pour les consommateurs

étiquette jambon nutri-score

Nutri-Score – Label bio – comment les consommateurs peuvent-ils se retrouver dans ce brouillard d’étiquettes tous autant séduisantes que déconcertantes? Nous allons essayer de trouver une réponse à cette nouvelles guerre que se livrent les marques sur le vaste marché de la charcuterie française, du jambon blanc plus précisément.

[MISE A JOUR AU 02 05 19] S’il représente encore 30% du marché de la charcuterie française, le jambon blanc affiche depuis quelques années un chiffre d’affaires en baisse. Selon une étude réalisée l’année dernière par Kantar Worldpanel  et rapportée par Le Parisien, «en 2015, 2016 et 2017, les volumes ont respectivement chuté de 4,4 %, 4,3 % et même 5,3 % l’an dernier». La baisse de la consommation des produits de charcuterie en général explique ce recul, une baisse qui n’est pas sans raison. Il y’a quatre ans, le Centre International de Recherche sur le Cancer révélait dans une étude que le risque de cancer augmentait de 18% chez les personnes dont la consommation quotidienne de jambon était supérieure à 50 grammes. Avec une consommation annuelle moyenne estimée autour de 33 kg par personne, le porc reste de loin la viande la plus consommée en France, même si aujourd’hui «30 % des gens doutent non seulement de la qualité de la viande, mais aussi de sa composition», rapporte Kantar Worldpanel dans une étude réalisée pour une marque de la place. Face à la défiance des français sur l’origine et la qualité du jambon vendu dans les grandes surfaces, les marques jouent désormais sur les Labels pour non seulement rassurer les consommateurs, mais aussi pour les inciter à l’achat. Dans cette nouvelle guerre que se livrent les marques, quelques étiquettes sortent du lot. Les viandes de porc labélisées AB (Agriculture Biologique) ou Nutri-Score incitent mieux les consommateurs à l’acte d’achat, dans la mesure où ils demeurent à ce jour des propriétés de l’Etat français. Aussi, avec la prolifération des étiquettes, il est parfois difficile pour le consommateur d’avoir une certaine garantie sur le produit acheté, raison de plus pour se tourner vers des labels beaucoup plus sûrs.

> Lire aussi  Une grève bloque la production de la plus grande usine de Nutella au monde
1 – Les porcs sont élevés et nourris au bio à 100%. 2- label « le porc français », certification de la viande 100% d’origine française.

S’il n’est pas une propriété de l’état français «Le porc français» est une certification qui offre de nombreuses garanties aux adeptes du jambon cuit. Ce logo apposé sur l’emballage de la viande garantit au consommateur qu’il s’agit bel et bien de la viande de porc d’origine française. Pour ceux qui ont tendance à se méfier de la viande importée dans le domaine de la charcuterie, cette certification vous garantit qu’il s’agit d’un produit 100% français. Si ce logo est un gage de traçabilité de la viande, depuis l’abatage du porc jusqu’à sa consommation dans votre assiette, il ne vous offre pas de réelles garanties sur le processus de conservation de la viande.

3-viande conservée sans substance cancérigène. 4-Biologique. 5- Label Agriculture biologique

L’usage de l’acide nitrite et autres conservateurs suscite aujourd’hui la défiance chez certains consommateurs, plusieurs études ayant révélé que ces conservateurs sont souvent cancérigènes. Pour sa part, la certification «AB» sur le jambon vous offre de nombreuses garanties sur le processus d’élevage des porcs. La certification Agriculture Biologique, une propriété du ministère de l’agriculture en France, vous donne la garantit que l’aliment consommé ne contient pas d’OGM (Organisme génétiquement modifié). Dans la limite, certains produits certifiés AB contient un faible pourcentage d’OGM qui n’excède pas souvent les 0,9%. La viande de porc labélisée «AB», vous offre également la garantie du respect strict des réglementations en vigueur en France et même en Europe.

7-jambon sans acides nitrites, sans produits cancérigènes

Aujourd’hui, certaines marquent ont recours à de nouvelles certifications pour la promotion de la viande de porc sans nitrites. Le jambon sans nitrites a du mal à se frayer un chemin en raison de son goût qui n’est pas toujours appréciable, comparé au blanc, mais il est bien meilleur pour la santé et pour l’organisme. Sur les étiquettes, les consommateurs devront donc faire beaucoup attention à ce détail du «sans nitrites» dans les surfaces.   

> Lire aussi  Une grève bloque la production de la plus grande usine de Nutella au monde

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.