Accueil ÉCONOMIE Réforme du Franc Cfa : Ahoua Don Mello félicite Macron

Réforme du Franc Cfa : Ahoua Don Mello félicite Macron

Nouvelle monnaie ECO – Les huit pays membres de la sous-région ouest africaine adopteront l’année prochaine une nouvelle devise. Le Franc Cfa, objet de nombreuses critiques ces dernières décennies, devrait être retiré de la circulation, du moins dans les pays de la zone UMOA, dès l’année 2020. L’annonce faite en grande pompe par Emmanuel Macron et Ouattara Alassane à Abidjan a été favorablement accueillie par Ahoua Don Mello.

La réforme du franc Cfa a fait l’objet de nombreuses rencontres entre diriegants de la zone UMOA et ceux de la CEDEAO. Après de nombreuses résolutions prises, les pays de la sous-région ouest africaine qui utilisent encore la monnaie coloniale ont décidé de passer de la parole aux actes sur cette question sensible. A l’occasion d’une visite d’Etat en Côte d’Ivoire, Emmanuel Macron a salué la réforme de la devise monétaire qui sera désormais remplacée par une nouvelle monnaie baptisée ECO. Comme on peut le constater, il ne s’agira pas d’un simple changement de nom. La France qui disposait de représentants au sein des instances de décision sur la devise n’aura plus aucun représentant, un courage politique que l’ancien directeur du Bnetd n’a pas manqué de saluer. Ahoua Don Mello a félicité le président français pour avoir ouvert les vannes de cette réforme monétaire tant attendu par certains économistes. Mais il reste encore du chemin à parcourir puisque la nouvelle monnaie adoptée par la zone UMOA est à l’origine destinée à être la monnaie unique de toute la Cedeao. Il faudrait pour cela que le Nigéria et le Ghana renoncent à leurs devises nationales pour faire de ce vieux rêve une réalité.

> Lire aussi  La firme marocaine Intelcia inaugure son premier site au Cameroun

Ahoua Don Mello est revenu sur la réforme du Franc Cfa, une révolution qui était attendu depuis plusieurs décennies. Après des années de beaux discours et d’engagements, les pays de la zone UMOA ont décidé de migrer ver une nouvelle monnaie appelée ECO. Cette réforme a été favorablement accueillie par la France, d’autant plus que l’ancienne colonie était très souvent accusée de faire obstacle à l’indépendance financière des pays membres de la zone franc. Pour l’ancien patron du Bnetd en Côte d’Ivoire, cette réforme de la devise africaine est un cadeau de noël du président français aux Etats ouest africains : «Comme un cadeau de Noël, le 21 Décembre 2019, Emmanuel MACRON annonce la fermeture du compte d’opération et donc fait sauter le boulon central de la Françafrique…La résignation face au tabou du compte d’opération était devenu une stratégie de conquête du pouvoir des opposants même de gauche. Ils jugeaient suicidaires d’en parler dans leur programme de gouvernement et les Présidents successifs de la France pensaient à toutes les réformes sauf à celle-ci. Saluons donc le courage politique d’Emmanuel MACRON d’avoir réaliser le Big Bang de la souveraineté des Etats de l’Afrique Francophone. Il a fait sa part de chemin, reste à la classe politique francophone et à ses peuples de reprendre les tenailles pour faire sauter les derniers boulons afin que naisse l’ECO souverain en lieu et place de l’ECO-CFA que défendent certains Chefs d’Etats Francophones.», rapporte l’ancien proche de Laurent Gbagbo.

ECO, la réincarnation du Franc Cfa ?

«Déclarer que le CFA est mort, c’est vraiment politique, alors qu’il s’agit d’une question sérieuse, financière, monétaire. Le CFA n’est pas mort, puisque ce matin, à Dakar, à Ouaga, à Lomé, les gens continuent d’utiliser le CFA et pourront l’utiliser encore pendant longtemps…C’est ce qui est décevant. On a l’impression que pour calmer les pressions des opérateurs économiques, des hommes d’affaires qui s’inquiètent des difficultés de la zone CFA, les chefs d’État se disent « bon on va leur balancer quelque chose, ils vont s’amuser avec et puis pendant ce temps on continue. » Personne n’est dupe.», a lancé l’opposant Mamadou Koulibaly sur les antennes de RFI il y’a quelques jours. Pour l’heure, le Nigéria et le Ghana n’ont pas encore annoncé s’ils rejoindraient la monnaie unique ECO, monnaie annoncée pour 2020.

> Lire aussi  Côte d'Ivoire: le prix du kilogramme de café fixé à 750 FCFA, annonce le gouvernement

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.