in

Sénégal : Une fillette violée et jetée sur la voie ferrée à Thiès

La prédation sexuelle et la pédophilie sont des pratiques qui prennent de l’ampleur ces dernières années. Chaque jour qui passe, au moins un cas de viol sur mineure ou d’abus sexuel est révélé dans les médias ou sur les réseaux sociaux.

Cet acte ignoble prospère malgré une certaine répression dont il fait l’objet. Un autre cas de viol sur mineure vient d’être signalé dans une ville du Sénégal.

Une fillette de quatre ans a été violée puis jetée sur une voie ferrée dans la ville de Thiès au Sénégal. Elle a été retrouvée à temps par des riverains qui passaient par là. N’eut été leur intervention, la fillette serait déjà morte car l’on rapporte qu’elle était en train d’agoniser. C’est à la suite d’une consultation médicale que le viol a été effectivement constaté.

Une étrange découverte sur la voie ferrée

Une triste découverte a été effectuée ce jeudi 15 février à Thiès, une ville située à 70 Km de Dakar, la capitale sénégalaise. Au quartier Thiès-None, dans la commune de Thiès-Ouest, des passants ont trouvé un petit corps gisant au sol. Le petit corps presque nu et frêle ne bougeait pas. En s’approchant de plus près, ils ont constaté qu’il s’agissait d’une petite fille. Elle baignait dans son sang et semblait avoir rendu l’âme. C’est alors qu’ils comprirent qu’elle avait été agressée et qu’on l’avait abandonnée là par la suite.

La petite fille a été abusée sexuellement

Aussitôt, Sidy Sène, le délégué du quartier de Thiès-None est informé de la découverte ignoble. Il accourt sur les lieux pour vérifier les faits et alerter la police. Il confiera à un journal local, l’Observateur, ceci :

« J’ai été informé dans la matinée par mes voisins qui ont découvert la petite, au bord de la voie ferrée. Lorsque je suis arrivé les gens l’avaient recouverte d’un blouson noir. Elle saignait au front et avait des blessures un peu partout au corps. C’est ainsi que j’ai appelé les sapeurs-pompiers et la police pour les constats d’usage. ».

Sidy Sène et les autres témoins de la scène ont observé des blessures au niveau des parties génitales de la petite fille. Ils en concluent qu’elle a été violée par celui qui l’a déposée là, surement tard dans la nuit. La police a effectué les constats d’usage et a promis de retrouver rapidement le bourreau.

Le procureur de la République saisi

La petite fille de quatre ans, qui répond aux initiaux de A.M., a été évacuée à l’Hôpital Amadou Sakhir Ndieguéne de Thiès afin d’y être traitée d’urgence. Les médecins de l’Hôpital auraient fait le même constat que les badauds. La petite fille a bel et bien été victime d’un viol par celui qui l’a laissée dans ce piteux état. Le procureur de la République a été saisi, qui a instruit à son tour le commissaire Mamadou Tendeng. Espérons maintenant que les enquêtes pourront permettre d’arrêter ce meurtrier pédophile encore dans la nature.
Cette affaire en rappelle bien d’autres comme celle de ce sexagénaire malienne découvert dans les toilettes d’une mosquée en compagnie d’une fillette, cette semaine. Il a été surpris par quelqu’un alors qu’il essayait de commettre l’acte pédophile. C’est l’occasion d’alerter les parents mais aussi les autorités sur la nécessité de protéger nos enfants des prédateurs sexuels. Avec le développement des villes, ces criminels sont de plus en plus nombreux entre nos murs. Il revient aux parents de veiller sur leurs enfants et à l’Etat d’infliger des peines très dissuasives.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire : des commerçants d’Adjamé révoltés contre leur maire

Affaire Lelandais : la personnalité du meurtrier se dessine