in

Côte d’Ivoire : une femme égorge ses trois enfants à Ouangolo

Scène d’horreur à Ouangolodou, une commune située dans le département de Ouangolo dans le Nord de la Côte d’Ivoire.

Les habitants de la localité sont toujours sous le choc de la mort de trois enfants égorgés par leur propre mère à domicile, un meurtre qui suscite de nombreuses interrogations, notamment les raisons qui aurait pu pousser cette femme à donner la mort à ses propres filles en pleine journée. Interpellée, la meurtrière est aux mains de la police qui cherche encore à comprendre ce nouveau mystère qui intervient peu de temps après la mort d’un adolescent nommé Bouba, tué pour un sacrifice rituel.

En Côte d’Ivoire, une mère de famille au foyer a égorgé ses trois enfants en pleine journée dans la commune de Ouangolodou située dans le département de Ouangolo. Selon les premiers témoignages, ce sont les cris de la servante de la femme qui ont alerté les habitants de la Cour, en l’occurrence le fils du propriétaire qui était dans sa chambre en pleine révision de ses cours. Celui-ci, ayant entend la servante crier, sort voir ce qui se passe et constate que la servante est poursuivie par la dame de maison munie d’un couteau ensanglanté. A son tour, le fils du propriétaire de la Cour se met à crier, des cris qui alerteront aussi les personnes dehors qui se masseront au domicile afin de savoir ce qui se passe. Si la mort de Bouba a horrifié certains, ce triple homicide n’est pas lui non plus passé comme du couteau dans du beurre. La femme dont l’identité n’a pas été dévoilée a donné égorgé ses trois enfants, des filles âgées de 8, 4 et 2 ans en plein jour. En essayant manifestement de faire subir le même sort à la servante, cette dernière s’échappe en poussant des cris qui alerteront le voisinage. Les habitants qui débarquent sur les lieux parviennent à maîtriser la mère de famille qui menaçait toujours avec son couteau à la main. La police sera aussitôt contactée pour venir faire le constat de cette macabre découverte dans une localité de Ouangolo. Les corps des trois filles du couple étant dans un bain de sang après avoir été égorgées par leur propre mère, une scène inimaginable, même dans les films d’horreurs dignes de ce nom.

Folie ou homicide volontaire ?

Le mari alerté reste toujours inconsolable et ne comprend toujours pas les raisons qui auraient pu pousser sa femme à donne rla mort à leurs trois enfants. N’eut été l’intervention de la police, la foule était sur le point de lyncher la meurtrière, d’autres allant jusqu’à exiger que la femme soit brûlée pour l’acte ignoble qu’elle vient de poser. Mais l’intervention de la police puis de la chefferie traditionnelle a apaisé la colère des habitants de Ouangolodou qui ont laissé la police conduire les enquêtes pour en savoir d’avantage. Cette mère de famille n’est pas la première à avoir donné la mort à ses propres enfants en Côte d’Ivoire, même si ses motivations restent pour l’heure inconnues. Dans la ville de M’Bahiakro, une élève avait été retrouvée morte derrière une prison. Après enquête, la police a découvert que le père de fille était à l’origine de ce meurtre. Pour les besoin d’un sacrifice rituel, ce père de famille n’avait pas hésité à livrer sa propre fille à la mort.

Complice de Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais avait-il un complice ?

Egypte : Le Président Abdel Al Sissi réélu avec une fausse note