Accueil Faits Divers Réseaux sociaux : une personnalité ivoirienne victime de piratage

Réseaux sociaux : une personnalité ivoirienne victime de piratage

Piratage de compte Facebook – Avec l’avènement des nouvelles technologies, de plus en plus d’élus et personnalités politiques communiquent avec le peuple via les réseaux sociaux, notamment sur Twitter et Facebook. Mais ces personnes ne sont pas souvent à l’abri des piratages. Et depuis quelques jours, une ancienne ministre ivoirienne met en garde ses followers sur Facebook concernant une usurpation de son identité. Selon l’annonce faite par la personnalité victime d’usurpation de compte, aucune plainte déposée contre l’auteur ou les auteurs de cette pratique malsaine. Cependant, la concernée a demandé à tous ses contacts et followers de signaler le pirate afin que son compte soit supprimé par Facebook, évitant ainsi à ce dernier de nuire aux autres.

Les piratages de compte sont devenus monnaie courante sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook. De plus en plus de personnes animées de mauvaises intentions clownent vos comptes et envoient de nouvelles demandes d’amitié à vos contacts. Une fois amis, ils n’hésitent pas à solliciter financièrement vos contacts pour les extorquer de l’argent en votre nom, tout cela à votre insu. La présidente du parti politique URD, Danielle Boni Claverie, déclare être confronté à des pirates qui usurpent depuis quelques jours son identité sur les réseaux sociaux, plus précisément sur Facebook où elle reste très active. La figure de l’opposition a d’ailleurs appelé tous ses contacts et suiveurs à signaler les comptes qui tentent d’usurper son identité. La personnalité politique ivoirienne révèle d’ailleurs que l’usurpateur sollicite financièrement certains de ses contacts, histoire d’attirer l’attention de ses contacts qui pourraient éventuellement avoir été sollicités par ces arnaqueurs.

Aujourd’hui, la communication sur les réseaux sociaux est devenue un passage obligé pour les personnalités politiques. La nouvelle génération d’électeurs étant très actifs sur la toile, il devient de plus en plus indispensable pour les politiques de communiquer avec leurs soutiens via les réseaux sociaux, Facebook et Twitter étant aujourd’hui les plus utilisés. Instagram est régulièrement le réseau social le plus utilisé par les célébrités et people issues de différents univers. Mais communiquer sur la toile n’est pas sans risque, même pour certaines personnalités importantes. Aujourd’hui sur Facebook, il ne faut que quelques minutes à un usurpateur pour clowner votre compte et se faire passer pour vous aux yeux de vos contacts. En général, ils créent ces faux comptes pour solliciter financièrement vos contacts et vos suiveurs sur les réseaux sociaux, ternissant ainsi votre image sans que vous en soyez souvent informés. Et une personnalité politique ivoirienne vient malheureusement d’être confrontée à ces arnaqueurs qui infestent la toile depuis quelques années. La présidente de l’URD, parti politique de l’opposition, dit avoir été piratée sur Facebook par un indélicat qui utilise son nom pour extorquer de l’argent à ses contacts : «Un individu mal intentionné a créé un compte Facebook portant exactement mon nom et envoie des messages en mon nom pour demander de l’argent. Je vous prie de rester vigilants et d’ignorer toute sollicitation quelconque de ma part. Mieux, je vous prie de signaler toute personne suspecte aux administrateurs de Facebook. Tout ce que je vous demande c’est de nous garder dans vos prières et surtout rejoindre notre combat sans relâche pour l’avènement d’une Côte d’Ivoire Rassemblée et Prospère.», a fait savoir la personnalité politique de l’opposition ivoirienne. Difficile de savoir si elle a décidé de porter plainte contre l’auteur de cette usurpation d’identité sur les réseaux sociaux.

> Lire aussi  Affaire Daval : Jonathann, meurtrier d’Alexia ou victime d’un complot familial ?

La certification de compte, une solution

Pour échapper à ces arnaqueurs de nouvelle génération, Facebook et Twitter, tout comme Instagram d’ailleurs, ont mis en place un système de certification de compte des personnalités. Les comptes certifiés sont facilement reconnaissables grâce à une étiquette bleue qui est située à côté du nom du compte. Certaines personnalités politiques ivoiriennes ont réussi à certifier leurs comptes. Mais ce n’est visiblement pas le cas pour tout le monde, à en juger par le piratage du compte de Boni Danielle Claverie. Cependant, elle a mis en garde ses contacts contre d’éventuelles demandes d’argent que ces arnaqueurs pourraient leur adresser.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.