Accueil Faits Divers Affaire Maëlys : un nouveau témoignage enfonce Lelandais

Affaire Maëlys : un nouveau témoignage enfonce Lelandais

Disparition de Maëlys – Deux ans après l’enlèvement et le meurtre de la fillette de huit ans, l’instruction suit toujours son cours. Le principal suspect, Nordahl Lelandais, affirme avoir accidentellement tué la fillette de huit ans, alors que tous les indices concordent actuellement vers la piste de l’homicide volontaire. Après celui d’un codétenu ouvrant la voie à l’hypothèse du viol, les parents d’une fillette ans au moment de l’enlèvement de Maëlys, viennent de faire de troublantes révélations sur l’ancien militaire de 36 ans.

Alors que son avocat cherche actuellement à lui éviter la perpétuité, Nordahl Lelandais continue de cumuler les témoignages intrigants. Bien avant l’enlèvement de la fillette de neuf ans, l’ancien militaire était curieusement présent à une autre fête dans la soirée du 26 août, une soirée tristement marquée par la disparition de la fillette de huit ans au cours d’une soirée de mariage à la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. A en croire le témoignage des parents de la petite Emilie, l’ancien militaire de 36 ans était en mode prédateur le soir de la disparition de Maëlys. Il s’est curieusement retrouvé dans la soirée d’anniversaire de la mère d’Emilie. Et les propos doux et gentils tenus à l’endroit d’Emilie ont très vite attiré l’attention du couple, en particulier la mère d’Emilie qui a gardé un œil toute la soirée sur les faits et gestes de Lelandais, avant qu’il ne prenne la direction de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin.

L’affaire Maëlys bat toujours son plein avec son lot de révélations. Les parents de fillette de huit disparue il y’a deux ans ont adressé à la justice une demande de requalification des charges qui pèsent contre l’ancien militaire de 36 ans. Ce changement de cap fait sans doute suite au témoignage d’un ancien codétenu à qui Lelandais aurait fait des confidences sur la disparition de la fillette de huit ans. Selon ce témoin qui n’avait rien à gagner juridiquement, l’ancien militaire aurait admis avoir violé la fillette avant de lui donner la mort, une mort que l’ancien maitre-chien de l’armée justifie par un accident. Et le nouveau témoignage de deux parents suspicieux à l’endroit de Lelandais n’arrange en rien la situation de l’ex-militaire renvoyé de l’armée pour indiscipline. Selon les confidences faites par les parents d’Emilie, l’ancien militaire était en mode prédateur le soir de la disparition de Maëlys au cours d’une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin : «Si l’on parle aujourd’hui, c’est en pensant aux parents de Maëlys. Et pour montrer que l’on a bien affaire à un prédateur qui ce soir-là était sans doute en chasse… Sur le parking qui est juste à côté de la maison, on est tombé sur Nordahl Lelandais qui était dans son Audi A3. Il attendait, téléphonait avec son portable. Je ne l’avais jamais vu. Mais le frère d’Élodie, lui, le connaissait un peu. Il l’a salué. Je lui ai alors proposé de venir boire un coup chez nous. Mais il a décliné l’invitation», confie Eric dont le prénom a été altéré par le quotidien Le Parisien rapportant le témoignage.

> Lire aussi  Affaire Maëlys : le Parquet général se pourvoit en cassation

Lelandais surveillé au cours de l’anniversaire

Son épouse Elodie redoublera d’ailleurs de vigilance en attendant les propos élogieux de Lelandais à l’endroit de sa fille Emilie, dont le prénom a aussi été changé dans le récit : «Alors qu’il n’est pas censé connaître ma fille, il s’est dirigé vers moi en me demandant si j’étais bien la maman d’Émilie… Il m’a alors dit : « votre fille est très jolie, gentille et polie ». J’ai alors senti qu’il y avait quelque chose de pas net. C’est mon instinct maternel qui a parlé. Je ne comprenais pas pourquoi il me disait que ma fille était gentille et polie alors qu’à cette période-là, Émilie était plutôt sauvage avec les gens et ne disait pas bonjour… À partir de là, j’ai été très vigilante. Je n’ai pas quitté ma fille des yeux. Et je regardais Nordahl Lelandais. Il s’en est sans doute aperçu. Et au bout d’un moment, il a fini par quitter la soirée»

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.