N’Douci : 3 adolescents meurent après la prise d’un petit déjeuner familial

Drame familial – Dans la commune de N’Douci, les habitants sont encore sous le choc après la mort de trois adolescents issus d’une même famille. La police scientifique s’est saisie de cette affaire en vue de trouver une explication à la mort mystérieuse des trois enfants du couple Oulai Bamba.

Le quartier scierie de la commune de N’Douci en Côte d’Ivoire a vécu une énorme tragédie dans la journée du dimanche dernier. Trois adolescents âgés de 6 à 2 ans, ont trouvé la mort au cours de la matinée du 10 mai dernier dans des circonstances encore non élucidées. Nous sommes encore dans l’attente des conclusions de la police sur cette tragédie qui a frappé le couple Oulaï Bamba il y’a de cela quelques jours dans cette petite commune ivoirienne. Oulaï Daniel et ses deux sœurs, Roxane et Divine, sont passés de vie à trépas dernier après la prise d’un petit déjeuner en présence de leurs parents.

Que s’est-il réellement passé à N’Douci dans la matinée du 10 mai dernier, au quartier scierie ? Il faudra patienter encore quelques jours avant d’en savoir davantage sur la mort mystérieuse des trois adolescents du couple Oulaï Bamba. La police, saisie de cette affaire, a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances de la mort de Daniel, Roxane et Divine, les trois enfants du couple Oulaï. En attendant la version officielle de la police sur cette tragédie un internaute est revenu sur cette tragédie qui a frappé le couple Oulaï le 10 mai dernier : «3 personnes (enfants ),dont le plus grand se nomme : oulaï Daniel 6 ans bientôt 7ans ; oulaï Roxane 4 ans ; oulaï Divine 2 ans. Après un petit déjeuner de bouillie de riz partagé avec leur père oulaï bamba (tahi) jacques et leur mère tibo Stéphanie ce matin, à leur domicile ont trouvé la mort de manière cruelle après avoir été laissé à la maison par les deux parents ( père & mère ) auprès de leur famille. Les trois gamins sont restés ce jour même dans la cour comme ils ont l’habitude de rester lorsque les deux parents sont absents. L’incident s’est produit au moment où sa mère était aller à l’église et son père était aller chez sa famille paternelle saluer les parents dans le même quartier. Mais, la cour familiale paternelle est distante de la maison où vie sa petite famille.», rapporte l’internaute ivoirien. C’est pendant la visite à ses parents que le père est prévenu d’urgence par un collègue qui l’invite à rejoindre le plus vite possible une clinique de la place. Arrivé sur les lieux, Oulaï Bamba trouve l’un de ses trois enfants couché sur un lit d’hôpital, entre la vie et la mort. Il est alors invité à rentrer chez lui pour aller chercher de nouveaux vêtements pour son fils qui agonisait. Malheureusement, le père ne sera pas au bout de ses surprises avec ce qu’il découvrira une fois de retour chez lui.

Trois décès inexpliqués

«Les agents de santé lui ont demandé d’aller chercher un vêtement d’échange à la maison puisque le vêtement que l’enfant portait, était plein de déchets et de salive . C’est ainsi que le père s’est rendu précipitamment à la maison pour récupérer le vêtement d’échange de son fils aîné . Et là, à peine arrivé, il constate encore les deux autres enfants qui luttaient aussi contre la mort. Les personnes présentes dans la cour et d’autres voisins du quartier sont venues lui prêter main forte afin de les envoyer à l’hôpital. Un des enfants à été évacué d’urgence dans une clinique du quartier, l’autre à l’hôpital st Jean Baptiste de bodo. Quand il s’était rendu à la clinique où se trouvait son premier enfant, il constate le corps sans vie de son enfant. Quelques temps plus tard, les deux (2) autres enfants qui avaient été évacués ont rendus l’âme.», indique l’internaute qui rapporte le récit de cette tragédie.

Vous pouvez aussi aimer