Affaire Maëlys : Slimane et Vitaa rendent hommage en chanson à la fillette

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

DISPARITION DE MAELYS – Alors qu’elle avait été aperçue pendant une soirée donnée à l’occasion des festivités d’un mariage, la petite Maëlys a soudainement disparu dans la nuit du 27 août 2017, sans laisser la moindre trace. Les recherches conduiront à Nordahl Lelandais qui finira par avouer son crime devant l’évidence des preuves matérielles. Deux ans après ce drame, les artistes Vita et Slimane ont décidé de rendre hommage à la fillette enlevée à la salle de fête de Pont-de-Beauvoisin.

L’affaire Maëlys a suscité une vague d’émotions à Pont-de-Beauvoisin, commune où la fillette a été vue vivante pour la dernière fois il y’a environ deux ans. Il n’aura fallu que quelques mois à la justice pour résoudre le mystère de la disparition de la fillette. Les enquêtes ont conduit à Nordahl Lelandais, ancien maître-chien de l’armée renvoyé pour indiscipline. Accablé par les preuves matérielles, l’ancien militaire sera mis en examen dans le cadre de cette affaire, continuant toujours de clamer son innocence. Mais au mois de février 2018, Nordahl Lelandais est contraint de passer aux aveux après la découverte de nouvelles preuves. Des traces de sang appartenant à la fillette disparue avaient été retrouvées dans le véhicule du suspect. Deux ans après la mort de cette fillette, deux artistes français ont décidé de rendre hommage à Maëlys, assassinée dans des circonstances encore confuses.

Deux ans après la disparition de la petite Maëlys, deux artistes français ont décidé de rendre hommage à la fillette disparue au cours d’une soirée dans la commune de Pont-de-Beauvoisin. La chanson portant le nom de la petite est le fruit d’une collaboration entre Slimane et la chanteuse Vitaa. Actuellement disponible sur YouTube depuis le 27 juillet, la chanson dédicace a fait réagir la mère de la fillette, Jennifer de Araujo. Sur les réseaux sociaux, la mère de Maëlys n’a pas manqué de remercier les deux artistes français pour cette pensée à l’endroit de sa fille assassinée dans des conditions encore troubles : «Émue et touchée par cette chanson écrite pour Maëlys, vous êtes Vitaa et Slimane des artistes aux grands coeurs, vos voix sont magnifiques. Je vous remercie de faire Honneur à mon poussin. Maëlys serait fière de vous, elle me me manque terriblement, le vide qu’elle laisse en moi, sa maman est insupportable, je serais toujours là pour elle. Je t’aime de tout mon coeur Maëlys…. 23 mois sans ton regard, ta voix, ton sourire, comment faire sans toi Maëlys, ton absence laisse un grand vide en moi, ma vie est brisée pour toujours depuis cette nuit tragique du 27 août 2017. J’écoute ta chanson écrite en ton Honneur mon poussin par des artistes aux grands coeurs Vitaa et Slimane, cela me touche et me va droit au coeur, recevoir un peu d’humanité dans ce monde tellement cruel et injuste. Mon bel ange, tu me manques et tu me manqueras éternellement.  Force et Honneur mon poussin, notre combat vers la Justice n’est pas encore terminé».

> Lire aussi  Duel Sarkozy Juppé : l’écart se resserre selon les derniers sondages

Lelandais clame toujours son innocence

S’il a reconnu avoir enlevé la fillette et l’avoir ensuite tuée, l’ancien militaire de 36 ans laisse entendre qu’il s’agit d’une mort accidentelle. Selon les explications fournies par ce dernier, la fillette aurait trouvé la mort après avoir reçu une gifle en plein visage, une gifle dont le but était manifestement de calmer Maëlys qui pleurait dans le véhicule du suspect. Mais cette thèse pose de nombreux problèmes puisque la reconstitution des faits remet en doute plusieurs aspects de la version donnée par l’ancien militaire. Outre l’affaire Maëlys, il est également accusé dans la disparition du caporal Arthur Noyer, une affaire qui remonte à avril 2017. Et là encore, l’ancien militaire se défend en affirmant qu’il s’agit d’un accident. Seule l’issue du procès permettra de mettre un terme à cette affaire.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.