Accueil France Mort de Jacques Chirac : le monde lui rend hommage

Mort de Jacques Chirac : le monde lui rend hommage

Décès de l’ancien président français – Pour certains, il était l’un des meilleurs dirigeants que la France a connu sous la Ve République. Après avoir effectué deux mandats présidentiels, Jacques Chirac s’était retiré de la vie politique français, contraint en grande partie par une maladie qui l’affaiblissait d’année en année. Ce jeudi 26 septembre, son gendre a confirmé son décès à l’AFP, plongeant ainsi toute la France dans un deuil national. Emmanuel Macron a même annulé un déplacement important ce jeudi à Rodez après l’annonce de la disparition de l’ancien dirigeant français. En France comme ailleurs, le monde entier s’est mobilisé pour saluer la mémoire de l’ancien président français décédé à l’âge de 86 ans.

Après quarante années d’engagement politique, Jacques Chirac est mort ce jeudi 26 septembre 2019 en France. Le décès de l’ancien président a fait réagir toute la classe politique française ce jeudi. Et même sur la scène internationale, de nombreux dirigeants ont réagi à la disparition de l’un des présidents français les plus populaires de la Ve République française. Au cours de sa carrière politique, l’ancien dirigeant avait marqué la communauté internationale en s’opposant à l’intervention militaire en Irak contre le régime de Sadam Hussein, que les américains soupçonnaient d’enrichir l’uranium à des fins nucléaires. Adversaires politiques en 2002, l’ancien président du Front National n’est pas resté en marge des hommages rendus à l’ancien président de la République française, tout comme sa fille, l’actuelle présidente du Rassemblement National. Depuis la Russie, Vladimir Poutine a lui aussi salué la mémoire de l’ex-président français.

La France est en deuil ce jeudi 26 septembre 2019. L’ancien président français Jacques Chirac est décédé ce jour à l’âge de 86 ans. Affaibli par la maladie, l’ancien dirigeant s’était momentanément éloigné de la vie politique française. Ses apparitions en public ces dernières années se sont raréfiées. Avec une quarantaine d’années de carrière politique à son compte, l’ancien président avait été élu pour la première fois en 1995 face au candidat socialiste Lionel Jospin. En 2002, Jacques Chirac prive Jean-Marie Le Pen de la présidence en le battant au second tour de la présidentielle française. Après son second quinquennat, il sera succédé par Nicolas Sarkozy, élu de la droite française. L’ancien dirigeant a d’ailleurs rendu un hommage ce jeudi à celui qu’il a eu l’occasion de servir en qualité de ministre de l’intérieur : « C’est une part de ma vie qui disparaît aujourd’hui…il a incarné une France fidèle à ses valeurs universelles et à son rôle historique et il n’a jamais rien cédé sur notre indépendance, en même temps que sur son profond engagement européen». Outre Sarkozy, c’est toute la classe politique française qui s’est mobilisé ce jeudi pour rendre hommage à l’ancien dirigeant français décédé à l’âge de 86 ans : «Il avait pu être dur, féroce même avec ses adversaires. Il était parti à l’abordage tant de fois, dans des campagnes jamais faciles. Et pas toujours victorieuses. Mais il avait tenu. Il avait voulu aller jusqu’au bout d’un destin qu’il n’avait pas forcément conçu avant que la politique ne s’emparât de lui.», a fait savoir l’ancien président socialiste François Hollande. Pour le président de l’Assemblée Nationale française, « Jacques Chirac fait désormais partie de l’histoire de France. Une France à son image : fougueuse, complexe, parfois traversée de contradictions, toujours animée d’une inlassable passion républicaine». Outre la France, de nombreux pays ont réagi à la mort de Jacques Chirac ce jeudi 26 septembre en France.

Les hommages à l’international

«Jacques Chirac était un grand ami du Gabon. Un amoureux sincère de l’Afrique. Il a été pour moi, plus qu’un ami, un père spirituel dont je n’oublierai jamais la bienveillance. Au nom du peuple gabonais, je présente à sa famille et au peuple français mes plus sincères condoléances», a réagi Ali Bongo, l’actuel président du Gabon. Depuis la Russie, Vladimir Poutine a aussi rendu hommage à l’ancien président français : «Jacques Chirac a acquis le respect mérité de ses compatriotes et une haute autorité internationale en tant que dirigeant sage et visionnaire ayant toujours défendu les intérêts de son pays».

> Lire aussi  Réforme de la loi travail : à chacun sa manière de manifester

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.