Agression sexuelle: un nouveau témoignage enfonce Patrick Bruel

Accusation contre Bruel – le chanteur français fait face à une nouvelle accusation pour agression sexuelle après la plainte déposée au mois d’août dans sa loge, quelques temps avant un spectacle qu’il devait donner en Corse. Entendu sous le régime de l’audition libre, l’interprète français a même annulé un déplacement au Canada le mois dernier, en raison de ce scandale. S’il avait apporté un démenti formel aux accusations portées par son esthéticienne à son encontre, le producteur français vient d’être à nouveau enfoncé par le témoignage d’une femme affirmant avoir subi le même sort que l’esthéticienne, mais quelques années plutôt. Pour l’heure, les fans continuent toujours de manifester leur soutien à la star française. D’ailleurs ses deux spectacles donnés cette semaine ont été marqués par un engouement, preuve que les fans du chanteur prennent pour l’instant à la légère les accusations des deux supposées victimes.

Comme de nombreuses stars de la musique dans le monde, Patrick Bruel n’est pas épargné par les scandales d’agression sexuelle. Il y’a deux mois, une femme chargée de masser l’artiste avant un spectacle en Corse a déposé une plainte auprès de la justice pour agression sexuelle. La star de la musique française a d’ailleurs été auditionné une première fois dans cette affaire dans laquelle il clame son innocence. Alors que la procédure judiciaire suit toujours son cours selon les informations que nous avons reçues, un nouveau témoignage vient mettre à rude épreuve l’innocence tant clamée par le producteur et interprète français. Dans un entretien exclusif accordé au Parisien, la victime présentée sous le faux nom de Sophie révèle comment il y’a quelques années, la célébrité française a tenté d’abuser d’elle, également lors d’une séance de massage.

Si les fans de Patrick Bruel lui témoignent son soutien dans cette enquête pour agression sexuelle le visant, certains pourraient changer leur regard sur cette affaire, à la lumière d’un nouveau témoignage d’une autre victime. Présentée sous le nom de Sophie par Le Parisien qui a recueilli ses confidences, la nouvelle plaignante a indiqué avoir été victime d’agression sexuelle en 2011, dans les mêmes circonstances que l’esthéticienne qui a porté plainte contre le chanteur il y’a deux mois. Si elle avait gardé le silence depuis tout ce temps, Sophie révèle avoir été motivée dans sa décision de tout déballer au grand jour, après les révélations de l’esthéticienne au mois août : «Lorsque l’affaire est sortie dans la presse, une amie au courant de mon histoire m’a envoyé un article, installée en Espagne. J’ai découvert que tout était similaire à ce que j’avais subi… Pour moi, mais aussi pour cette jeune fille qui a eu le courage de dénoncer les faits, pour lui montrer qu’elle n’est pas seule», rapporte Le Parisien à l’issue de son entretien avec la seconde femme qui accuse Patrick Bruel d’agression sexuelle. Sophie a d’ailleurs raconté dans les moindres détails comment le chanteur français avait procédé : «J’avoue que je suis un peu déstabilisée au départ, je suis impressionnée, se remémore la jeune femme. Il s’installe sur le ventre, mais refuse que je lui couvre les fesses… Il a ensuite pris mes mains pour les diriger vers son sexe avant de me dire de lui faire des bisous… raconte la jeune femme. Je dis stop, il insiste, et j’écourte le massage.», rapporte Sophie. Mais la justice a déjà prescrit les faits, ce qui n’a pas empêché l’avocate de Sophie de demander une enquête «Les faits graves dénoncés par ma cliente nécessitent que des investigations complémentaires soient menées le plus rapidement possible malgré la prescription des faits».

Les spectacles de Bruel toujours maintenus

Après la plainte déposée par la masseuse en août dernier, Patrick Bruel avait annulé un déplacement qui était prévu au Canada au mois de septembre. Mais le chanteur n’entend pas réaménager son calendrier de spectacles pour cette fin d’année, malgré ce nouveau témoignage accablant : «l’accueil réservé par le public lundi à Lyon, ou ce mercredi à Nantes, démontre que ces allégations occupent surtout l’esprit d’une certaine presse, qui multiplie les faux rebondissements.», rapporte Le Parisien citant un proche du chanteur.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.