in

Françoise Béghin : qui est la femme de Jean d’Ormesson ?

LA FEMME DE JEAN D’ORMESSON – Elle se nomme Françoise Béghin, et son union avec le célèbre académicien aura duré plus d’une cinquantaine d’années. Connue pour sa grande discrétion, la vie de l’épouse du célèbre écrivain était un énorme mystère.

Qui était la femme du célèbre académicien Jean d’Ormesson décédé en décembre dernier ? A cette question, très peu de réponses car l’épouse de l’écrivain français était connu pour sa grande discrétion. Toujours à l’abri des caméras, Françoise Béghin a partagé durant 55 années la vie de l’écrivain français, une solide union durant laquelle est née une fille, Héloïse. L’épouse de l’académicien décédé est l’une des trois filles d’un célèbre industriel français né en Suisse. On sait à ce jour très peu de choses sur l’épouse de l’écrivain, mais ce dernier ne tarissait pas d’éloge à l’égard de sa femme lorsqu’il était encore en vie, quand l’occasion se présentait en tout cas.

Françoise Béghin, la femme du célèbre académicien Jean d’Ormesson, a vécu dans l’ombre pendant de nombreuses années. Le décès de l’écrivain a été annoncé par son épouse qui était restée à ses côtés jusqu’à ce que la mort l’emporte à l’âge de 92 ans. Si le littéraire était célèbre à travers sa plume, on ne pouvait en revanche en dire autant de son épouse qui a partagé sa vie pendant plus d’une cinquantaine d’années. L’épouse de l’écrivain s’était distinguée au fil des nombreuses années par sa discrétion. Nombreux sont ceux qui l’ont vu pour la première fois lors de la cérémonie d’hommage national rendu à l’écrivain l’année dernière, une cérémonie qui s’est déroulée en présence d’Emmanuel Macron. Françoise Béghin a épousé Jean d’Ormesson en avril 1962, une union qui a eu lieu dans le XVIe arrondissement de la ville de Paris. L’une des dernières apparitions en public de la femme de l’académicien remontait à l’année dernière, à l’occasion d’un hommage rendu à l’écrivain dans une église. Quant à l’académicien, il ne manquait pas une occasion de rendre hommage à son épouse qui a partagé sa vie durant 55 années : «Il n’y a rien d’autre que les femmes. La mienne est merveilleuse, elle a été formidable pendant ma maladie. Elle n’est jamais sur le devant de la scène, et a toujours été d’une grande patience.». Cette vie tapie dans l’ombre convenait parfaitement à l’épouse de l’écrivain, si l’on en croit les révélations de leur fille unique Héloïse : «Ma mère est très effacée, ça lui convient à elle et ça lui convient très bien à lui. L’autorité n’est pas son domaine. Ma mère fixait les limites à sa place», expliquait-elle au Quotidien L’Express. Cette patience et cette mise à l’écart dans les affaires de son époux était sans doute l’une des raisons du succès de leur mariage qui aura duré plus d’une cinquantaine d’années. Jean D’Ormesson a épousé Françoise Béghin pendant qu’elle était enceinte de leur première fille Héloïse. Cette dernière a finalement choisi d’emboiter le pas à son père en se lançant dans le domaine littéraire, plus précisément dans l’édition.

Françoise Béghin, fille d’un célèbre industriel français

Née le 26 juin 1938 dans la ville de Paris, Françoise Béghin était la fille d’un puissant industriel français du XXe siècle. Son père, Ferdinand Béghin, était un homme d’affaires très influent dans le domaine de la presse et du sucre. Ce dernier a d’ailleurs été élevé au rang de Commandeur de la Légion d’honneur. Fait bizarre tout de même, son père est décédé à l’âge de 92 ans, tout comme son époux Jean d’Ormesson. Françoise Béghin est l’une des trois filles qu’aura eues l’industriel au cours de sa vie : Roselyne, Pascaline (décédée l’année dernière) puis enfin l’épouse de l’académicien.

Résultat tirage Euro-millions

Résultat Euromillion (FDJ) : le tirage du mardi 20 novembre 2018 EN LIGNE

Prix BBC joueur africain de l’année 2018 : voici les cinq nominés