in

Mon dédommagement navigo 2018 : le remboursement comment ça marche ?

REMBOURSEMENT PASS NAVIGO – En cas de grève entamée par les salariés de la SNCF, vous serez sans doute pénalisé en prenant du retard mais vous avez la possibilité de vous faire rembourser à hauteur de 50% si vous êtes en région d’Ile-de-France.

Mon dedommagement Navigo
La carte Navigo s'est modernisé, elle plus légère et plus pratique

En cas de grève du personnel de la SNCF, savez-vous que vous avez la possibilité d’exiger un dédommagement ? Tout naturellement, cette offre n’est pas étendue à tous les usagers de train dans l’Hexagone. L’une des conditions pour pouvoir bénéficier de ce remboursement, c’est de résider en région d’Ile-de-France. Après de longues discussions avec la direction générale de la SNCF, la présidente de la région, Valérie Pécresse, a réussi à négocier un remboursement des pass à hauteur de 50% pour tous ceux qui ont été pénalisés par des grèves à la SNCF. Alors si vous vous retrouvez dans cette situation, vous avez la possibilité d’obtenir réparation à hauteur de 50% pour les désagréments causés par les grèves des employés de la compagnie ferroviaire. En plus de résider dans la région, vous devez ensuite être abonnés au Pass Navigo ou Imagine R pour pouvoir bénéficier de ce remboursement. Nous allons particulièrement nous intéresser au dédommagement Transilien des détenteurs des Pass Navigo. Peu importe votre forfait, la SNCF vous rembourse à hauteur de 50%, à condition bien sûr que vous déposiez une réclamation valable sur le site mondédommagement.transilien.com. Si vous n’êtes pas un résident de la région mais que vous y travaillez, vous pouvez également entamer des démarches pour vous faire rembourser votre forfait Navigo de moitié.

L’offre de remboursement mon dédommagement Transilien n’est valable que pour une catégorie d’abonnés des Passes de la SNCF. Si vous êtes un utilisateur du forfait Navigo, la bonne nouvelle du remboursement de votre forfait en cas de grève est donc une information qui vous concerne. Face aux éventuels désagréments que pourraient vous causer les grèves des salariés de la compagnie ferroviaire, vous avez la possibilité de vous faire indemniser par la SNCF, comme nous l’explique la présidente de la région d’Ile-de-France dans une interview accordée au quotidien 20Minutes : « La grève peut en avoir détourné un certain nombre(les usagers de la SNCF, ndlr) des transports en commun. C’est pour ça que je me suis battue pour le remboursement. Le site de dédommagement est ouvert depuis le 19 juin. J’ai obtenu deux fois 50 % de remboursement en avril et en mai. Pour ceux qui ont le remboursement employeur, ça leur fait deux mois intégralement remboursés…J’ai demandé un geste particulier pour les lignes qui ont le plus souffert où il n’y a quasiment pas eu de trafic. Quand le service n’est pas garanti, qu’il est dégradé, on demande aux opérateurs de prendre en charge l’indemnisation. Il faut se mettre dans une logique client, ils paient, ils doivent avoir un service et s’il n’est pas garanti ou fait, il y a des gestes commerciaux à faire vis-à-vis d’eux. Ce sont des gestes de respect.». Comme l’a souligné la présidente du conseil régional, le dédommagement se fait à partir de certaines conditions parmi lesquels l’obligation de remplir le formulaire en ligne sur le site dédié à cette procédure d’indemnisation. Une fois le formulaire rempli, votre demande de remboursement sera analysée et traitée par la compagnie ferroviaire qui vous dédommagera par la suite si votre demande est bel et bien conforme aux exigences. Tout le monde n’aura hélas pas droit au dédommagement Transilien, et même tous ceux qui remplissent les conditions requises. Pour prétendre à cette indemnisation, il faudrait avant toute chose être un résident de la région d’Ile de France, car cette mesure de remboursement n’a été mise en place que par la présidente du conseil régional, la Républicaine Valérie Pécresse. Cette condition a suscité la colère de certains abonnés pénalisés par les grèves à la SNCF, plus particulièrement les personnes résidents en dehors de la région concernée mais qui y travaillent. Alors si tel est votre cas, rien n’est encore perdu, vous pouvez formuler une demande d’indemnisation auprès de la SNCF. Mais vous devrez y joindre une réclamation dans laquelle vous indiquerez que vous êtes pénalisés par la grève, même si vous n’êtes pas un résident de la région. Mais les usagers du réseau Transilien ne seront pas tous dédommagés, même si vous remplissez parfaitement les conditions. Vous êtes systématiquement exclu de cette opération de remboursement si une autre gare ferroviaire se trouve à proximité de votre gare habituelle. Si le RATP par exemple dispose d’une gare dans votre secteur, vous risquez de ne rien percevoir dans cette opération d’indemnisation, car vous auriez très bien pu prendre le RER dans votre zone pour éviter d’arriver en retard à votre lieu de travail. Par conséquent, aucun centime ne vous sera versé, même si vous remplissez parfaitement toutes les conditions demandées par la SNCF. Analysons de plus près les conditions de dédommagement pour un meilleur traitement de votre demande de remboursement en ligne.

Quelles sont les lignes concernées par le remboursement ?

Que vous soyez au pass Navigo annuel, Navigo mois personnalisé, Navigo mois Découverte ou encore Navigo mois Solidarité, l’opération d’indemnisation lancée par la présidente de la région d’Ile-de-France vous concerne. Mais le dédommagement ne concerne pas toutes les lignes du Transilien, mais seulement quelques lignes spécifiques. En tout, l’indemnisation ne concerne que 14 lignes en région d’Ile-de-France, notamment les lignes L, J, N, U, C, D, R, E, P, T4, H et K. Si vous êtes un usager de la ligne RER A, alors cette opération vous concerne, excepté les usagers des Transiliens entre Charles-de-Gaulle Etoile et Marne-la-Vallée Chessy – Boissy-Saint-Léger. Les abonnés aux passes Navigo qui fréquentent la ligne B peuvent eux-aussi prétendre à une demande de remboursement, sauf les usagers du Transilien entre Paris Gare du Nord et Robinson – Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Alors si vous remplissez cette première condition, alors vous pouvez ensuite passez à l’étape suivante qui est la demande de remboursement en ligne. A cet effet, la SNCF, en accord avec Valérie Pécresse, par ailleurs présidente d’Île-de-France Mobilités, a mis en ligne une plateforme de recensement des abonnés concernés par l’indemnisation. Si vous faites partie des usagers dont les lignes ont été pénalisés par les grèves des salariés de la compagnie ferroviaire, il vous suffit de renseigner les informations requises et suivre ensuite votre demande jusqu’à percevoir votre remboursement de la part de la SNCF. Autre détail, même si vous résidez dans la région d’Ile-de-France, vous n’aurez probablement pas droit à votre dédommagement Transilien si vous êtes un résident de certaines communes comme Paris par exemple.

Combien je peux toucher au remboursement de mon pass Navigo ?

Peu importe le passe Navigo que vous utilisez, le remboursement en question se fera à hauteur de 50%, comme nous l’explique la présidente d’Ile-de-France Mobilités dans un communiqué officiel de la branche syndicale : «Compte tenu de la galère vécue par les Franciliens durant les mois de grève perlée de SNCF, nous avons réussi à obtenir de SNCF un remboursement de 50% des utilisateurs de son réseau en Île-de-France pour les mois d’avril et de mai. C’est une vraie satisfaction car cela représente deux mois de transport gratuit pour une très grande majorité des Franciliens qui bénéficient d’un remboursement par leur employeur. J’ai donc décidé qu’Île-de-France Mobilités prendrait en charge ce geste complémentaire car il est très important pour renouer la confiance avec les Franciliens les plus touchés par l’absence de trains.». Mais ce n’est pas tout, car ‘‘en plus du remboursement de 50% du coût mensuel du forfait Navigo et Imagine R, obtenu auprès de la SNCF pour les mois d’avril et mai, Île-de-France Mobilités a décidé de prendre seul à charge un dédommagement complémentaire de 25€ pour les Franciliens résidant ou travaillant sur les lignes desservant la grande couronne et qui ont dû subir sur le mois d’avril un plan de transport inférieur au service minimum prévu de 33%, sans alternative de transport ferré à proximité.’’, lisons-nous dans le communiqué de presse de la branche syndicale. Outre donc le dédommagement à hauteur de 50%, les abonnés les plus pénalisés par les grèves auront droit à une compensation supplémentaire de 25%. Avec cette rallonge de 25 euros, certains abonnés au passe Navigo en 2018 peuvent donc facilement percevoir la somme de 100 euros au cours de cette opération de remboursement qui se fait de moitié. Mais les modalités d’indemnisation dépendront en partie du type du forfait auquel aura souscrit l’abonné au Transilien. Si vous êtes par exemple détenteur d’un forfait Navigo Mois ou Solidarité Mois, alors votre indemnisation vous sera envoyée par virement bancaire après renseignement du code IBAN de votre banque sur le formulaire de demande de remboursement. Dans l’éventualité où la banque aurait refusé le paiement où en cas d’erreur dans le renseignement de votre code IBAN, vous recevrez le montant de votre dédommagement par chèque à l’adresse postale que vous aurez renseignée lors de la signature de votre contrat Navigo. Pour les détenteurs du forfait Navigo Découverte Mois, l’indemnisation sera expédiée par voie de chèque à l’adresse postale que vous aurez indiqué sur le formulaire de demande de remboursement adressé à la SNCF. Concernant le délai de réception de votre remboursement, il est de huit semaines maximum, que ce soit un paiement par chèque ou virement bancaire. La SNCF vous offre l’occasion de suivre l’évolution de votre requête en ligne depuis sa plateforme d’indemnisation mise en place. Vous faites partie des 750 000 non-abonnés au TER et vous vous demandez si vous avez droit à une indemnisation ? Ile de France Mobilités a également pensé à vous. Mais en lieu et place d’un remboursement identique aux abonnés des Passes Navigo, votre ticket reste valable pour une dizaine de jours supplémentaires. Et si vous ne parvenez toujours pas à les utiliser, alors votre billet vous sera remboursé sur une durée de 61 jours.

Dédommagement SNCF dans la région Hauts-de-France

Si vous n’êtes pas un résident de la région d’Ile-de-France, tout espoir de dédommagement Transilien n’est pas pour autant perdu. Face aux désagrements causés par les usagers du TER en Hauts-de-France, le président du conseil régional s’est lui aussi engagé dans une perspective de remboursement des abonnés SNCF. Mais contrairement à Valérie Pécresse qui a réussi à négocier un remboursement à hauteur de 50%, Xavier Bertrand a pour sa part demandé ‘‘un remboursement total des abonnements par la SNCF pour l’ensemble des usagers de la région” dans un courrier adressé à Guillaume Pepy, le président de la SNCF, la société nationale des chemins de fer : «Je vous demande que cette indemnisation soit prise en charge par la SNCF, et en aucun cas par la région. En cas de grève, il vous appartient clairement d’indemniser l’ensemble des usagers (TER, Intercités ou TGV) à hauteur du préjudice qu’ils subissent, tous les jours depuis le démarrage du mouvement», a poursuivi Xavier Bertrand dans son courrier. Mais le remboursement intégral voulu par le président de la région Hauts-de-France ne sera hélas pas une réalité. Toutefois, la SNCF s’est engagée à dédommager à hauteur de 50% les abonnés pénalisés par la grève des cheminots qui a eu lieu en avril et au mois de mai. Dans cette région, les dédommagements concernent uniquement les mois d’avril et de mai. Si vous êtes un abonné au forfait mensuel, votre remboursement se fera à hauteur de 50% en bons d’achats pour le Transport express régional. Votre bon pourra être utilisé dès le mois de décembre ou si vous le souhaitez en début d’année prochaine. Pour les abonnés au passe annuel, les 50% seront directement débités sur votre mois les mois prochains.

A la découverte des passes Navigo SNCF

Le Passe Navigo mis en place par la société ferroviaire se décline en plusieurs forfaits. Pour le forfait semaine, le passe vous coutera la somme de 22,80 euros. Par contre, si vous optez pour le forfait mois, vous aurez droit à une petite réduction puisque vous ne paierez mensuellement que 75,20 euros au lieu de 85 euros environ pour les quatre semaines. La compagnie ferroviaire a aussi mis en place le forfait année qui coûte la bagatelle de 827,20 euros. Depuis maintenant trois ans, les forfaits Navigo sont utilisables dans toutes les zones du réseau Transilien en région d’Ile-de-France. La dernière innovation en date avec le passe Navigo, c’est la mise en place du passe jour depuis le début de l’année. Pour la modique somme de 10 euros, ce forfait jour vous donne droit à une exploitation du réseau dans trois zones, deux si vous optez pour le forfait jour qui ne coûte que 7,50 euros.

Lelandais agression sexuelle

Nordahl Lelandais : seconde affaire d’agression sexuelle sur mineure

AFRIMA 2018 : Davido remporte le prix de l’artiste africain de l’année