in

Carte Navigo : comment se faire rembourser son Pass ?

REMBOURSEMENT PASSE NAVIGO – Tous les détenteurs de la carte peuvent exiger un dédommagement en cas de perturbation lié à des grèves à la SNCF, comme ce fut le cas pendant la grève des cheminots en avril et mai dernier dans l’Hexagone.

Remboursement de la carte Navigo

Pour se faire rembourser son passe Navigo, il faudrait avant toute chose avoir été impacté par les grèves à la SNCF, comme on a pu le constater au mois d’avril lorsque les cheminots ont vivement protesté contre le nouveau pacte ferroviaire voulu par le gouvernement. Entre le mois d’avril et de mai, nombreux sont les usagers qui ont eu recours à d’autres moyens de transports pour se rendre au travail, en raison du ralentissement tu trafic dans certaines gares de la SNCF. Alors qu’ils avaient déjà acheté leurs passes mensuel ou annuel, les usagers du Transilien résident en région d’Ile-de-France ont effectués des dépenses supplémentaires dans le transport, pour la simple raison que les cheminots manifestaient contre la réforme ferroviaire du gouvernement. La société nationale des chemins de fers a vu son chiffre baissé pendant ces deux mois, mais le préjudice supporté par les abonnés était beaucoup plus grave, car ceux-ci pouvaient difficilement vaquer à leurs occupations, bien qu’étant détenteurs des passes Navigo. En sa qualité de présidente de la Région d’Ile-de-France, Valérie Pécresse a entamé des discussions avec Guillaume Pepy, le patron de la SNCF pour un éventuellement dédommagement des abonnés concernant la période de grève des cheminots. A l’issue des discussions, la SNCF s’est engagé à rembourser certains détenteurs de la carte Navigo qui ont été pénalisés par le ralentissement du trafic ferroviaire en avril et mai dernier.

Pass Navigo
Tous le monde dans la région parisienne utilise les transports en commun, mais lorsqu’une grève arrive, comment fait-on ensuite pour se faire rembourser ?

Le remboursement du passe Navigo était au cœur des discussions il y’a quelques mois entre Valérie Pécresse et la direction de la SNCF. Suite à la grève des cheminots en avril dernier, certains usagers de la compagnie ferroviaire ont eu recours à des moyens exceptionnels pour effectuer leurs déplacements. Evidemment, cette situation a coûté des dépenses supplémentaires à de nombreux usagers de la SNCF. Conscients des désagréments causés par la grève, la présidente du conseil régional qui se trouve également être la présidente d’Ile de France Mobilités, a annoncé que des procédures seraient mises en place en vue d’une indemnisation des usagers du passe Navigo, peu importe la formule choisie. Mais ce dédommagement Transilien en question ne s’adresse pas à tout le monde. Pour bénéficier de cette mesure de compensation financière, il faudrait d’abord être éligible. Le premier critère d’éligibilité pour se faire rembourser son passe, c’est d’être un abonné à l’un des nombreux forfaits proposés par la Société Nationale des chemins de fer. Ladite mesure de compensation financière cible une zone bien circonscrite, à savoir la région d’Ile-de-France. Donc le remboursement Navigo ne concerne que les franciliens abonnés à la compagnie ferroviaire. Mais encore, tous les résidents de la région concernée risquent d’être déboutés lors de cette phase d’indemnisation car «Cette mesure s’adresse aux abonnés résidant dans une commune desservie par les lignes SNCF Transilien. Paris et les communes desservies par les lignes RATP, RER A Est et RER B Sud, ne sont pas éligibles à ce dédommagement.», comme nous l’explique France Soir dans l’une des éditions en ligne consacré au remboursement Transilien. Le média français poursuit en précisant qu’un «parisien ne pourra donc pas se faire dédommager. Une situation qui pourrait provoquer l’ire de ceux qui vivent intra-muros mais travaillent en banlieue, ou encore qui n’ont pas mis à jour leur adresse suite à un déménagement.». Mais qu’en est-il des non-résidents de la région qui y travaillent toute de même ? Si vous ne résidez en Ile-de-France, vous avez la possibilité de prétendre au remboursement de votre passe Navigo, peu importe votre formule, car il y’a de fortes chances que vous ayez été pénalisés par le ralentissement du trafic ferroviaire pendant la grève des cheminots, si éventuellement votre lieu de travail se trouve dans la région en question. Les abonnés se retrouvant dans ce cas doivent, pour se faire rembourser, introduire une réclamation en ligne avec les justificatifs à l’appui, pour prouver qu’ils ont bel et bien été pénalisés par la grève des cheminots en avril et mai dernier. L’indemnisation concerne uniquement les usagers de 14 lignes ferroviaires ayant été particulièrement affectées par la grève il y’a quelques mois : «les Transilien L, J, N, U, C, D, R, E, P, T4, H et K ; le RER A, sauf entre Charles-de-Gaulle Étoile et Marne-la-Vallée Chessy – Boissy-Saint-Léger; le RER B, sauf entre Paris Gare du Nord et Robinson – Saint-Rémy-les-Chevreuse». Durant le bras de fer entre le gouvernement et les cheminots, les usagers de ces lignes sont les personnes ayant le plus souffert du ralentissement du trafic ferroviaire en région d’Ile-de-France, raison pour laquelle ils méritent tout naturellement une petite compensation financière pour les préjudices subis.

Comment introduire une demande de remboursement ?

La présidente de la région d’Ile-de-France s’est battue pour le remboursement du passe Navigo, mais le dédommagement des abonnés est une opération exclusivement menée par la SNCF. A cet effet, la Société Nationale des chemins de fer a mis en ligne la plateforme Mon dédommagement Transilien, un site web où les usagers des trains peuvent introduire leur demande d’indemnisation. Pour se faire, il suffit tout simplement de remplir le formulaire en ligne en fournissant toutes les informations requises, à savoir le numéro de votre carte Navigo, votre date de naissance et votre adresse mail. Une fois ces informations fournis, il vous suffit simplement de valider votre demande en ligne sur la plateforme. Le traitement de votre demande de remboursement peut connaître quelques soucis, raison pour laquelle une foire à question est disponible sur la plateforme pour que vous y soumettiez les difficultés rencontrées au cours de cette opération. L’abonné a la possibilité de suivre en ligne le traitement de sa demande de remboursement grâce à la rubrique ‘‘suivre ma demande’’ rangée un peu plus haut sur le formulaire en ligne d’indemnisation. L’introduction d’une demande coûte zéro euro. Une fois la demande introduite en ligne, vous devez patienter pendant huit bonnes semaines, soit deux mois environs, avant de recevoir votre remboursement. En l’absence d’une réponse de la part de la SNCF après le délai de huit semaines, la FAQ de la plateforme de dédommagement Transilien vous fournira sans doute quelques éléments de réponse sur les raisons qui empêchent votre remboursement. Mais au fait, combien pouvez-vous toucher à l’issue de cette opération d’indemnisation des abonnés Navigo ?

Montant de mon remboursement

Le montant du remboursement n’est pas une information personnelle, car on sait d’ores et déjà à combien s’élèverait le dédommagement de la SNCF. Pour la gêne occasionnée, la compagnie ferroviaire s’est engagée à rembourser les abonnés impactés par les grèves à hauteur de 50%, comme nous l’explique la présidente de la Région dans un communiqué officiel d’Ile-de-France Mobilités dont elle assume la présidence également : «Compte tenu de la galère vécue par les Franciliens durant les mois de grève perlée de SNCF, nous avons réussi à obtenir de SNCF un remboursement de 50% des utilisateurs de son réseau en Île-de-France pour les mois d’avril et de mai. C’est une vraie satisfaction car cela représente deux mois de transport gratuit pour une très grande majorité des Franciliens qui bénéficient d’un remboursement par leur employeur. J’ai donc décidé qu’Île-de-France Mobilités prendrait en charge ce geste complémentaire car il est très important pour renouer la confiance avec les Franciliens les plus touchés par l’absence de trains.». Si vous êtes donc un abonné au forfait mensuel, vous serez remboursé à hauteur de 50% pour les deux mois durant lesquels le service normal de la Société ferroviaire a été perturbé. En gros, vous aurez payé uniquement le forfait d’un mois pour les deux mensualités écoulés, à savoir avril et mai, compte tenu de la grève des cheminots et de ses conséquences. Mais Valérie Pécresse ne s’est pas limitée à une seule mesure de compensation financière en région d’Ile-de-France. L’élue Républicaine a aussi promis aux usagers ayant le plus souffert de cette situation une deuxième indemnisation supplémentaire. Mais ce nouveau geste ne sera pas pris en charge par la SNCF mais plutôt par Ile de France Mobilités : «Après plusieurs mois de grèves SNCF qui ont lourdement pénalisé les Franciliens, Île-de-France Mobilités a décidé de faire un geste supplémentaire de 25€ pour rembourser les passes Navigo et 12,5 € pour les passes Navigo Imagine R, pour les lignes ayant été le plus lourdement touchées, en plus des 50% déjà obtenus auprès de SNCF. Les personnes pouvant bénéficier de ce geste complémentaire qui ont effectué une demande sur le site internet mondedommagement.transilien.com, seront remboursées sans aucune démarche supplémentaire. En plus du remboursement de 50% du coût mensuel du forfait Navigo et Imagine R, obtenu auprès de la SNCF pour les mois d’avril et mai, Île-de-France Mobilités a décidé de prendre seul à charge un dédommagement complémentaire de 25€ pour les Franciliens résidant ou travaillant sur les lignes desservant la grande couronne et qui ont dû subir sur le mois d’avril un plan de transport inférieur au service minimum prévu de 33%, sans alternative de transport ferré à proximité.», lisons-nous dans un communiqué officiel d’ Île-de-France Mobilités datant du mois de juillet. Pour ce second dédommagement, pas besoin de remplir un nouveau formulaire, la seule condition pour toucher les 25 euros supplémentaires est de fréquenter l’une des lignes concernées par cette mesure exceptionnelle, à savoir la ligne R dans son intégralité, les branches vers la Ferté-Milon et Longueville-Provins pour la ligne P, les branches sud du RER D via Corbeil, la branche vers Chelles-Gournay du RER E, la ligne J6 et les branches vers Mantes et Dreux de la ligne N.

Comment recevoir mon remboursement ?

Les remboursements pour le passe Navigo se sont par deux voies, les virements bancaires ou par courrier postal. En fait, tout dépend de votre mode de paiement de votre carte de voyage SNCF. Par exemple, si vous êtes abonné au forfait annuel et que vous êtes mensualisé pour cette formule, alors l’indemnisation à laquelle vous avez droit sera effectuée par virement bancaire. Dans l’éventualité où vous payez votre passe annuel Navigo au comptant, alors votre dédommagement vous sera expédié par courrier postal à l’adresse indiquée dans le contrat de votre forfait. Pour les abonnés au passe Navigo Mois ou Solidarité Mois, il vous sera demandé de fournir le code IBAN de votre banque pendant l’envoi de votre formulaire de demande de remboursement en ligne. Veillez à bien renseigner le code IBAN de votre banque car votre paiement pourrait être refusé si le code fourni n’est pas le bon. Mais vous n’avez pas trop à vous en faire car en cas de rejet du virement, la SNCF vous fera parvenir par boîte postale un chèque à l’adresse que vous avez fourni lors de la souscription à votre passe Navigo. Concernant les abonnés qui détiennent les cartes Navigo Découverte Mois, le montant du dédommagement vous sera expédié par voie postale à l’adresse que vous aurez indiquée sur votre formulaire de demande de remboursement en ligne. Comme indiqué un peu plus haut, le délai d’attente de l’indemnisation, une fois que votre demande a été traitée, est de huit semaines maximum.

Comment se faire Rembourser son Pass Navigo par votre employeur ?

Outre les mesures exceptionnelles de dédommagement mises en place, un abonné au passe navigo peut en certaines circonstances, bénéficier d’un remboursement à hauteur de 50% sur le prix d’achat de son forfait. Mais dans ce cas bien particulier, ce n’est pas la Société Nationale des chemins de fer qui vous indemnisera, mais plutôt votre employeur. En région d’Ile-de-France, l’employeur a l’obligation de vous rembourser la moitié du prix de votre abonnement annuel Navigo. Mais pour bénéficier de cette mesure de remboursement, le travailleur concerné doit avant toute chose fournir une attestation Navigo. Ce document sert à justifier auprès de votre employeur que vous êtes bel et bien un usager du Transilien en région d’Ile de France. Pour se faire établir cette attestation, pas besoin de se déplacer. Il vous suffit juste d’introduire en ligne une demande sur la plateforme en ligne de la RAPT, en prenant soin de fournir toutes les informations requises. Une fois le formulaire de demande rempli et envoyé, vous recevrez votre attestation à votre adresse électronique. Une fois le document en votre possession, vous n’aurez qu’à le présenter à votre employeur afin qu’il puisse vous rembourser la moitié de votre abonnement Transilien.

Ligue des champions : voici les premiers qualifiés en huitième de finale

Empoisonnement de Ouassenan Koné : l’ancien ministre révèle tout