Grève et retard TER : combien de train le 5 décembre ?

Retard TER Grève du 5

Grève du 5 décembre – La circulation en France sera fortement perturbée à compter du jeudi prochain. Des milliers de français, à l’appel des syndicats, ont décidé de descendre dans les rues pour protester contre la réforme des retraites annoncée par le gouvernement. Dans les nombreux communiqués liés à cette grève, les deux entreprises ont appelé leurs usagers à privilégier d’autres moyens de déplacements pendant ces journées de mobilisation contre la réforme de Macron, puisqu’il y’aura moins de train en circulation dès jeudi.

Pour ne pas subir les affres de la grève du 5 décembre, certains usagers des TER commencent déjà à anticiper en optant pour d’autres moyens de déplacement. Que ce soit à la SNCF comme à la RAPT, la consigne reste la même, il y’aura moins de trains en circulation pendant toute la durée de la grève, un mouvement qui pourrait s’inscrire dans la durée, si le gouvernement refuse de renoncer à sa réforme, préviennent les syndicats. Les usagers des trains seront informés en temps et en heure de la disponibilité ou non de leur train pendant ces journées de mobilisation en France. Mais la SNCF a d’ores et déjà dressé une première liste de ses lignes qui subiront des perturbations lors de la journée électrochoc tant attendue, et les jours d’après, puisque la société ferroviaire a annoncé un premier mouvement de protestation qui s’étendra jusqu’au 8 décembre, mouvement qui risque de s’étendre à la semaine prochaine faute de consensus entre syndicats et gouvernements sur la nouvelle réforme des retraites.

Des retards TER sont annoncés sur plusieurs lignes à l’approche de la grève du 5 décembre. Opposés à cette réforme, les syndicats ont appelé à des journées de protestations dans toute la France à compter du jeudi prochain, un mouvement de contestation qui sera fortement suivi dans le secteur du transport. Les usagers des transiliens s’attendent déjà à vivre des calvaires, puisque le mouvement va s’inscrire dans la durée, selon plusieurs syndicats de travailleurs. Conséquence de cette grève, il y’aura naturellement moins de trains et de bus en circulation à compter du jeudi. Dans un communiqué lié à cette grève, la SNCF a assuré ses usagers qu’ils seront ultérieurement informés de la disponibilité de leurs trains ou non, selon l’évolution du mouvement de protestation : «Le trafic SNCF sera très fortement perturbé sur l’ensemble du réseau à partir du mercredi 4 décembre 19h en raison d’une grève nationale interprofessionnelle. SNCF recommande aux voyageurs de reporter leur déplacement. Des solutions alternatives sont proposées sur l’Assistant SNCF. Les informations sur les trains circulant à partir du mercredi 4 décembre après 19h seront disponibles le mardi 3 décembre à 17h sur l’Assistant SNCF et les outils d’information SNCF. Pendant toute la durée de la grève, l’information sur les trains du lendemain sera disponible tous les jours à 17h.». Rappelons que la compagnie ferroviaire a même bloqué ses réservations plusieurs jours à l’avance. Une procédure de remboursement a été mise en place pour aider les usagers ayant réservé à entrer en possession de leurs dus. Comme indiqué, la disponibilité des TER, ainsi que les retards, seront annoncés à partir de 17h, ce qui laissera le temps aux usagers d’anticiper d’autres moyens de déplacement en cas d’annulation de leur train.

Liste des lignes qui seront perturbées

  • «TGV (trains à grande vitesse)
  • Ouigo (l’offre TGV low cost)
  • TER (trains express régionaux)
  • Intercités (trains de moyenne distance)
  • TGV Lyria (liaisons ferroviaires entre la France et la Suisse)
  • Thalys (liaisons ferroviaires entre la France et la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas)
  • Eurostar (liaisons ferroviaires entre Paris et Londres)
  • Transilien (transports SNCF en Île-de-France)
  • RER en Île-de-France : sur les tronçons des RER A et B gérés par la SNCF, et dans les RER C, D et E entièrement gérés par l’entreprise ferroviaire
  • T4 du tramway (entre Aulnay-sous-Bois et Bondy), exploité par la SNCF», rapporte l’hebdomadaire en ligne ‘‘toutsurmesfinance’’

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.