in

La langue Kongo: la part d’Afrique centrale du Gabon

Le Gabon est un pays d’Afrique centrale d’une superficie de 267.667 Km² et l’une des plus petites démographies du continent.

Langue Kongo Gabon

En effet sa population totale est estimée à 1.725.290 habitants, ce qui fait de ce territoire l’un des moins denses d’Afrique. Le Gabon compterait à peu près cinquante langues dont les plus importantes ne dépassent pas une dizaine. Le Kongo est l’une de celles-ci, mais aussi l’une des plus représentatives de la région du bassin du Congo.
La langue Kongo est l’un des grands ensembles linguistiques les plus importants du Gabon. Ce dialecte est par ailleurs très complexe et complète du point de vue grammatical et lexical. Ce qui nous pousse à analyser en détail la particularité de cette langue très codifiée.

Histoire et géographie du Kongo

Le Kongo aussi appelé Kikongo est une langue pratiquée dans plusieurs pays d’Afrique centrale réuni autour du fleuve Congo que sont l’Angola (Enclave de Cabinda), la République Démocratique du Congo (Bas Congo, Bandundu et Kinshasa) et la République du Congo (autour de Brazzaville). Au Gabon, le Kongo est employé au sud dans la région du Nyanga. Le peuple Kongo qui parle la langue du même nom, serait venu du sud de l’Afrique. Une fois établi autour du fleuve Congo, ils formèrent un grand royaume, le Royaume Kongo. Au XVe siècle le royaume atteignit son apogée et commercèrent même d’égal en égal avec les explorateurs portugais. Très structurés ils entretenaient des relations diplomatiques avec la cour royale portugaise. Avec le temps des dissensions sont nées parmi le peuple Kongo qui dût non seulement combattre contre les différents pays colonisateurs mais également s’affronter entre eux-mêmes. Pour revenir à la langue disons qu’elle n’était qu’orale lors des premiers contacts et collaborations avec les Occidentaux. C’est seulement au XVIIe siècle qu’un missionnaire italien, Frère Bonaventura de Sardegna, a écrit la première grammaire kikongaise. Il sera suivit peu après par son compatriote Hiacinto Brusciotto de Vetralla.

Parlons et écrivons la langue Kongo

Le Kongo est une langue à forte tonalité parfois dite musicale. Sa forme écrite est grammaticalement bien élaborée selon certains linguistes. Maintenant nous allons apprendre quelques mots de la langue Kongo :
Bonjour : Kia mboté/ Mboté
Une femme : Mukento/ M’kento
Un homme : Bakala/ Yakala
Amour : Luzolo
Manger : Kudia/ Dia
La nuit : Mpimpa
Le jour : Lumbu
Boire : Kunua
Dieu : Nzambi/
La religion : Kinzambi
L’eau : Maza/ Masa/ Maamba/ Maampa
Le soleil : Ngue/ Ntangu/ Mwini
Ciel : Zulu
Terre : Mutoto

Caractéristiques stylistiques et influences

Le Kikongo ou Kongo est une langue bantoue de la grande famille des langues nigéro-congolaises. Avec le temps le Kongo s’est aligné sur l’alphabet latin, mais s’écrit aussi en mandombe, une écriture de type syllabaire inventée en 1978 par Wabeladio Payi, un enseignant-chercheur congolais. L’alphabet standardisé est la plus usité bien que dans les autres pays comme l’Angola ou le Congo Kinshasa, il existe différentes orthographes. L’alphabet Kongo ou Kikongo est le suivant : A-B-D-E-F-I-K-L-M-N-NG-O-P-S-T-U-V-W-Y-Z. En ce qui concerne les orthographes, les lettres sont doublées quand les voyelles sont dites longues et les phonèmes prénasalisés sont notés à l’aide de diagrammes : mb-mp-mv-mf-nd-nt-nz-ns-nk. Cet alphabet est valable pour la langue Kongo du Gabon comme par la plus part de ses variantes dans la région du fleuve Congo.

Langue Khassonké Mali

Le Khassonké: quelle est cette langue du Mali ?

Langue Myéné Gabon

Langue Gabon : et si on en apprenait davantage sur le Myéné ?