in

Langue Gabon : à la découverte de la langue Punu

Le Gabon est un pays d’Afrique centrale d’une superficie de 267.667 Km². Sur celle-ci vivent 1.725.290 habitants issus d’environ cinquante dialectes locaux. Cependant seule une dizaine de ces dialectes sont qualifiés de langues nationales ou de langues officielles. Le Punu est de ceux-là bien qu’il soit lui-même un sous-groupe dans une classification qui se veut plus synthétique. Vous l’avez compris, c’est cette langue qui sera la matière de notre présente réflexion.

Langue Punu Gabon

Le Punu correspond à un idiome qui figure parmi les plus parlés au Gabon. Ainsi pourrait-on le qualifier de majoritaire quoique la notion de majoritaire dans ce pays s’aligne sur une échelle de petite grandeur. Jetons un regard synopsis sur celle langue.

Aux origines de la langue Punu

Punu ou Pounou signifierait « les tueurs », réminiscences linguistiques d’un passé de guerrier dit-on. En effet les Punu auraient été un peuple très enclins aux combats dans l’ancienne région où ils vivaient en l’occurrence le Kassaï dans l’actuelle République Démocratique du Congo. La langue Punu aurait des sous branches qui sont néanmoins semblables trait pour trait à la langue mère. Aujourd’hui le Punu est essentiellement parlée au Gabon et en République du Congo. La parenté linguistique est très forte de part et d’autre des frontières puisque l’unité socio-culturelle n’a pas changé depuis la période des grandes migrations concernant ce groupe. Plus précisément au Gabon, les interlocuteurs du Punu sont situés dans les provinces de la Ngounié et de la Nyanga principalement dans les grandes communautés que sont les villes de Mouilla, Ndendé, Tchibanga et Moabi. Il faut ajouter à ces aires, Lambaréné dans le Moyen-Ogooué voire Libreville. A ce jour le Punu serait la 2e langue la plus parlée au Gabon derrière le Fang avec au moins 160.000 locuteurs. Ce qu’il reste à savoir est l’univers linguistique et lexical du Punu. Comment se caractérise-t-il ?

Parlons et écrivons Punu

L’écriture de la langue Punu est un mélange de termes issus de l’univers africain, mais également des vocables empruntés au lexique occidental. Mais contrairement à certains dialectes d’Afrique, le Punu donne son propre terme ; il ne se contente pas de reprendre le terme étranger ou de l’africaniser orthographiquement. Voici quelques mots Punu :
L’homme : Dibaale/ Babaale
La femme : Mugetu/ Bagetu
L’enfant : Mwane/ Baane
Le tabac : Digholu/ Magholu
Le poisson : Ditaghe
L’argent : Fure
Le poulet : Koku/ Bakoku
Le commerçant : Kooli/ Bakooli
La voiture : Lotu/ Balotu
L’eau : Maambe
Igname : Mbalé
Vin de palme : Mbule
La faim : Ndzale
L’éléphant : Nzagu
Libreville : Puungu
Le parfum : Yaafi/ Byaafi

De la linguistique et l’ethnologie

Le Punu ou Pounou ou encore Ypunu est une langue bantoue qui fut essentiellement orale avant l’arrivée des Occidentaux. Comme la plus part des langues gabonaises, le Punu s’écrit sur le modèle de l’alphabet latin. Cependant il y a des conventions que sont l’alphabet des idiomes gabonais proposé par l’abbé Raponda Walker, l’alphabet scientifique des langues du Gabon, l’orthographe des langues du Gabon, la Rapidolangue et l’orthographe français. L’alphabet des idiomes gabonais est le suivant :
Voyelles : a, e, è, i, o, ȯ, u, ü
Consonnes : b, c, ĉ, ꞓ, d, f, g, ġ, h, j, k, l, m, m̃, ñ, ṅ, p, q, r, ṙ, s, t, w, ẅ, x, y, z

Langue Myéné Gabon

Langue Gabon : et si on en apprenait davantage sur le Myéné ?

Langue Eshira parlees gabon

Langue Gabon : la langue Eshira, qu’en savez-vous ?