in

Zimbabwe : mort de quatre éléphant au cyanure par des braconniers

Quatre éléphants sont décédés de l’empoisonnement au cyanure au Zimbabwe, les braconniers profitant de la sécheresse pour contaminer les ressources en eau.

Le président de l’Autorité de surveillance des parcs et des animaux sauvages du Zimbabwe, Tinashe Farawo, affirme que les rangers ont découvert les carcasses dans la forêt nationale de Hwange le 25 janvier.

Il déclare que leur défenses étaient manquantes.
Les braconniers se tournent de plus en plus vers la toxine plutôt que d’utiliser leurs fusils bruyants alors que la police et les gardes du parc organisent des patrouilles conjointes.

Farawo prétend également que les braconniers injectent du cyanure directement dans les oranges et aussi dans les citrouilles, qui sont la nourriture préféré des éléphants.

La nation africaine du sud comprend des éléphants ainsi que divers autres animaux sauvages mais a combattu les braconniers pendant de nombreuses années.

Farawo affirme que 53 éléphants sont morts d’une intoxication avec des poisons en autre comme le cyanure en 2015, moins que les années précédentes lorsque des milliers d’éléphants sont morts.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Jonathann Daval : comment a-t-il pu berner sa belle-famille pendant plusieurs mois ?

Afrique du Sud : le président Zuma demande au procureur d’arrêter les poursuites