in

Mon mari le revenant

Nous sommes le dimanche 26 Février, il est 16h quand nous nous sommes rendus au quartier Ajouffou dans le quartier de Port-Bouet pour constater cette histoire invraisemblable dont nous avons eu écho.

Dame Konan vit avec Monsieur Adéba depuis bientôt sept ans dans cette commune, avec qui elle a eu deux enfants. C’est en réalité une famille sans problème selon les voisins, mais depuis son retour du pays natal de son époux, dame Konan, n’est plus la même:pour cause le sieur Adéba était tout mais pas l’homme qu’elle imaginait. Ils se sont rencontrés lors d’un de ses voyages au Togo parce que commerçante de profession. Elle fait la connaissance de Monsieur Adéba un homme respecté dans le milieu du commerce parce que possédant plusieurs magasins dont celui dans lequel elle se ravitaillait pour ses marchandises. Les choses évoluent bien entre les deux personnes jusqu’à se concrétiser pour devenir une histoire d’amour.

Un radical Changement?

Comme on pouvait s’y attendre Monsieur Adéba qui réside au Togo et qui est natif du Bénin voisin revend une partie de ses magasins et décide de venir vivre avec Dame Konan en Côte d’Ivoire, nous sommes en 2009. Très bien accueilli, il décide de ne plus retourner au Togo. Ils emménagent au quartier Adjouffou dans la commune de Port Bouet où ils filent le parfait amour au point de faire des envieux.

Le grand Amour?

Ce n’est pas ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, mais on s’y approchait. Cette union donne naissance deux ans plus tard à un garçon l’héritier de Monsieur Adéba comme il aimait l’appeler,en 2014 le couple accueille leur première fille. On apprend par les proches du couple que Monsieur Adéba était un homme âgé et que dame Konan était de 15 ans sa cadette.
Un amour comme de ceux que l’on a l’habitude de lire dans les romans à l’eau de rose sans se poser de question sur l’un ou l’autre encore moins sur le passé de l’un ou de l’autre.
Cela a été peut être l’erreur de la jeune dame vraiment amoureuse qui ne s’attendait pas à la nouvelle qu’elle aurait.

La découverte Macabre?

Au bout de six années de vie commune où le couple parle mariage, Dame Konan exige de faire la rencontre de la famille de Monsieur Adéba qui s’y oppose vraiment pendant un an. Jusqu’au jour où dame Konan lui pose un ultimatum ou je rencontre ta famille ou c’est la séparation. Ils partent tous les deux pour le Togo là où ils se sont rencontrés mais à ce moment là il précise à sa dulcinée qu’il est du bénin. Ils se rendent donc dans la famille de ce dernier, à quelques mètres de la cour familiale, Adéba propose à son épouse de le devancer qu’il part faire des courses au supermarché du coin, chose qu’elle accepte sans s’inquiéter. Quand elle arrive à la cour familiale de son futur époux elle est bien accueillie avec ses enfants que tout le monde reconnaît surtout que le garçon est le portrait de son père.
C’est l’heure de donner les nouvelles, l’objet de la visite et là dame Konan qui explique qu’elle est venue avec son futur époux assure qu’il n’est pas loin il vient les rejoindre. A ce moment précis les membres de la famille se regardent chacun c’est la douche froide, tous se demandent si elle parle vraiment de Adéba? Voyant la frayeur sur leurs visages elle présente une photo de sa famille avec son conjoint et là elle est face à une nouvelle qui changera sa vie à jamais. Monsieur Adéba l’homme qu’elle a choisi, le père de ses enfants n’est en effet plus de ce monde depuis 2007, elle a donc été avec un revenant sans le savoir. Dame Konan a perdue connaissance sur le champ, et à son retour à Abidjan toute sa famille et ses voisins ayant remarqué le changement d’attitude a appris nouvelle parce qu’elle a pu, avec quelques mots raconter ce qu’elle a vécu.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Dezy Champion: Le Zouglou perd un pion fort

Côte d’Ivoire : les microbes font la loi