Bénin: pays d’Afrique occidentale

par Said Koyiami
0 Commentaire

Le Benin est un pays d’Afrique de l’ouest qui couvre une superficie de 112.622 Km² et s’étend sur 700 Km du fleuve Niger au nord à la côte atlantique au sud.

Selon le dernier classement établi en 2013, le pays compterait 10.008.749 habitants ce qui en fait l’une des plus petites populations de la sous-région en plus d’en être l’un des plus petits territoires. Le pays a accédé à l’indépendance le 1er août 1960, sous le nom de République du Dahomey et s’est choisi comme capitale politique Porto-Novo et capitale économique Cotonou.

La République du Benin est un pays d’Afrique de l’ouest qui a connu une relative stabilité appuyée d’une certaine tradition, démocratique qui le fait passer aujourd’hui pour un modèle dans la sous-région et même en Afrique. Dans notre analyse qu’un suivra nous essayerons de comprendre cette réputation en étudiant un peu plus son histoire, ses potentialités naturelles, sa politique économique et sa culture.

Histoire du Benin

Au XVe siècle commence le peuplement de l’actuel Benin avec l’arrivée de nombreux peuples qui se partagent aujourd’hui deux grandes aires géographiques. Au nord on a les peuples de savane comme les Bariba, les Dendi, les Peuls ou les Mossi et les peuples du littoral et du centre que sont entre autres les Fon, les Ewé, les Yoruba et les Ayizo. Au fil du temps de royaumes autonomes se sont formés à savoir les royaumes Bariba, les royaumes Yoruba et les royaumes Aja-Ewé. Mais au XVIIe siècle commence l’invasion occidentale marquée entre autres faits par la construction d’un fort Anglais en 1650 à Ouidah et celui des Français dans la même ville en 1704. En 1851, la France fait signer un traité d’amitié avec les rois des royaumes de Porto-Novo et du Dahomey(Cotonou). En 1883 le roi de Porto-Novo signe cette fois un traité de protectorat qui n‘épargnera pourtant pas son royaume et tout le pays de la colonisation. Malgré la farouche résistance de certains rois comme Béhanzin et ses fameuses amazones, le Benin devient colonie français et ne sera indépendant que le 1er août 1960 et connait une instabilité politique jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Mathieu Kerekou qui parviendra à éviter de nombreux coup d’Etat jusqu’à sa défaite aux élections présidentielles de 1991.

> Je regarde  Cameroun: pays d'Afrique centrale

Caractéristiques géographiques

Le Benin partage 2123 Km de frontières terrestres avec quatre : Le Burkina Faso et le Niger au nord, le Togo à l’ouest, le Nigeria à l’est. Quant à la ligne côtière, sur le golfe ou baie du Benin dans le grand Golfe de Guinée, elle s’étend sur 121 Km. Le relief du Benin est fait savanes et de montagnes semi-arides au nord, telles que la chaine de l’Atacora et de plaines côtières basses parsemées de marécages, de lacs et de lagunes. Le climat du pays, situé dans une zone intertropicale, est globalement chaud et humide avec des nuances saisonnières et géographiques liées à la latitude, au relief et à l’alternance même des saisons. L’on relève une pluviométrie entre 900 et 1300 mm de pluie par an quand le taux d’humidité se situe entre 65 et 95% et la température entre 22 et 34°. Hormis ces phénomènes climatiques il est à noter la présence de la mousson, mais aussi de l’harmattan.

Atouts économiques

Le Benin est membre de l’Unions Economique et Monétaire Ouest Africaine, en abrégé UEMOA. Malgré ces potentialités naturelles, le pays est classé parmi les pays les moins avancés au monde. Son taux de croissance depuis 2010 est de l’ordre de 2%, mais la pauvreté extrême te le manque d’infrastructures posent un sérieux problème de développement. Le poumon économique du pays est le Port Autonome de Cotonou qui assure au moins 90% de ses échanges internationaux. Le pays est un producteur de coton, le 4e en Afrique en 2010. A côté de cette culture de rente l’on note la culture du maïs, du sorgho parmi d’autres. En outre le Benin possède un cheptel de bovins estimé à 2.000.000 de têtes et son tourisme pèse pour 2,5% du PIB.
*Culture et arts du Benin
En matière de culture le Benin est un pays qui jouit de palais inscrits au Patrimoine de l’UNESCO. Il s’agit essentiellement des palais royaux d’Abomey. A côté de cela nous notons la route des esclaves d’Ouidah et le village souterrain d’Agongointo-Zoungouto. Plus ancien il y a une collection très intéressante d’arts anciens tels que les statuettes de L’homme Requin, le Tablier d’Amazone ou la Récade du roi Glélé. Le pays a connu un passé littéraire très important avec de grands intellectuels et auteurs. Nous pouvons citer : Felix Couchoro, Paul Hazoumé, Olympe Bhely-Quenum. En matière de musique le pays peut se glorifier d’avoir vu naitre une star interplanétaire comme Angélique Kidjo auteure du fameux titre « Agolo ». Une nouvelle génération a surgi avec des jeunes artistes talentueux comme Dibi Dobo, Mister Blaaz, Zeynab ou Fanicko.

> Je regarde  Côte d’Ivoire: première puissance de l’espace UEMOA ?

Vous pouvez aussi aimer

>