in

Tchad: pays d’Afrique centrale sans accès à la mer

Le Tchad est une République d’Afrique centrale sans accès à la mer.

Elle est située au sud de la Libye, à l’est du Niger, au nord-est du Nigeria, au nord du Cameroun et de la Centrafrique et à l’ouest du Soudan et du Soudan du sud. Sa capitale est N’djaména et son Président actuel Idriss Deby Itno. D’une superficie totale de 1.284.000 Km², le pays possède une population estimée à 11.631.456 habitants. Géographiquement et culturellement, le Tchad constitue un point de passage entre l’Afrique du nord et l’Afrique noire.

Le Tchad est un pays d’Afrique centrale qui a connu l’une des histoires les plus tumultueuses du continent. Aujourd’hui, il connait une relative stabilité et une certaine croissance qui le met au cœur des politiques concernant l’Afrique. A ce jour il fait figure de puissance militaire notamment au nord du Nigeria et au Mali. Raison de plus de nous pencher sur les caractéristiques fondamentales de ce pays-ci.

Toute l’histoire de la République du Tchad

Le territoire actuel du Tchad est une création factice issue d’un arrangement entre les Français et les Allemands dans les années 1880. Mais l’histoire du Tchad n’a pas commencé au XIXe siècle car il est probablement l’un des berceaux de l’Humanité. Ce territoire a été le siège de plusieurs royaumes sahéliens : le Kanem-Bornou, le Baguirmi et Ouaddaï. Considéré comme un protectorat français en 1900, le Tchad fut érigé en colonie seulement en 1920. Devenu République autonome en 1958, le Tchad accède à l’indépendance le 11 août 1960 sous la Présidence de François Tombalbaye. Dès l’indépendance, les mouvements sécessionnistes se multipliés surtout au nord avec les populations musulmanes sans oublier les conflits frontaliers avec la Libye de Mouammar Kadhafi. Plusieurs coups d’Etats et rebellions ont alors lieu sur le territoire faisant se succéder plusieurs Président dont Hissène Habré aujourd’hui jugé au Sénégal pour crimes contre l’Humanité. Ce dernier a été renversé en 1990 par Idriss Déby qui règne sans partage sur le pays depuis bientôt trente ans.

Géographie et subdivisions territoriales

Le Tchad est un pays vaste, le 5e en Afrique par sa superficie d’où la faible densité humaine qui le caractérise. Le nord quasi inhabité est une région aride et désertique occupé par le Sahara ; il y pleut rarement. De ce fait beaucoup de Tchadiens vivent dans le sud fait de steppe et de couvert végétal. Dans cette région, les précipitations varient entre 300 et 600 mm et parfois atteignent 900 mm de pluie. Pour conserver les dernières espaces verts du pays, le gouvernement a créé des sites consacrés à la conservation de la diversité biologique et ces derniers couvrent environ 20% du territoire national. Il s’agit de dix forêts classées, de trois parcs nationaux, de sept réserves de faune, d’une réserve de biosphère, de zones humides d’importance internationale et une multitude de forêts sacrées et de forêts communautaires. L’on note également une savane ouest soudanaise qui est une écorégion terrestre définie par le WWF (World Wildlife Fund). En outre le Président Idriss Déby ne fait pas que veiller à la conservation de ses zones de forêts, il en appelle aussi à la communauté internationale pour sauver le pays d’une désertification progressive comme lors du sommet « Défi climatique et solutions africaines » le 1er décembre 2015.

L’économie tchadienne

Le Tchad est un pays rural aux ¾, c’est pourquoi l’agriculture et l’élevage de bétail y sont très importants. Dans le domaine de l’agriculture, le Tchad le coton avec le Cotontchad et le sucre avec CST, Compagnie Sucrière du Tchad autrefois SONASUT. Outre le domaine agricole nous relevons l’exploitation pétrolière qui a commencé en 2003 et qui a été encadrée par la Banque Mondiale. Déjà dès 2004, le pétrole représentait plus de 80% des exportations nationales, permettant à la balance commerciale de devenir nettement excédentaire. Les gisements de pétrole els plus importants se trouvent à Doba et ces derniers sont exploités par des compagnies comme Exxon Mobil depuis l’ouverture de l’oléoduc Tchad-Cameroun. Il n’y a pas que le pétrole et l’agriculture mais aussi les télécommunications avec trois opérateurs que sont Tigo, Airtel et Salam. Enfin nous pouvons citer le commerce te les transports qui pèsent pour 22% de l’économie tchadienne.

Culture et démographie du pays

La population tchadienne s’élève à 11.631.456 habitants et est très jeune avec 44,2% d’habitants qui ont moins de 15 ans. Cependant cette population est grandement rural avec seulement 27% qui vivent en ville, principalement dans la capitale N’djaména. La région la plus peuplé est le Logone Occidental avec 52,4 habitants au kilomètre carré quand on a 0,1 habitant au Km² pour des régions comme le Borkou, l’Ennedi ou le Tibesti. Les langues officielles du Tchad sont le Français et l’Arabe, mais il existe une centaine de langues locales dont le Sar, le Ngambay, le Mbay, le Lélé, le Mass ou le N’gama. Enfin au niveau des religions l’Islam domine avec 53,9% de la population qui la pratique suivi du Christianisme avec 37,4% et l’animisme avec 7,4%.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Serge Beynaud : Chanteur, compositeur et Arrangeur musical ivoirien

Yaoundé: capitale politique du Cameroun