in

DJ Arafat en campagne pour Hamed Bakayoko

DJ ARAFAT EN CAMPAGNE – depuis quelques jours, le chanteur arbore sur sa page la photo du ministre ivoirien de la défense.

DJ Arafat n’est pas resté en marge des élections municipales et régionales qui auront lieu la semaine prochaine en Côte d’Ivoire. S’il ne s’est pas présenté aux futures échéances électorales, le chanteur ivoirien a tout de même donné des consignes de vote à ses fans qu’il appelle communément la Chine. Le numéro 1 du coupé décalé a appelé tous ceux et toutes celles qui le soutiennent à donner leur voix au ministre de la défense Hamed Bakayoko. Ce dernier est candidat à la municipalité de la commune d’Abobo, l’un des fiefs du pouvoir. Avant le chanteur ivoirien, l’artiste congolais Koffi Olomidé avait lui aussi affiché clairement son soutien au ministre de la défense dans cette élection.

DJ Arafat ne sera pas candidat aux municipales mais il entend tout de même jouer un rôle important dans les élections à venir. Depuis quelques jours, le chanteur ivoirien a supprimé sa photo profil pour y placer celle de celui qu’il appelle affectueusement son père, le ministre d’Etat Hamed Bakoyoko. A l’image de Samuel Eto’o qui a affiché son soutien à Paul Biya pour la présidentielle au Cameroun, Dj Arafat a lui aussi clairement appelé ses fans et partisans à donner leur voix au ministre ivoirien chargé de la défense : « La Chine voter massivement pour mon père Hamback, avec lui Abobo sera encore plus magnifique. Je déménage moi-même bientôt sur Abobo… Comprenez aujourd’hui pourquoi je suis prêt pour mon père (Hamed Bakayoko, ndlr). S’il était plombier ? J’allais le soutenir, blanchisseur ? J’allais le soutenir, garbaman ? J’allais le soutenir, alors t’aime pas celui qui est prêt pour moi ? Désabonne toi toute suite de ma page ou vote pour lui si tu m’aimes et l’aime aussi.», a déclaré l’artiste il y’a quelques jours sur sa page officielle. Une star de la musique africaine s’est invitée sur la scène politique ivoirienne. La légende congolaise Koffi Olomidé a lui aussi clairement affiché son soutien au ministre Hamed Bakayoko, appelant au passage ses fans ivoiriens résidant dans la commune à voter pour le ministre : « Hamed est un homme qui vous ressemble, qui a les mêmes angoisses et vibrations que vous. Qu’est-ce que je peux vous dire d’autre que de saisir cette opportunité ? Je ne pense pas qu’il y aura meilleur choix pour Abobo que Hamed Bakayoko. Je vous le demande la main sur le cœur, portez sur lui votre suffrage et vous ne serez pas déçus ». S’il s’était jusque-là tenu à l’écart de la vie politique en Côte d’Ivoire, le chanteur ivoirien a changé la donne avec cet appel à soutenir la candidature du ministre Hambak, une annonce qui a suscité des réactions plutôt mitigées au sein de la Yorogang, le fameux club de soutien à l’artiste coupé décalé.

Hambak et Arafat Dj, une relation de père à fils

Hamed Bakayoko n’est certes pas le père biologique de l’artiste ivoirien, mais il est désormais considéré par le chanteur comme son père. Le ministre ivoirien de la défense n’a en effet jamais caché son admiration pour le numéro 1 du coupé décalé en Côte d’Ivoire. D’après certaines sources officieuses, le ministre serait même intervenu dans l’affaire qui opposait DJ Arafat à la famille Naï en début d’année. Condamné à faire la prison, le Yoro a réussi à échapper à cette condamnation. L’artiste qui était en France est rentré au mois d’août au pays sans être inquiété en dépit des chefs d’accusation qui pesaient contre lui.

Eléphants de Côte d’Ivoire: liste des joueurs les éliminatoires CAN 2019

Chanteurs (se) africains de l'ouest

Meilleur artiste de l’Afrique de l’ouest de cette année