Eudoxie Yao agressée à Paris : son agresseur placé en garde-à-vue

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

AGRESSION D’EUDOXIE YAO – En tournée à Paris pour un spectacle, la chanteuse ivoirienne a été grièvement blessée au visage par son promoteur, qui selon elle, refusait de lui donner son cachet après la prestation en question. Cette agression a suscité d’énormes réactions dans l’univers artiste en Côte d’Ivoire.

Les images de l’agression d’Eudoxie Yao à Paris ont suscité une vive émotion en Côte d’Ivoire. Pour certains, il s’agissait encore d’un nouveau buzz de la chanteuse ivoirienne sur la toile. Mais la célébrité ivoirienne a bel et bien été agressée dans la capitale française alors qu’elle s’y était rendue pour un spectacle. La communauté ivoirienne en France s’est déjà mobilisée pour apporter son soutien à l’artiste ivoirienne, actuellement placée dans un lieu sur dans une résidence parisienne. Son agresseur, selon les informations fournies par Mike le Bosso, l’un des hommes influents du showbiz ivoirien en France, l’agresseur en question connu sous le nom d’IB Koné, a été placé en garde-à-vue.

En spectacle à Paris, Eudoxie Yao a été agressée par le promoteur du spectacle répondant au nom d’IB Koné. Pour l’heure, on sait très peu de choses sur les circonstances de cette agression, mais il y’a eu plus de peur que de mal, puisque la chanteuse ivoirienne s’est remise de ses blessures au visage. Selon les explications de la célébrité ivoirienne, son promoteur l’aurait injustement agressé alors qu’elle a simplement réclamé que celui-ci honore son contrat en lui versant son cachet du spectacle estimé à 1200 euros. Eudoxie révèle qu’en réponse à sa demande, le promoteur aurait exigé qu’elle couche au préalable avec lui avant qu’elle ne soit payée pour son spectacle à Paris, ce qu’elle explique avoir refusé. C’est donc face à ce refus catégorique de l’artiste ivoirienne que le promoteur IB Koné serait rentré dans une colère noire avant d’agresser la chanteuse ivoirienne à Paris. Mike Le Bosso, l’homme qui a planifié le voyage d’Eudoxie Yao en France, a annoncé que l’agresseur en question qu’il connaît bien, se trouve actuellement en garde-à-vue à Paris : «Je n’ai rien à avoir dans cette affaire. C’est elle qui m’a appelé ce matin pour me dire que le certain IB ne veut pas lui donner son argent. Je suis de son côté. C’est grâce à moi qu’elle est en France. J’étais au poste de police. Elle est blessée, le monsieur l’a blessée, il est en garde à vue. Je suis vraiment mal placé dans cette histoire parce que je le connais. Il s’est emporté. Eudoxie Yao est en France grâce à moi, je suis comme son tuteur par rapport à tout ce qui va lui arriver». Depuis la Côte d’Ivoire, de nombreuses artistes ivoiriens ont condamné cette agression et apporté leur soutien à l’artiste ivoirienne visiblement agressée à tort par son promoteur. Mais il faudrait entendre la version de ce dernier avant de tirer une conclusion sur cette affaire.

> Lire aussi  Côte d’Ivoire : Observateur Ebène tabassé à Paris par un Snapchateur

Vague de soutiens pour Eudoxie Yao

«Je suis stupéfaite, Je suis choqué, Je suis scandalisé, Je dis non aux violences faites aux femmes. Courage ma sœur, Je suis eudoxie yao», a écrit Bamba Amy Sarah. Le chanteur ivoirien Debordo Leekunfa qui vient tout fraichement de sortir une nouveauté s’est lui aussi indignée contre cette violence dont a été victime l’artiste ivoirienne à Paris : «Quelle que soit la raison je ne suis pas pour la violence faite aux femmes, jusqu’à aller faire couler son sang ! Si je me prononce c’est parce que c’est ma fille, j’ai aussi des sœurs, on a tous des Sœurs. Personne ne peut accepter ce genre d’atrocités !», a fait avoir Debordo Leekunfa. La présentatrice de l’émission C Midi a elle aussi apporté son soutien à l’ivoirienne agressée à Paris.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.